ShitExpress : une vengeance anonyme à base de bitcoins, qui ne sent pas la rose

Par
Le 04 novembre 2014
 0
Fraîchement débarquée sur le Web, la startup ShitExpress propose ni plus ni moins aux internautes d'envoyer, de manière anonyme, des excréments d'animaux par la Poste à une personne détestée. Une démarche qui passe par l'utilisation de la monnaie virtuelle Bitcoin.

Concept génial ou idée de m**** ? La proposition de ShitExpress ne laisse, dans tous les cas, pas indifférent. Cette startup, qui en dit très peu sur elle, propose d'envoyer des paquets pleins de crottes d'animaux à la personne de son choix, pour un montant de 0,05 bitcoin, soit environ 12,95 euros. Un tarif qui inclut les frais de port, et offre la possibilité de choisir parmi 3 types d'emballages : simple, mignon ou cérémonial, selon le destinataire et éventuellement l'occasion.

0320000007729209-photo-shitexpress.jpg

La promesse de l'anonymat


Aussi étonnant que cela puisse paraître, le concept de ShitExpress n'est pas une nouveauté sur la Toile : il est possible d'envoyer des excréments par la Poste depuis plusieurs années. Le site MailPoop a été l'un des pionniers, mais il n'exerce plus désormais. PoopSenders et IPoopYou ont pris la relève, mais demandent systématiquement un numéro de carte bancaire. Le commerce de la crotte d'animaux semble suffisamment florissant pour attirer de nouveaux « commerçants » prêts à miser sur l'envie de vengeance des internautes. « Merde, caca, excrément... appelez-le comme vous voulez. Mais il n'y a rien qui pourrait remplacer la face du destinataire après l'ouverture du paquet  » assure le site ShitExpress, disponible dans une dizaine de langues.

L'un des arguments de la plateforme est de proposer un service anonyme : pas besoin de s'inscrire, il suffit de donner l'adresse complète du destinataire, de choisir les options à disposition et de payer en bitcoin. Cette monnaie virtuelle, décentralisée, est utilisée pour garantir l'anonymat de l'expéditeur. Si, dans les faits, il est possible de remonter jusqu'à l'origine de la transaction, la démarche sera compliquée pour le destinataire qui n'aura aucune donnée à laquelle se référer pour enquêter. Il est cependant possible de glisser un petit mot personnalisé dans le paquet pour lui mettre la puce à l'oreille, mais l'expéditeur peut choisir l'option du mystère total.

Le site Motherboard a testé le service : le rédacteur s'est envoyé un colis à lui-même pour vérifier son efficacité. Deux semaines après la commande, il a effectivement reçu du crottin de cheval dans une boîte en plastique transparent, assortie d'un sympathique message, le tout dans un paquet arrivé tout droit de Slovénie.



Pour les possesseurs de bitcoins qui ne savent pas quoi faire de leur monnaie virtuelle, ShitExpress peut être un moyen original de régler ses comptes en toute discrétion, ou bien de commander des boîtes de fumier en Europe de l'Est. A quelques semaines des fêtes, ça peut aussi faire office d'idée de cadeau...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top