Altec Lansing 221 & XA3021

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
24 juin 2002 à 15h18
0
00043734-photo-logo-altec-lansing.jpg
Alors qu'il y a quelques temps nous testions les splendides 621, Altec Lansing complète aujourd'hui sa gamme d'enceintes 2.1 avec deux nouveaux ensembles destinés à des publics aux bourses et aux goûts radicalement différents : les 221 pour les petits budgets et le design si particulier des XA3021 pour ceux qui souhaitent équiper leur console de jeux par exemple.

Si Altec Lansing semble avoir quelques réticences à passer le pas du 5.1, il semble affectionner tout particulièrement les ensembles limités à deux satellites. Les deux nouveaux produits que nous testons viennent en effet compléter une gamme déjà forte de quatre ensembles aux qualités tout à fait complémentaires afin que chacun puisse trouver chaussure à son pied.


Du 2.1 pour tous les goûts !

Le célèbre fabricants de haut-parleurs propose en effet la bagatelle de sept ensemble d'enceintes composés d'un caisson de basses et de deux satellites. Ces ensembles ne sont évidemment pas dédiés à l'écoute de DVD (ça manque d'enceintes surround) mais permettront à chacun de sonoriser son PC en fonction de ses besoins et son porte-monnaie. L'AVS3000 est le moins cher de tous et il se destine à ceux qui ne veulent vraiment pas mettre beaucoup d'argent dans leur système sonore. Un cran au-dessus, deux produits sont en concurrence : le récent 221 et le célèbre ACS33. Le petit nouveau devra faire ses preuves pour s'imposer face à ce dernier qui alliait qualité et prix plancher.

00D2000000053352-photo-altec-lansing-avs300.jpg
00D2000000053353-photo-altec-lansing-acs33.jpg
00D2000000053354-photo-altec-lansing-221.jpg

00D2000000053355-photo-altec-lansing-atp3.jpg
00D2000000053356-photo-altec-lansing-2100.jpg
00D2000000053357-photo-altec-lansing-621.jpg

De toutes les tailles et de toutes les formes, voici les kits 2.1 d'Altec Lansing.

00D2000000053358-photo-altec-lansing-xa3021.jpg
Ensuite se trouvent les ATP3 dont le design a beaucoup fait parler de lui mais qui savent allier formes originales et grande qualité de restitution sonore. Les 2100 (en test ici) coûtent un peu plus cher et propose, pour une qualité de rendu à peu de choses près équivalente, un design radicalement différent : question de goûts. Enfin, le summum de la qualité Altec Lansing est représenté par les excellentes 621. Lors de notre test, que vous pouvez retrouver ici, nous avions été très impressionnés par ces enceintes certes coûteuses mais pour lesquelles aucun compromis ne semble avoir été fait ! Le cas des XA3021 est un peu à part puisque ces enceintes ne sont pas directement exploitables sur un PC et se destinent plus volontiers aux possesseurs de télévision, console de jeux ou lecteur DVD.


Altec Lansing 221

0096000000053371-photo-altec-lansing-221-le-caisson-de-basses.jpg
Le 221 est, au même titre que le célèbre ACS33, un kit 2.1 relativement discret comme en témoigne la taille finalement assez réduite de l'emballage. Le caisson, de loin plus imposant que les satellites qui l'accompagnent, sert évidemment d'amplificateur et a la bonne idée d'intégrer l'alimentation pour gagner un peu en place et en confort.

0096000000053372-photo-altec-lansing-221-les-satellites.jpg
Le satellite droit diffère légèrement de celui de gauche puisqu'il intègre également le bouton de mise sous tension et le réglage du volume. Il sert également de "centrale de branchement" d'où partent les différents câbles (vers l'autre satellite, vers le caisson de basses et vers la carte son). Pour des raisons de coût, on comprendra aisément qu'Altec Lansing n'ait pas fournit de télécommande même si on regrettera par contre l'absence de réglage des basses sur le caisson.

Altec Lansing livre par contre la classique mais bien pratique fiche récapitulative de branchement, qui facilitera les manipulations. Le fabricant ne livre que le strict minimum niveau cablage, mais c'est bien suffisant pour relier l'ensemble à son PC. Pour finir, voici un petit tableau récapitulatif des caractéristiques générales du 221.

01AF000000053365-photo-altec-lansing-221-caract-ristiques.jpg


Altec Lansing XA3021

00FA000000053375-photo-altec-lansing-xa3021-un-caisson-qui-n-a-de-bombe-que-la-forme.jpg
Malgré une taille imposante, la première chose qui surprend avec cet ensemble c'est son poids. Une fois ouvert cette impression est d'ailleurs confirmée par la légèreté étonnante du caisson de basses pourtant d'une taille tout à fait correcte. Ce poids trahit évidemment un gros défaut du XA3021 : le caisson de basses est en plastique alors qu'Altec Lansing nous avait, à ce niveau de prix, habitué à employer un matériaux plus noble et qui donne davantage confiance : le bois !

0096000000053373-photo-altec-lansing-xa3021-des-satellites-design.jpg
Les mauvaises surprises continuent avec la découverte d'un transformateur externe. On aurait tout de même préféré que l'alimentation soit intégrée au caisson, et vu la taille de celui-ci, cela n'aurait pas dû poser de problèmes. C'est d'autant plus dommage que cet ensemble est destiné à trôner aux côtés d'une console de jeux : une alimentation interne aurait été autant de place gagnée.

Le XA3021 a été designé pour rappeller les anciens micros et le résultat est plutôt réussi sur les satellites. On peut ne pas apprécier mais l'effort est évident et fort louable. En revanche il faut aussi reconnaître que le caisson est franchement raté avec l'espèce de pied qui le fait bien davantage ressembler à une bombe lorsqu'il est en position couchée !

Malgré ces points négatifs, le XA3021 dispose pour lui d'un confort d'utilisation assez remarquable. Le caisson de basses centralise tous les branchements et l'accès en est très facile. S'il se destine avant tout à l'accompagnement d'une console de jeux ou d'une télévision, il pourra cependant convenir à pratiquement tous les usages : une prise auxiliaire permettra par exemple le branchement d'un baladeur CD. Le relier à un PC sera plus délicat puisqu'Altec Lansing ne fournit pas les câbles adaptés, préférant mettre l'accent sur la connectique console / télévision.

01F4000000053374-photo-altec-lansing-xa3021-les-contr-les-du-caisson.jpg

Avant d'attaquer le plus important à savoir la qualité de restitution offerte par ces deux ensembles, voici le traditionnel petit tableau récapitulatif des caractéristiques de bases du XA3021.

01AF000000053366-photo-altec-lansing-xa3021-caract-ristiques.jpg

00D2000000053179-photo-soldier-of-fortune-2-attaque-en-h-lico.jpg

Tests d'écoute : jeu

Lorsque l'on décide d'équiper son PC d'un ensemble d'enceintes avec caisson de basses ce n'est assurément pas pour sonoriser les interventions de Trombine, notre compagnon dans Microsoft Office. Ce n'est pas non plus pour exploiter les riches potentialités du Solitaire, mais plutôt pour donner une nouvelle dimensions à nos jeux préférés et, la vie est quand même bien faite, c'est justement ce pourquoi le 221 a été conçu.

00D2000000052994-photo-dungeon-siege-une-vue-imprenable.jpg
Seulement doté de deux satellites, cet ensemble ne pourra évidemment pas vous rendre les ambiances les plus riches des jeux les plus récents. Un titre comme Soldier Of Fortune II, qui exploite les six canaux de l'EAX HD, restera pourtant tout à fait convaincant. La puissance du caisson n'est pas étrangère à ce résultat et les ambiances lourdes seront particulièrement bien retranscrite.

Les amateurs de jeux aux musiques plus "feutrées" n'auront toutefois pas trop à se plaindre. Les partitions très réussies de Dungeon Siege ou de Diablo 2 restent très agréables à écouter même si cette fois le caisson est trop présent obligeant parfois à régler sous Windows le volume des graves (on aurait préféré un réglage sur le caisson lui-même).

Destiné aux possesseurs de consoles de jeux, le XA3021 était attendu au tournant. Il se devait d'offrir un rendu impeccable des différentes ambiances sonores même s'il lui est bien sûr impossible d'exploiter les technologies les plus récentes dont disposent certaines consoles (comme le 5.1 de la Xbox). On peut globalement dire qu'il ne déçoit pas l'auditoire. Il faut toutefois prendre soin d'activer le mode "maxi-bass" sous peine de devoir subir un son "anémié", sans aucun relief.

Je ne suis pourtant pas un fan des ambiances saturées de basses, mais contrairement à la tendance actuelle cet ensemble est effectivement bien faible de ce point de vue là ! Le mode "jeu" provoque un manque de profondeur assez catastrophique et ce quelque soit le titre choisi. Il en va de même avec le mode "télévision" et le seul mode exploitable est ce "maxi-bass" qui donnera un rendu très correct, d'ailleurs très proche de ce que propose le 221.


00D2000000053367-photo-tori-amos.jpg

Tests d'écoute : musique

L'écoute de CD Audio permet de mettre en évidence de nombreux défauts que les jeux faisaient étrangement passer au second plan. Malgré les similitudes relevées lors des tests "jeux", les deux kits ont d'ailleurs un comportement relativement différent face à nos essais musicaux.

Le 221 présente une prépondérance des basses très gênante si les réglages restent inchangés. Comme nous l'avons dit précédemment, il n'est pas possible de régler le niveau des basses sur le caisson et il faudra donc passer par les réglages de la carte son ou bien alors de Windows pour compenser cela. Ceci fait le rendu sera des plus agréables et on ne peut pas vraiment dire que le kit possède un domaine de prédilection.

0096000000053368-photo-orph-e-aux-enfers.jpg
On remarquera toujours un relatif manque de profondeur des aigus et on regrettera également que les médiums manquent parfois de définition mais compte tenu du prix demandé par Altec Lansing il serait vraiment malvenu de faire la fine bouche ! Si Orphée aux Enfers d'Offenbach permet de mettre en évidence un certain mélange des sonorités (les sons ne se détachent pas assez les uns des autres), il faut bien reconnaître que la musique classique, souvent si délicate à reproduire, est assez bien traitée.

Le XA3021 ne s'en sort pas mieux. Il ne fait pas les erreurs précédemment citées mais ajoute des défauts que nous n'avions pu relever avec le 221. Ici, c'est surtout le manque de puissance du caisson de basse qui surprend. Nous avions déjà dit lors des tests jeux qu'il fallait privilégier le mode "maxi-bass" pour bénéficier d'un rendu efficace, c'est bien sûr encore le cas ici.

Malgré ce réglage, force est de constater que l'ensemble manque cruellement de relief. I i e e e de Tori Amos est un morceau dans lequel l'omniprésence des basses permet de bien faire sentir ce défaut. De nombreux autres morceaux feront également ressortir ce manque et même si la restitution sonore est globalement de qualité, on est un peu déçu de ce que nous offre Altec Lansing puisque le 221 est dans l'ensemble meilleur tout en étant 50% moins cher !

Une dernière remarque pour signaler un petit défaut présent sur le 221 qui semble mal supporter l'augmentation de volume, cette dernière provoquant assez rapidement des légères vibrations sur certains sons. Ce défaut n'est pas très gênant puisqu'il est question de sonoriser un PC et non une pièce dans son ensemble. Il mérite toutefois d'être signalé, d'autant que le XA3021, pourtant moins puissant sur le papier (20W contre 25W) est nettement moins touché.


Tests d'écoute : film

Après les deux séries de tests précédents, le test DVD a moins d'importance dans la mesure où nous avons déjà une idée assez précise du résultat. Il convient toutefois de faire ces tests ne serait-ce que pour se faire une idée de la dégradation du son inhérente à la disparition des enceintes surround (le 5.1 passe nettement moins bien avec deux satellites !).

01F4000000053369-photo-twister.jpg

Twister n'est pas à son aise en l'absence d'enceintes surround

Au contraire des 621 qui arrivaient à faire illusion, les deux kits ici testés ont beaucoup de mal à restituer les ambiances complexes de films comme Twister ou Le Pacte Des Loups. La qualité de restitution n'est pourtant pas vraiment remise en cause, les défauts précédemment cités pendant les test "musique" sont d'ailleurs nettement moins présents. Les moins exigeants pourront s'en contenter, mais inutile de se voiler la face : on ne profiter pas de l'excellence du DVD avec de tels kits... Ce n'est d'ailleurs pas leur rôle !


Conclusion

En dépit de ses nombreuses qualités le 221 ne parvient pas à vraiment supplanter le précédent modèle (ACS33) et on se demande un peu pourquoi Altec Lansing a décidé de sortir ce produit si ce n'est pour le plaisir de renouveller sa gamme. Très proche de son petit frère tant en terme de prix, que de fonctionnalités ou de qualité, le 221 ne décevra pas son auditoire mais on aurait tout de même bien aimé que le fabricant en profite pour corriger les quelques petits défauts (réglage des basses sur le caisson).

Le 221 reste toutefois un très bon produit qui, proposé à moins de 70€, saura certainement trouver son public. Si vous êtes intéressé, profitez cependant du fait qu'il cohabite au moins pour un temps avec l'ACS33 pour choisir celui dont le design a votre préférence !

Le XA3021 m'a en revanche semblé assez décevant. La restitution sonore n'est pas meilleure qu'avec les 221 (voire même plutôt inférieure) alors qu'Altec nous en demande le double (120€). Certes, il y a ces accessoires qui en facilitent le raccordement à une télé ou à une console. Certes, il y a eu un effort de fait au niveau du design (encore qu'il faut aimer ce style). Mais cela n'est hélas pas suffisant pour le mettre au niveau de son "petit frère". Un kit correct, sans plus.


Altec Lansing 221

6

Les plus

  • Prix
  • Bon respect des sonorités
  • Alimentation intégrée au caisson

Les moins

  • Absence de télécommande
  • Pas de réglage des basses
  • Dégradation du son à "fort" volume

Note globale8

Qualité sonore7

Puissance5

Fonctionnalités6



Altec Lansing XA3021

2

Les plus

  • Télécommande
  • Confort d'utilisation
  • Design des satellites

Les moins

  • Prix
  • Alimentation externe
  • Design du caisson
  • Manque étonnant de basses

Note globale5

Qualité sonore6

Puissance6

Fonctionnalités8

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les platines DVD passent au MP3 Pro
Gainward GF4 PowerPack! 650TV Golden Sample
Athlon XP 0.13 micron et overclocking
SiS Xabre : le chip 3D à deux visages
La domination Internet Explorer recule légèrement
Call Of Cthulhu n'a plus d'éditeur
5 nouveaux processeurs mobiles chez Intel
23% de taux de transformation pour la billeterie TicketClic/Telerama !
Talk-Bot remporte le Chatterbox Challenge 2002
SFR baisse les tarifs de son offre
Haut de page