Goldman Sachs prévoit de nouvelles baisses du prix du Bitcoin

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
06 août 2018 à 15h31
0
Capture d’écran 2018-08-06 à 13.28.56.png
Investment Strategy Group, Bloomberg

Goldman Sachs, véritable mastodonte de la finance mondial, vient de publier son rapport semestriel sur les perspectives économiques pour 2018. L'équipe d'expert en charge de l'étude n'y va pas par quatre chemins : selon eux, la valeur du bitcoin devrait continuer de chuter.

Dans ce rapport, Sharmin Mossavar-Rahmani, directrice des investissements chez Goldman Sachs, a laissé une note assez claire et pessimiste concernant l'avenir des cryptomonnaies.

Selon elle, le bitcoin comme les autres monnaies alternatives ne remplissent pas les rôles traditionnels d'une devise, à savoir qu'elles ne sont ni un moyen d'échange, ni une unité de mesure ou une réserve de valeur. Cette analyse relativement acerbe de la situation des cryptomonnaies n'est pas une première, mais venant d'une banque d'investissement telle que Goldman Sachs, cela pourrait avoir des répercussions directes sur la confiance des investisseurs vis-à-vis de ces monnaies virtuelles.

Par ailleurs, depuis cette déclaration le cours du bitcoin a continué de chuter en atteignant ce lundi 6 août la barre des 6977 $. Depuis décembre 2017, l'évolution du cours a perdu près de 12 000 $.

shutterstock_716413975.jpg
Goldman Sachs Headquarters - © Felix Lipov / Shutterstock.com

Bien qu'assez réaliste, cette observation baissière n'est cependant pas l'avis de tous les professionnels de la finance. Ainsi, l'intercontinental Exchange (ICE) a récemment décidé de s'unir avec d'autres grands groupes afin de proposer un système de paiement nommé Bakkt et qui a pour ambition de propulser le bitcoin comme la principale monnaie de l'Internet.

Un engouement dû à la surmédiatisation

Malgré les diverses de prises de position en faveur du bitcoin de la part de David Solomon, le nouveau CEO de Goldman Sachs, ainsi que la récente ouverture d'un bureau de négociation en bitcoin, la cryptomonnaie est encore jugée trop instable pour devenir une classe d'actifs comparable à celles des devises courantes.

La responsable des investissements a par ailleurs déclaré que “ les cryptomonnaies ne représentent que 0,3% du PIB mondial à la mi-2018. En fait, nous pensons qu'elles attirent beaucoup l'attention des médias alors que cela n'est pas justifié. ” Une déclaration qui renforce encore un peu plus le positionnement baissier de la célèbre banque d'investissement.
3
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va cesser définitivement ses activités cette nuit
Convention citoyenne pour le climat : Macron promet 15 milliards d'euros et des réponses
Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
L’iPhone 12, livré sans chargeur ni écouteurs ?
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Selon Epic Games, la PS5 est
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top