CyberGhost VPN vs NordVPN : lequel choisir ?

19 septembre 2020 à 10h00
5

Dans la jungle des services VPN, CyberGhost et NordVPN font partie des principaux leaders du marché. Réputés pour la qualité de leurs services, ces deux mastodontes rivalisent d’innovations pour séduire le plus grand nombre. Confrontation.

Sur le marché depuis un peu moins d’une dizaine d’années, CyberGhost et NordVPN ont été créés respectivement en 2011 et 2012. Le premier est basé à Bucarest en Roumanie, tandis que le second bat pavillon panaméen. Ces deux localisations présentent d’énormes avantages en termes de confidentialité des données car elles n’ont pas de lois obligeant les entreprises du numérique à conserver des logs sur leurs clients. Ce n’est pas le seul point commun entre ces deux acteurs qui proposent tous deux d’excellents clients bureau et mobile ainsi qu’un large éventail de fonctionnalités. CyberGhost revendique 36 millions d’utilisateurs contre 12 millions pour NordVPN.

Au registre des nouveautés cette année, NordVPN prend un train d’avance avec le lancement d’un nouveau protocole maison baptisé NordLynx. Basé sur WireGuard (un protocole open source moderne toujours en cours de développement), il reprend toutes les qualités de ce dernier tout en lui apportant une couche de sécurité supplémentaire pour préserver la sécurité des utilisateurs.

CyberGhost propose étonnamment un accès au protocole WireGuard en version beta sur ses clients Android et iOS. C'est assez surprenant sachant que de nombreux spécialistes s’accordent à dire qu’il présenterait encore des failles de sécurité, notamment pour la confidentialité des données. Le fournisseur roumain commercialise également un nouveau forfait en option donnant accès à des serveurs ultra-sécurisés basés dans son siège social à Bucarest. Supervisés par une équipe dédiée, ils lui permettent de garantir un niveau de confidentialité maximal.

Infrastructure

La plupart des acteurs du marché des VPN grand public se dispute le plus grand nombre de serveurs. À ce jeu là, CyberGhost et NordVPN font la course en tête en distançant un peu plus chaque année leurs concurrents.

  • CyberGhost : le fournisseur roumain possède incontestablement la plus grande infrastructure réseau du marché avec pas moins de 6 299 serveurs VPN physiques et virtuels répartis dans 90 pays (110 emplacements au total avec les villes) sur les cinq continents. Il dispose de 1 072 serveurs aux États-Unis (11 villes), 528 au Royaume-Uni, 407 au Canada, 647 en Allemagne ou encore 478 en France. Véritable as du streaming, il propose des serveurs spécialisés capable de contourner les restrictions géographiques de 46 plateformes de vidéos à la demande et de TV à travers le monde.
  • NordVPN : bien que distancé d’un bon millier de serveurs par CyberGhost, le fournisseur panaméen ne démérite pas. À cette date, il possède la seconde plus importante infrastructure du marché avec 5 210 serveurs répartis dans 59 pays et cinq continents (Europe, Asie, Pacifique, Amérique, Afrique). Il compte 1 742 serveurs aux États-Unis (en forte augmentation), 496 au Royaume-Uni , 200 en Allemagne et 233 serveurs en France (en augmentation). Outre ses serveurs spécialisés (P2P, Onion Over VPN, Obfuscated…), il se distingue en proposant des IP dédiées statiques en option.

Le fait que CyberGhost possède plus de serveurs ne signifie pas qu'il est plus performant. De nombreux paramètres sont à prendre en compte, dont le taux d’occupation des serveurs, leur performance, leur sécurité et leur optimisation logicielle. Avec CyberGhost, les utilisateurs bénéficient toutefois d’un choix d’emplacements beaucoup plus important.

Couverture multiplateforme et connexions simultanées

Les deux fournisseurs proposent un large éventail d’applications dédiées pour les principaux OS du marché (Windows, Mac, Linux, Android et iOS), les navigateurs web Chrome et Firefox, ainsi que des applications pour les plateformes Amazon Fire et Android TV. Tous deux proposent également des solutions pour configurer manuellement les appareils qui ne prennent pas nativement en charge les VPN tels que les Apple TV, les SmartTV, les Raspberry Pi, les consoles de jeux (PS3/4, Xbox 360/One, Nintendo…), les routeurs (Asus, DD-WRT, Tomato…) ou encore les NAS.

Il est notamment possible d’utiliser leur service SmartDNS pour modifier les paramètres DNS et installer leur service sur une console de jeux ou une SmartTV, par exemple. CyberGhost se démarque toutefois en mettant à disposition sur son site Internet un nombre impressionnant de tutoriels en français pour aider les utilisateurs. À l’inverse, les guides de NordVPN sont majoritairement en anglais et moins détaillés. Le fournisseur roumain offre enfin la possibilité de connecter jusqu’à sept appareils simultanément, contre six pour NordVPN.

Sécurité et confidentialité

Les deux VPN ont fait de la confidentialité leur principal cheval de bataille et appliquent une politique « zéro log » très stricte. Ils ne conservent aucune donnée sur leurs clients hormis des métadonnées dites non personnelles pour assurer le bon fonctionnement de leur service. Pour rappel, les deux sociétés qui sont basées au Panama (NordVPN) et en Roumanie* (CyberGhost) ne sont pas soumises au Patriot Act américain, ni à la directive sur la conservation des données de l’UE. CyberGhost et NordVPN font par ailleurs régulièrement des audits pour prouver qu’ils ne conservent aucun log. Les deux services offrent de surcroît une couche de sécurité supplémentaire en acceptant les paiements en cryptomonnaies.

*La Roumanie ayant en effet déclaré la directive européenne anticonstitutionnelle en 2009, CyberGhost n’est pas tenue de conserver des données de ses clients pour les autorités.

Outre un chiffrement AES 256 bits par défaut, les deux services disposent de plusieurs fonctionnalités similaires : reconnexion automatique (Kill Swittch), protection Wi-Fi et contre les fuites DNS, bloqueurs de publicités et de sites malveillants, etc. Tous deux donnent accès aux protocoles VPN les plus fiables - OpenVPN et IKEv2 -, mais seul CyberGhost se risque à proposer le jeune protocole WireGuard en version beta sur ses clients mobile. Selon NordVPN, WireGuard ne permet pas de garantir l’anonymat complet des utilisateurs car il ne peut pas attribuer dynamiquement des adresses IP à toutes les personnes connectées à un serveur. Résultat, les identités des utilisateurs doivent être stockées sur les serveurs et liées à une adresse IP interne attribuée par le VPN. Une faille inacceptable pour NordVPN qui a décidé de développer son propre protocole NordLynx à partir de WireGuard.

Interface et fonctionnalités

La qualité de l’interface d’un VPN peut vraiment faire toute la différence. Là encore, les deux fournisseurs partagent de nombreuses similitudes, mais ils offrent une expérience toutefois assez différente. Gros plan sur les points forts et les points faibles de leurs logiciels.

  • NordVPN : le fournisseur panaméen souffle le chaud et le froid avec une interface graphique moderne et des menus bien agencés, mais des clients bureau, un tableau de bord en ligne et des tutoriels toujours pas francisés ! Seuls les clients mobile (Android et iOS) ou encore pour Android TV ont été traduits. Hormis ce détail très fâcheux pour un acteur de cette trempe, le VPN se révèle très simple et agréable à utiliser au quotidien. Le fournisseur a pris le soin d’harmoniser toutes ses applications en les adaptant parfaitement aux différentes plateformes. Ses applications mobiles et pour Android TV constituent des modèles du genre. Grâce une ergonomie bien ficelée, le service peut convenir aussi bien aux néophytes qu’aux utilisateurs avancés qui souhaitent configurer leur VPN jusque dans les moindres détails. Sa console de gestion web manque en revanche cruellement de fonctionnalités.
  • CyberGhost : depuis sa refonte complète en 2019, l’application de CyberGhost atteint des sommets. Simple, fluide, modulable, design et ultra complète, elle constitue l’un des gros points forts du service. Outre un superbe nouveau mode sombre, l’interface permet de visualiser et d’accéder aux principales fonctionnalités en un clin d’œil. Sans être surchargé, le logiciel affiche de nombreuses informations importantes telles que l’adresse IP du VPN, la vitesse, le débit maximum atteint ou encore le temps de connexion. Mention spéciale pour la gestion des serveurs spécialisés pour le streaming et le P2P qui sont là encore visualisables et accessibles en un clic. Le fournisseur peut également se targuer d’avoir développé une console de gestion web parmi les plus complètes du marché que cela soit pour gérer son compte, ses applications ou ses appareils. Bien que CyberGhost s’adresse avant tout au plus grand nombre, il dissimule de nombreux réglages avancés (bien cachés) pour les utilisateurs experts.

Accès aux services de streaming et de téléchargements P2P/torrents

Une grande partie des utilisateurs se tournent vers les VPN pour pouvoir accéder à des plateformes de streaming géobloquées ou sécuriser leurs téléchargements de torrents. Cela n’a évidemment pas échappé à NordVPN et CyberGhost qui redoublent d’efforts pour séduire cette clientèle. Difficile de différencier les deux services sur ce point, tant ils se montrent efficaces. À l’usage, CyberGhost prend toutefois l’avantage avec des serveurs spécifiquement dédiés à des services vidéo et de télévision en particulier. Il intègre plus d’une quarantaine de services au total à travers le monde : Netflix (US/DE/UK/FR/Brésil/Japan…), Disney+ US/IT, BBC iPlayer UK, Amazon Prime Video US, YouTube US, Spotify US, etc.

CyberGhost jouit d’une interface et d’une ergonomie plus agréable à utiliser pour le streaming et le P2P. Contrairement à NordVPN, le service roumain délivre de précieuses informations pour ces usages telles que le nombre d’utilisateurs, le taux d’occupation ainsi que la distance de chaque serveur. NordVPN ne démérite pas pour autant, mais son interface est moins claire et il ne propose pas de serveurs spécialisés pour le streaming. Il suffit de cliquer sur le serveur le plus rapide dans la zone géographique souhaitée pour pouvoir se connecter généralement à une plateforme de streaming. Le service propose en revanche plusieurs centaines de serveurs spécifiquement optimisés pour le P2P. Particulièrement plébiscité pour cet usage, il n’est pas rare de constater que les serveurs dédiés aux téléchargements de torrents affichent un taux d’occupation de 100 %.

Performances

À la tête des deux plus grandes infrastructures du marché, NordVPN et CyberGhost délivrent des performances de premier plan. Bien que les tests de vitesse soient à prendre avec des pincettes car ils dépendent d’énormément de paramètres, nous avons confronté leurs serveurs les plus rapides en France et aux États-Unis. Pour cela, nous avons testé les deux VPN à l’aide de l’outil de mesure de référence Speedtest sur une connexion en fibre optique.

  • Rappelons que le PING permet de mesurer (en millisecondes) le temps réalisé par des paquets de données pour faire l’aller-retour entre un terminal et le réseau Internet. Plus il est faible, plus la connexion réseau est bonne. Concernant les débits descendants (download) et ascendants (upload), plus ils sont élevés, plus la connexion Internet est rapide.
Connexion d'origine (Sans VPN)
CyberGhost France
NordVPN France
CyberGhost USA
NordVPN USA

Comparativement à de précédents tests réalisés sur une connexion ADSL, nous avons pu constater que l’impact sur la connexion d’origine (sans VPN) se révèle nettement plus important. Les débits descendants et ascendants sont respectivement divisés par quatre et par deux, voire plus dans certains cas. La vitesse demeure toutefois largement suffisante pour visionner des vidéos en haute définition sur les services de streaming. Nos tests placent NordVPN devant CyberGhost que cela soit avec les serveurs français ou américains en download comme en upload. Les récents efforts de l’entreprise panaméenne pour améliorer son service semblent payer.

Support technique

Le support technique de CyberGhost est accessible en français 24h/24 et 7j/7 via un live chat classique ou un système de ticket via l’interface de gestion en ligne. De son côté, NordVPN propose uniquement un service de chat (en français via un logiciel de traduction) qui s’avère aussi efficace que réactif. Une fois encore, les deux sociétés font jeu égal en proposant un support de qualité. Chaque demande est traitée très rapidement et avec beaucoup de sérieux.

Tarifs

Réputées pour leur agressivité commerciale, les deux entreprises multiplient les promotions à longueur d’année. Hormis le forfait mensuel sans engagement qui est plus intéressant chez NordVPN, leurs tarifs sur le long terme demeurent très proches.

  • CyberGhost : le fournisseur propose des offres très intéressantes à seulement 2,75 €/mois sur 18 mois (49,50 € payable en une fois) ou 7,99 €/mois sur six mois (47,94 €). Le forfait sur 18 mois dispose d’une garantie de remboursement sur 45 jours. Seul le prix du forfait mensuel sans engagement à 11,99 €/mois demeure assez élevé. Le fournisseur ne propose plus de version d’évaluation.
  • NordVPN : l’abonnement mensuel sans engagement à 10,64 €/mois est plus intéressant. Le tarif des abonnements (payables en une seule fois) varie quant à lui de 6,22 €/mois pour un an (74,64 €) à 3,11 €/mois pour deux ans (74,64 €). NordVPN n’offre pas non plus de période d’essai gratuite, mais ses abonnements sont assortis d’une garantie de remboursement sous 30 jours.

Quel est le meilleur VPN ?

Départager NordVPN et CyberGhost n’est pas une mince affaire. Le premier se distingue par des débits légèrement plus rapides ainsi que des applications mobiles et TV remarquables. Avec son nouveau protocole NordLynx, NordVPN a pris de l'avance sur la concurrence pour les années à venir. De con côté, CyberGhost propose la meilleure interface graphique du marché et le service le plus simple pour accéder aux plateformes de streaming. Il constitue sans doute la meilleure solution actuelle pour les utilisateurs néophytes. NordVPN est toutefois capable de séduire un public beaucoup plus large.

Modifié le 22/09/2020 à 12h39
5
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

La trottinette électrique Xiaomi Mi Electric Scooter Essential à 50€ moins chère
Festival Steam des jeux de plateau en ligne : notre sélection des meilleurs jeux à s'offrir en promo
Sopra Steria, sérieusement touché par le ransomware Ryuk : ce qu'en pensent les experts cyber
Forfait mobile : une offre irrésistible avec 50 Go à moins de 10€ sur le réseau Orange ou SFR
Vente flash : un pack HP PC Portable avec Windows 10, une sacoche, une imprimante à prix choc !
La Xbox Series S de nouveau disponible en précommande chez Amazon 🔥
Une ampoule LED connectée Xiaomi à prix (vraiment) cassé
Un ancien goulag va servir de ferme de minage de Bitcoin
Nouvelle chute de prix pour les écouteurs Apple AirPods Pro
Les écouteurs Xiaomi Redmi Airdots sont de retour à prix cassé 🔥
scroll top