Dépannez vos proches à distance avec TeamViewer

le 24 juillet 2009
 0
02320914-photo-depannez-proches-teamviewer-mikeklo.jpg
Pour peu que vous vous y connaissiez dans le domaine informatique, vous devriez être régulièrement sollicité lorsqu'un ordinateur a des faiblesses. Amis, familles et collègues de travail réclament vos services pour résoudre des problèmes de sécurité, récupérer un document effacé ou installer programmes et autres pilotes. Néanmoins, il n'est pas toujours facile de se déplacer. C'est pourquoi le moyen le plus efficace pour dépanner vos proches est d'accéder à leur ordinateur à distance et d'en prendre le contrôle total.

Outre les solutions intégrées par défaut sous Windows, Mac et Linux, de nombreuses applications offrent ce service avec plus ou moins de succès. On retrouve entre autres dans ce domaine LogMeIn, Ultr@VNC et CrossLoop. Parfois limités, leur installation n'est pas toujours aisée et réclame un temps précieux. Pour simplifier vos démarches, la rédaction Clubic vous invite à adopter l'excellent TeamViewer. Cet outil professionnel complet est offert gratuitement au grand public dans le cadre d'une utilisation non commerciale. Il cumule les qualités, simple à mettre en place, sûr et ergonomique. Cerise sur le gâteau, en plus compatible avec Windows et Mac, l'ensemble est traduit en français. À travers notre dossier, nous vous proposons de découvrir en détail l'analyse de ses points forts, ses faiblesses ainsi que de nombreux conseils pratiques !



Installation : A chaque besoin, une solution adaptée !


TeamViewer se distingue par un processus d'installation et de désinstallation on ne peut plus simple. Pour répondre à chaque besoin spécifique, il se décline en plusieurs versions adaptées et rapides à mettre en place.

Pour Windows :




  • TeamViewer Complet
Cette première mouture dite « complète » permet de prendre les rôles de « maitre » et de « client » mais aussi de disposer de l'ensemble des paramètres avancés. Trois modes d'utilisation sont au menu. Outre le mode d'installation standard par défaut, vous pourrez sélectionner l'option « Démarrer automatiquement avec Windows ». Vous définirez un mot de passe fixe et devrez opter pour un accès intégral ou limité avec confirmation de chaque action sur l'ordinateur local. TeamViewer sera alors enregistré en tant que service système et lancé automatiquement lors du démarrage Windows. En choisissant ce mode d'installation, vous accèderez à une machine avant l'ouverture de session. Sans pour autant offrir un service de mise en marche à distance, l'ensemble s'avère pratique. Vous pourrez ainsi fermer la session Windows et redémarrer le système sans limites du moment où l'ordinateur reste allumé. Une dernière option nommée « Démarrer » offrira aux plus pressés la possibilité d'exécuter l'application sans installation, et ce, dans sa version complète.

00FA000002315640-photo-teamviewer-3-mikeklo-install.jpg
00FA000002315642-photo-teamviewer-1-mikeklo-install.jpg


  • TeamViewer QuickSupport
000000FA02315644-photo-teamviewer-quicksupport-1-mikeklo.jpg
Ne nécessitant aucune installation ni droit d'administrateur, QuickSupport est une version simplifiée idéale pour apporter une assistance efficace et rapide. Cantonnée au rôle de « client », elle conviendra parfaitement aux personnes n'ayant aucune connaissance en informatique. Testée et approuvée, cette mouture est un vrai bonheur : vos proches n'auront qu'à double-cliquer sur le programme et à vous communiquer leur identifiant et mot de passe. On peut difficilement faire plus simple.

  • TeamViewer Portable
Cette dernière mouture dite « Portable » est destinée aux plus nomades d'entre vous. Une fois l'archive décompressée, il suffit de glisser le dossier sur une clé USB ou de graver l'ensemble sur un simple CD. Pour un total de quatre Mégaoctets, vous disposerez de l'application dans sa version complète.

Pour Mac OS X :




  • TeamViewer Complet
À quelques détails près, cette version « Complète » propose les mêmes avantages que celle sous Windows. Compatible avec Tiger et Leopard, elle s'exécutera nativement sur les processeurs Intel et PowerPC. Comme la plupart des programmes sous Mac, il vous suffira de glisser/déposer le programme dans le dossier « Applications ». Vous pourrez alors jouer le rôle de « maître » ou « client » et disposer de toutes les options de configuration avancées.

012C000002317818-photo-teamviewer-install-mac.jpg


Bien qu'il soit possible de définir un mot de passe fixe ultérieurement, aucune option ne vous sera proposée pour démarrer le programme automatiquement avec Mac OS X. Toutefois, moyennant quelques petites manipulations rapides, vous devriez être en mesure de redémarrer sans limites le système à distance à condition que la machine soit allumée.

Dans un premier temps, dirigez-vous vers les Préférences Systèmes puis le menu Comptes. Du côté des options, activez l'ouverture de session automatique en sélectionnant votre compte. Ainsi, le redémarrage système ne sera plus entravé par la réclamation d'un mot de passe. Toujours dans Comptes, dirigez-vous ensuite vers Ouverture. Vous n'aurez plus qu'à ajouter l'application TeamViewer pour obtenir son exécution automatique à l'ouverture de session.

00FA000002317822-photo-activer-host-mikeklo-1.jpg
00FA000002317824-photo-activer-host-mieklo-2.jpg


  • TeamViewer QuickSupport
Comme sous Windows, cette mouture destinée au « Client » est tout aussi pratique et simple d'utilisation. Quatre petits clics, l'envoi des identifiant / mot de passe et le tour est joué.

Depuis n'importe quel ordinateur ?




Il vous sera possible de prendre le contrôle total sur une machine à distance à partir d'un simple navigateur disposant d'Adobe Flash Player sous Windows, Mac et Linux. Dans cette optique, il faudra vous créer un compte gratuit sur le site de l'éditeur. Une fois les traditionnelles validations de rigueur achevées, il vous suffira de vous connecter à cette adresse pour établir une connexion rapide et ajouter des partenaires et groupes pour vos collaborations en ligne. À l'usage, l'ensemble est légèrement moins fluide qu'une version « Desktop ».

012C000002317820-photo-teamviewer-browser-linux-mikeklo.jpg
012C000002318498-photo-teamviewer-browser-1.jpg


Sommaire :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

See You Yesterday : Netflix dévoile la bande-annonce du film de Spike Lee
Linux on DeX est désormais compatible avec le Galaxy S9, S10 et Tab S5e
Pour iCloud, entre autres, Apple verse plus de 30 millions chaque mois à AWS
Hideo Kojima, créateur de Metal Gear, tease un gros projet lié au cloud gaming
Après Thanos, Fortnite et Marvel vont de nouveau s'associer autour des Avengers
🔥 Bon plan : casque Bluetooth TaoTronics à réduction de bruit active à 48,99€ au lieu de 69,99€
Jeu vidéo : de plus en plus d'offres à pourvoir chaque année en France
Huawei : la CIA s'en mêle et signale un financement par l'agence de sécurité chinoise
Kodi
⚡ Bon plan : HooToo Hub USB C avec Charge Type C à 24,99€ au lieu de 39,99€
Les finances de Spotify sont dans le vert pour la première fois depuis sa création
Byte, le successeur spirituel de Vine, commence à recruter pour sa bêta
NVIDIA : les GTX 1660 Ti et 1650 intégrées à plus à 80 modèles de laptops dès aujourd’hui
C’est officiel : le OnePlus 7 sera présenté le 14 mai prochain à Londres
Windows 10 : Microsoft met à jour sa liste de processeurs requis pour sa MàJ de mai 2019
scroll top