Dépannez vos proches à distance avec TeamViewer

24 juillet 2009 à 20h18
0
02320914-photo-depannez-proches-teamviewer-mikeklo.jpg
Pour peu que vous vous y connaissiez dans le domaine informatique, vous devriez être régulièrement sollicité lorsqu'un ordinateur a des faiblesses. Amis, familles et collègues de travail réclament vos services pour résoudre des problèmes de sécurité, récupérer un document effacé ou installer programmes et autres pilotes. Néanmoins, il n'est pas toujours facile de se déplacer. C'est pourquoi le moyen le plus efficace pour dépanner vos proches est d'accéder à leur ordinateur à distance et d'en prendre le contrôle total.

Outre les solutions intégrées par défaut sous Windows, Mac et Linux, de nombreuses applications offrent ce service avec plus ou moins de succès. On retrouve entre autres dans ce domaine LogMeIn, Ultr@VNC et CrossLoop. Parfois limités, leur installation n'est pas toujours aisée et réclame un temps précieux. Pour simplifier vos démarches, la rédaction Clubic vous invite à adopter l'excellent TeamViewer. Cet outil professionnel complet est offert gratuitement au grand public dans le cadre d'une utilisation non commerciale. Il cumule les qualités, simple à mettre en place, sûr et ergonomique. Cerise sur le gâteau, en plus compatible avec Windows et Mac, l'ensemble est traduit en français. À travers notre dossier, nous vous proposons de découvrir en détail l'analyse de ses points forts, ses faiblesses ainsi que de nombreux conseils pratiques !



Installation : A chaque besoin, une solution adaptée !


TeamViewer se distingue par un processus d'installation et de désinstallation on ne peut plus simple. Pour répondre à chaque besoin spécifique, il se décline en plusieurs versions adaptées et rapides à mettre en place.

Pour Windows :




  • TeamViewer Complet
Cette première mouture dite « complète » permet de prendre les rôles de « maitre » et de « client » mais aussi de disposer de l'ensemble des paramètres avancés. Trois modes d'utilisation sont au menu. Outre le mode d'installation standard par défaut, vous pourrez sélectionner l'option « Démarrer automatiquement avec Windows ». Vous définirez un mot de passe fixe et devrez opter pour un accès intégral ou limité avec confirmation de chaque action sur l'ordinateur local. TeamViewer sera alors enregistré en tant que service système et lancé automatiquement lors du démarrage Windows. En choisissant ce mode d'installation, vous accèderez à une machine avant l'ouverture de session. Sans pour autant offrir un service de mise en marche à distance, l'ensemble s'avère pratique. Vous pourrez ainsi fermer la session Windows et redémarrer le système sans limites du moment où l'ordinateur reste allumé. Une dernière option nommée « Démarrer » offrira aux plus pressés la possibilité d'exécuter l'application sans installation, et ce, dans sa version complète.

00FA000002315640-photo-teamviewer-3-mikeklo-install.jpg
00FA000002315642-photo-teamviewer-1-mikeklo-install.jpg


  • TeamViewer QuickSupport
000000FA02315644-photo-teamviewer-quicksupport-1-mikeklo.jpg
Ne nécessitant aucune installation ni droit d'administrateur, QuickSupport est une version simplifiée idéale pour apporter une assistance efficace et rapide. Cantonnée au rôle de « client », elle conviendra parfaitement aux personnes n'ayant aucune connaissance en informatique. Testée et approuvée, cette mouture est un vrai bonheur : vos proches n'auront qu'à double-cliquer sur le programme et à vous communiquer leur identifiant et mot de passe. On peut difficilement faire plus simple.

  • TeamViewer Portable
Cette dernière mouture dite « Portable » est destinée aux plus nomades d'entre vous. Une fois l'archive décompressée, il suffit de glisser le dossier sur une clé USB ou de graver l'ensemble sur un simple CD. Pour un total de quatre Mégaoctets, vous disposerez de l'application dans sa version complète.

Pour Mac OS X :




  • TeamViewer Complet
À quelques détails près, cette version « Complète » propose les mêmes avantages que celle sous Windows. Compatible avec Tiger et Leopard, elle s'exécutera nativement sur les processeurs Intel et PowerPC. Comme la plupart des programmes sous Mac, il vous suffira de glisser/déposer le programme dans le dossier « Applications ». Vous pourrez alors jouer le rôle de « maître » ou « client » et disposer de toutes les options de configuration avancées.

012C000002317818-photo-teamviewer-install-mac.jpg


Bien qu'il soit possible de définir un mot de passe fixe ultérieurement, aucune option ne vous sera proposée pour démarrer le programme automatiquement avec Mac OS X. Toutefois, moyennant quelques petites manipulations rapides, vous devriez être en mesure de redémarrer sans limites le système à distance à condition que la machine soit allumée.

Dans un premier temps, dirigez-vous vers les Préférences Systèmes puis le menu Comptes. Du côté des options, activez l'ouverture de session automatique en sélectionnant votre compte. Ainsi, le redémarrage système ne sera plus entravé par la réclamation d'un mot de passe. Toujours dans Comptes, dirigez-vous ensuite vers Ouverture. Vous n'aurez plus qu'à ajouter l'application TeamViewer pour obtenir son exécution automatique à l'ouverture de session.

00FA000002317822-photo-activer-host-mikeklo-1.jpg
00FA000002317824-photo-activer-host-mieklo-2.jpg


  • TeamViewer QuickSupport
Comme sous Windows, cette mouture destinée au « Client » est tout aussi pratique et simple d'utilisation. Quatre petits clics, l'envoi des identifiant / mot de passe et le tour est joué.

Depuis n'importe quel ordinateur ?




Il vous sera possible de prendre le contrôle total sur une machine à distance à partir d'un simple navigateur disposant d'Adobe Flash Player sous Windows, Mac et Linux. Dans cette optique, il faudra vous créer un compte gratuit sur le site de l'éditeur. Une fois les traditionnelles validations de rigueur achevées, il vous suffira de vous connecter à cette adresse pour établir une connexion rapide et ajouter des partenaires et groupes pour vos collaborations en ligne. À l'usage, l'ensemble est légèrement moins fluide qu'une version « Desktop ».

012C000002317820-photo-teamviewer-browser-linux-mikeklo.jpg
012C000002318498-photo-teamviewer-browser-1.jpg


Sommaire :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top