NordVPN vs ExpressVPN : duel au sommet - lequel choisir ?

02 novembre 2020 à 18h00
3

NordVPN

  • Streaming et accès TV très efficace
  • Très grand nombre de serveurs
  • Réactivité du support client

ExpressVPN

  • De nombreuses plateformes supportées
  • Extensions pour navigateurs
  • Nombre impressionnant de serveurs

Considérés comme les deux acteurs les plus rapides du marché des VPN, NordVPN et ExpressVPN se livrent une concurrence féroce. Loin de s’endormir sur leurs lauriers, ils multiplient les innovations technologiques pour se démarquer et améliorer leurs services.

NordVPN et ExpressVPN ont été fondés respectivement en 2012 au Panama, et en 2009 aux Îles Vierges britanniques. Non soumis au Patriot Act américain ni à aucune autre législation restrictive, les deux sociétés pratiquent une politique de non-journalisation très stricte. Elles ne conservent aucune donnée sur leurs clients à l'exception de métadonnées non identifiables pour assurer le bon fonctionnement de leurs services. Bien qu’ils dominent le marché depuis plusieurs années, les deux services se distinguent par leurs récentes innovations.

À commencer par NordVPN qui a pris un train d’avance sur son concurrent en lançant son nouveau protocole maison baptisé NordLynx. Désormais disponible sur l’ensemble des plateformes (Windows, macOS, Linux, Android…), ce jeune protocole basé sur WireGuard (un protocole open source moderne toujours en cours de développement) est particulièrement prometteur. La réponse d’ExpressVPN ne s’est pas faite attendre. Le fournisseur a annoncé qu'il lancerait à son tour dans les mois à venir son propre protocole VPN Lightway qui serait encore plus léger, performant et fiable que WireGuard. A suivre…

Infrastructure

À la tête de l’une des plus importantes infrastructures du marché, NordVPN propose près du double de serveurs qu'ExpressVPN. Pas de quoi inquiéter le fournisseur des Île Vierges britanniques qui mise surtout sur l’optimisation de ses serveurs pour délivrer les meilleures performances possible.

  • NordVPN : le fournisseur panaméen revendique pas moins de 5 210 serveurs répartis dans 59 pays et 5 continents (Europe, Asie, Pacifique, Amérique, Afrique). Il compte 1 742 serveurs aux États-Unis (en forte augmentation), 496 au Royaume-Uni, 200 en Allemagne, et 233 serveurs en France (en augmentation). Outre ses serveurs spécialisés (P2P, Onion Over VPN, Obfuscated…), il se distingue en proposant en option des IP statiques.
  • ExpressVPN : le service dispose actuellement de plus de 3 000 serveurs répartis dans 160 localisations et 94 pays dans le monde sur les 5 continents. Selon ses propres termes, il couvre l’intégralité de la planète avec des serveurs physiques ou virtuels à l’exception de l’Antarctique. Le fournisseur n'indique pas le nombre de serveurs présents dans chaque pays, mais uniquement les différentes villes où il se trouve. Il compte notamment 22 villes aux États-Unis, 4 au Canada, 4 au Royaume-Uni ou encore 3 en France.

Couverture multiplateforme et connexions simultanées


ExpressVPN offre 5 connexion simultannées contre 6 pour NordVPN. Tous deux mettent à disposition des applications pour les principaux OS du marché (Windows, Mac, Linux, Android et iOS), les navigateurs web Chrome et Firefox, ainsi que pour les plateformes Amazon Fire, et Android TV. Tous deux proposent également des solutions pour configurer manuellement les appareils qui ne prennent pas nativement en charge les VPN tels que les Apple TV, les SmartTV, les Raspberry Pi, les consoles de jeux (PS3/4, Xbox 360/One, Nintendo…), les routeurs (Asus, DD-WRT, Tomato…), ou encore les NAS. Il est notamment possible d’utiliser leur service SmartDNS (NordVPN) et MediaStreamer (ExpressVPN) pour modifier les paramètres DNS et installer leur service sur une console de jeux ou une SmartTV, par exemple.

La solution DNS de NordVPN se révèle toutefois beaucoup plus limitée que celle de son concurrent. À l’heure actuelle, ExpressVPN constitue en outre l’un des très rares services VPN à proposer des clients dédiés pour plus d’une dizaine de routeurs du marché (voir la liste sur son site web). Un avantage considérable tant en termes de sécurité que de confort d’utilisation avec un routeur. Le fournisseur met également à disposition d’innombrables tutoriels en français particulièrement soignés pour aider les utilisateurs à configurer son VPN manuellement. ExpressVPN surpasse nettement son concurrent en termes de couverture multiplateforme.

Sécurité et confidentialité

Comme la plupart des principaux acteurs du marché, ExpressVPN et NordVPN protègent par défaut toutes les données qui transitent par leurs tunnels virtuels privés avec le cryptage de haut niveau AES 256 bits. En plus de cette technologie éprouvée, le service d’ExpressVPN bénéficie d’une solide couche de sécurité supplémentaire grâce à sa technologie maison TrustedServer. Celle-ci permet non seulement d’écrire les données uniquement sur de la mémoire vive volatile (RAM), mais également de les effacer complètement à chaque redémarrage du serveur. Cette technologie élimine par ailleurs tous les risques liés à l’usage traditionnel des disques durs, tout en minimisant drastiquement les potentielles surfaces d’attaque.

Les deux fournisseurs mettent à disposition un arsenal complet de fonctionnalités de sécurité : reconnexion VPN automatique (Kill Swittch), Split Tunneling (gestion des applications), protection Wi-Fi et contre les fuites DNS, bloqueur de publicité et de sites malveillants, etc. NordVPN donne accès aux protocoles VPN les plus fiables -OpenVPN et IKEv2-, et surtout NordLynx qui représente une évolution majeure très prometteuse. En attendant de lancer son futur protocole Lightway, ExpressVPN propose plusieurs alternatives : OpenVPN (UDP ou TCP), IKEv2, L2PT, et le vieillissant PPTP dans certains pays.

NordVPN et ExpressVPN garantissent une confidentialité sans faille. Aucune donnée permettant d’identifier les utilisateurs de quelques manières que ce soit n’est enregistrée. Seules les métadonnées dites non personnelles sont sauvegardées pour assurer le bon fonctionnement de leurs services et de leurs supports techniques respectifs. Tous deux acceptent les règlements en cryptomonnaies pour ceux qui souhaitent préserver au maximum leur anonymat.

Interface et fonctionnalités

Bien que les applications de NordVPN et ExpressVPN ont peu évolué ces dernières années, elles demeurent dans le haut du panier. ExpressVPN prend toutefois légèrement l’avantage grâce une interface plus fluide et entièrement francisée sur toutes les plateformes.

  • NordVPN : le fournisseur panaméen souffle le chaud et le froid avec une interface graphique moderne et des menus bien agencés, mais des clients bureau, un tableau de bord en ligne et des tutoriels toujours pas francisés ! Seuls les clients mobiles (Android et iOS) ou encore pour Android TV ont été traduits. Hormis ce détail très fâcheux pour un acteur de cette trempe, le VPN se révèle très simple et agréable à utiliser au quotidien. Le fournisseur a pris le soin d’harmoniser toutes ses applications en les adaptant parfaitement aux différentes plateformes. Grâce une ergonomie bien ficelée, le service peut convenir aussi bien aux néophytes qu’aux utilisateurs avancés qui souhaitent configurer leur VPN jusque dans les moindres détails. Sa console de gestion web manque en revanche cruellement de fonctionnalités.
  • ExpressVPN : l’application d’ExpressVPN demeure inchangée depuis plusieurs années. Pourvu d’une interface simplissime, le service peut fonctionner de manière optimale en mode quasiment entièrement automatisé. Contrairement à NordVPN, il ne propose pas de serveurs dédiés au P2P. Tous ses serveurs peuvent être utilisés pour le téléchargement de torrents et le streaming. Bien qu’aucune information sur les serveurs ne soit affichée (distance, taux de charge, adresse IP…), il est possible de visualiser celles-ci en cliquant sur « Test de vitesse » ou « Aide et support/Quelle est mon adresse IP ? » via le menu de configuration. Le service comprend deux niveaux de lecture avec une interface de connexion épurée pour les néophytes, et des fonctions avancées bien cachées pour les utilisateurs experts. Soulignons enfin la remarquable harmonisation de ses différentes applications ainsi qu’une console web ultra complète.

Accès aux services de streaming et de téléchargements P2P/torrents

Les fans de streaming et de téléchargements de torrents constituent l’une des principales cibles de NordVPN et ExpressVPN. Dans ce domaine, les deux services offrent une excellente expérience. Ils sont capables de débloquer sans sourciller les services géobloqués tels que Netflix, HBO Now, Disney +, Hulu, Tf1, ou encore Canal+. Comme beaucoup d’autres VPN, NordVPN ne parvient pas toujours à contourner les blocages d’Amazon Prime Video. Il nous a fallu modifier l’adresse de facturation de notre compte Amazon en France par une adresse aux États-Unis pour accéder au catalogue de Prime Video US, par exemple.

Une manipulation inutile avec ExpressVPN qui parvient à contourner les blocages de Prime Video sans aucune difficulté. Soulignons toutefois que cette situation peut évoluer et même s’inverser au fil du temps en fonction des défenses mises en place par les équipes d’Amazon. Les deux services se montrent très efficaces et font jeu égal pour le téléchargement de torrents. Etonnement, NordVPN propose plusieurs centaines de serveurs optimisés pour le P2P, mais pas pour le streaming. A l'usage, ils ne sont toutefois pas plus performants pour cette tâche que n’importe quels serveurs d’ExpressVPN. Ce dernier prend encore une fois légèrement l’avantage sur son concurrent.

Performances

Les deux services les plus véloces du marché sont-ils à la hauteur de leur réputation ? Pour tenter d’en savoir plus, nous avons confronté leurs performances sur une connexion en fibre optique. À l’aide de l’outil de mesure de référence Speedtest, nous avons réalisé une série de tests sur leurs meilleurs serveurs basés en France et aux États-Unis. Les résultats montrent que les deux poids lourds sont au coude à coude.

  • Rappelons que le PING permet de mesurer (en millisecondes) le temps réalisé par des paquets de données pour faire l’aller-retour entre un terminal et le réseau Internet. Plus il est faible, plus la connexion réseau est bonne. Concernant les débits descendants (download) et ascendants (upload), plus ils sont élevés, plus la connexion Internet est rapide.
Connexion d'origine (Sans VPN)
NordVPN France
NordVPN États-Unis
ExpressVPN France
ExpressVPN États-Unis

Sans surprise, l’impact des deux VPN sur la connexion d’origine en fibre optique (Sans VPN) se révèle assez conséquent. Les débits demeurent toutefois suffisamment rapides pour streamer confortablement des contenus en haute définition. En conservant systématiquement les valeurs les plus hautes de nos tests, les écarts entre les deux services demeurent anecdotiques. Les performances d’ExpressVPN sont légèrement supérieures en France, mais inférieures aux États-Unis. Match nul…

Support technique

Le support technique d’ExpressVPN est accessible 24h/24 et 7j/7 via un live chat classique ou un système de ticket via l’interface de gestion en ligne. Les réponses sont rapides et pertinentes, mais on regrette que celui-ci ne soit disponible qu’en anglais. NordVPN propose également un excellent service de chat (disponible 24h/24 et 7j/7) qui accepte d’échanger en français via un logiciel de traduction. Un très bon point pour le fournisseur panaméen.

Tarifs

En ce qui concerne les tarifs, ExpressVPN s’avère globalement plus cher que NordVPN. Ce dernier propose notamment un forfait sur 2 ans qui défie toute concurrence.

  • NordVPN : l’abonnement mensuel sans engagement à 10,64 €/mois est moins cher que celui de son concurrent. Le tarif des abonnements (payables en une seule fois) varie quant à lui de 6,22 €/mois pour 1 an (74,64 €), à 3,11 €/mois pour 2 ans (74,64 €). NordVPN n’offre pas de période d’essai gratuite, mais ses abonnements sont assortis d’une garantie de remboursement sous 30 jours.
  • ExpressVPN : l’abonnement mensuel sans engagement revient à 11,39 €/mois. Le tarif des abonnements (payables en une seule fois) varie quant à lui de 5,87 €/mois pour 18 mois (87,94 €), à 8,79 €/mois pour 6 mois (52,74 €). Le fournisseur propose enfin une garantie « satisfait ou remboursé » de 30 jours.

Quel est le meilleur VPN ?

La concurrence entre NordVPN et ExpressVPN se traduit par une course à l’innovation qui profite de plus en plus aux utilisateurs. Le fournisseur panaméen ne cesse de monter en puissance depuis un an avec à la clé, un nouveau protocole très prometteur NordLynx, et des performances globales en nette hausse. ExpressVPN demeure toutefois un cran au-dessus avec un réseau de serveurs ultras optimisés fonctionnant uniquement sur de la mémoire vive et offrant une sécurité accrue. Outre une ergonomie sans faille et le plus large éventail d’applications multiplateformes du marché, il constitue le VPN le plus complet et performant du moment.

Modifié le 25/11/2020 à 16h36
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page