Au bord du gouffre, la Fondation Bitcoin licencie massivement

08 avril 2015 à 17h54
0
Après la faillite de la plateforme Mt.Gox en 2014 et le piratage du portefeuille Bitstamp en début d'année, c'est la Fondation Bitcoin elle-même qui émaille un peu plus l'image de la crypto-monnaie.

C'est un nouveau signal négatif pour l'univers du Bitcoin. La Fondation Bitcoin, née en 2012 pour promouvoir la plus célèbre des crypto-devises, annonce qu'elle est proche de la faillite. Dans un message au ton grave sur le forum officiel intitulé « La vérité sur la Fondation Bitcoin », un membre du conseil d'administration arrivé en février, Olivier Janssens, lève le voile sur la gestion dispendieuse qui a mené la Fondation à sa perte.


0230000007305358-photo-qu-est-ce-que-les-bitcoins.jpg
Si la Fondation Bitcoin n'est pas restructurée, elle sera tout simplement dissoute - Crédit : Fotolia.


« Depuis le début, la Fondation a cruellement manqué de transparence dans ses actions », commence par dénoncer Olivier Janssens, affirmant ne pas pouvoir cacher plus longtemps la vérité découverte à son arrivée. Très vite dans son message, l'homme déclare sans ambages que « la Fondation Bitcoin est effectivement en faillite ». En cause, d'après lui, « des dépenses ridicules et irréfléchies » réalisées ces deux dernières années.

Une restructuration est nécessaire

L'organisation à but non lucratif « déteste la transparence », dénonce-t-il encore. Dans le cas contraire, « tout le monde se serait aperçu qu'il n'y avait plus d'argent dans la caisse ». Pour cette raison, la Fondation Bitcoin se serait ainsi séparée de 90 % de ses effectifs, annonce-t-il, et que quelques personnes y resteront mais de façon volontaire. Dans ce contexte, elle ne pourrait en fait plus financer ses développements de base.

Selon Olivier Janssens, l'actuel directeur, Patrick Murck, quittera la Fondation d'ici deux semaines, afin d'en recréer une nouvelle et donc repartir sur des fondations plus saines. Pour autant, tout n'est pas terminé.

Le membre du conseil d'administration va créer un fonds spécial doté de plusieurs centaines de milliers de dollars - apportés par ses soins. Il fera vivre les derniers développeurs accrochés à la Fondation. Dans une réponse à ce déballage, Patrick Murck précise qu'il n'est pas encore question de faillite, mais avoue qu'une restructuration est nécessaire. Et que ce ne sont pas 90 % des postes qui ont été supprimés, mais 50 %.


A lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

USA : les papiers d'un divorce transitent par Facebook avec l'aval du tribunal
Freebox mini 4K : Free lance son disque dur externe
Mac : OS X 10.10.3 et l'application Photos sont disponibles
Apple publie iOS 8.3 : émoticônes et corrections au programme
Après Windows 10, Microsoft planche sur Windows Redstone
Pour le FBI, les pirates de sites sous WordPress ne sont pas tous des terroristes
YouTube Kids : des internautes estiment que Google fait passer de la pub en douce
Tesla Model S 70D : pilotage automatique dès ce nouveau
Bon plan : un NAS Netgear à 169 euros
TV Samsung en 2015 : la gamme et la tarification détaillées
Haut de page