Au bord du gouffre, la Fondation Bitcoin licencie massivement

Thomas Pontiroli
08 avril 2015 à 17h54
0
Après la faillite de la plateforme Mt.Gox en 2014 et le piratage du portefeuille Bitstamp en début d'année, c'est la Fondation Bitcoin elle-même qui émaille un peu plus l'image de la crypto-monnaie.

C'est un nouveau signal négatif pour l'univers du Bitcoin. La Fondation Bitcoin, née en 2012 pour promouvoir la plus célèbre des crypto-devises, annonce qu'elle est proche de la faillite. Dans un message au ton grave sur le forum officiel intitulé « La vérité sur la Fondation Bitcoin », un membre du conseil d'administration arrivé en février, Olivier Janssens, lève le voile sur la gestion dispendieuse qui a mené la Fondation à sa perte.


0230000007305358-photo-qu-est-ce-que-les-bitcoins.jpg
Si la Fondation Bitcoin n'est pas restructurée, elle sera tout simplement dissoute - Crédit : Fotolia.


« Depuis le début, la Fondation a cruellement manqué de transparence dans ses actions », commence par dénoncer Olivier Janssens, affirmant ne pas pouvoir cacher plus longtemps la vérité découverte à son arrivée. Très vite dans son message, l'homme déclare sans ambages que « la Fondation Bitcoin est effectivement en faillite ». En cause, d'après lui, « des dépenses ridicules et irréfléchies » réalisées ces deux dernières années.

Une restructuration est nécessaire



L'organisation à but non lucratif « déteste la transparence », dénonce-t-il encore. Dans le cas contraire, « tout le monde se serait aperçu qu'il n'y avait plus d'argent dans la caisse ». Pour cette raison, la Fondation Bitcoin se serait ainsi séparée de 90 % de ses effectifs, annonce-t-il, et que quelques personnes y resteront mais de façon volontaire. Dans ce contexte, elle ne pourrait en fait plus financer ses développements de base.

Selon Olivier Janssens, l'actuel directeur, Patrick Murck, quittera la Fondation d'ici deux semaines, afin d'en recréer une nouvelle et donc repartir sur des fondations plus saines. Pour autant, tout n'est pas terminé.

Le membre du conseil d'administration va créer un fonds spécial doté de plusieurs centaines de milliers de dollars - apportés par ses soins. Il fera vivre les derniers développeurs accrochés à la Fondation. Dans une réponse à ce déballage, Patrick Murck précise qu'il n'est pas encore question de faillite, mais avoue qu'une restructuration est nécessaire. Et que ce ne sont pas 90 % des postes qui ont été supprimés, mais 50 %.


A lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top