Goldman Sachs prévoit de nouvelles baisses du prix du Bitcoin

Matthieu Legouge
Expert Hardware
06 août 2018 à 15h31
0
Capture d’écran 2018-08-06 à 13.28.56.png
Investment Strategy Group, Bloomberg

Goldman Sachs, véritable mastodonte de la finance mondial, vient de publier son rapport semestriel sur les perspectives économiques pour 2018. L'équipe d'expert en charge de l'étude n'y va pas par quatre chemins : selon eux, la valeur du bitcoin devrait continuer de chuter.

Dans ce rapport, Sharmin Mossavar-Rahmani, directrice des investissements chez Goldman Sachs, a laissé une note assez claire et pessimiste concernant l'avenir des cryptomonnaies.

Selon elle, le bitcoin comme les autres monnaies alternatives ne remplissent pas les rôles traditionnels d'une devise, à savoir qu'elles ne sont ni un moyen d'échange, ni une unité de mesure ou une réserve de valeur. Cette analyse relativement acerbe de la situation des cryptomonnaies n'est pas une première, mais venant d'une banque d'investissement telle que Goldman Sachs, cela pourrait avoir des répercussions directes sur la confiance des investisseurs vis-à-vis de ces monnaies virtuelles.

Par ailleurs, depuis cette déclaration le cours du bitcoin a continué de chuter en atteignant ce lundi 6 août la barre des 6977 $. Depuis décembre 2017, l'évolution du cours a perdu près de 12 000 $.

shutterstock_716413975.jpg
Goldman Sachs Headquarters - © Felix Lipov / Shutterstock.com

Bien qu'assez réaliste, cette observation baissière n'est cependant pas l'avis de tous les professionnels de la finance. Ainsi, l'intercontinental Exchange (ICE) a récemment décidé de s'unir avec d'autres grands groupes afin de proposer un système de paiement nommé Bakkt et qui a pour ambition de propulser le bitcoin comme la principale monnaie de l'Internet.

Un engouement dû à la surmédiatisation

Malgré les diverses de prises de position en faveur du bitcoin de la part de David Solomon, le nouveau CEO de Goldman Sachs, ainsi que la récente ouverture d'un bureau de négociation en bitcoin, la cryptomonnaie est encore jugée trop instable pour devenir une classe d'actifs comparable à celles des devises courantes.

La responsable des investissements a par ailleurs déclaré que “ les cryptomonnaies ne représentent que 0,3% du PIB mondial à la mi-2018. En fait, nous pensons qu'elles attirent beaucoup l'attention des médias alors que cela n'est pas justifié. ” Une déclaration qui renforce encore un peu plus le positionnement baissier de la célèbre banque d'investissement.
3
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top