Le site de campagne de "l'impiratable" Trump... piraté et défacé

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
28 octobre 2020 à 11h46
10

À moins d'une semaine de la présidentielle américaine, le président sortant a été victime d'une petite déconvenue. En effet, le site de campagne de Donald Trump a été piraté pendant quelques minutes.

Les hackers s'en sont pris à une section bien spécifique du site et ont menacé de divulguer des informations compromettantes.

Un drôle de retour de bâton

Ce qui est arrivé au 45e président des États-Unis est assez ironique. Le 20 octobre dernier, au cours d'un meeting, Trump s'était étrangement improvisé expert en cybersécurité en affirmant que « personne ne se fait pirater ». Pourtant, ses propres hôtels ont essuyé plusieurs attaques de ce type ces dernières années. Mais cette fois, le locataire de la Maison-Blanche aura bien du mal à réitérer ses propos.

En effet, dans la nuit du 27 au 28 octobre 2020, le site de campagne du candidat Trump a été piraté et défacé par des hackers. Pendant environ 30 minutes, une section du site en question a ainsi été totalement modifiée. Un message annonçait même que « Ce site a été saisi, le monde en a assez des fausses informations répandues chaque jour par le président Donald J Trump ». Mais ce n'est pas tout…

De graves accusations

Le communiqué mentionne également le fait que les pirates auraient eu un accès total à plusieurs appareils et à des conversations secrètes. Les hackers précisent même que le gouvernement de Donald Trump serait « à l'origine du coronavirus  » et que « des preuves » viendraient totalement discréditer l'actuel président américain. Ce dernier est aussi accusé de faire appel à « des acteurs extérieurs » pour manipuler l'élection en cours. Bien entendu, il est impossible de vérifier la véracité de ces allégations.

Une fois l'incident terminé, le porte-parole de la campagne de Trump, Tim Murtaugh, a confirmé le piratage et s'est empressé d'annoncer qu'aucune donnée sensible n'avait été exposée. Les traces du hack ont ensuite été bien évidemment effacées. Cependant, les équipes du président ont déclaré « travailler avec les forces de l'ordre pour mener une enquête sur la source à l'origine de cette attaque ».

Reste à voir si Donald Trump évoquera publiquement le sujet dans un prochain meeting.

Source : Neowin

Modifié le 28/10/2020 à 12h05
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
16
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Sélection VPN : le top des offres chez CyberGhost, NordVPN et Surfshark pendant les French Days
Bon plan VPN : 2 mois gratuits + 1,93€/mois seulement chez Surfshark
Hôtels, gouvernements et entreprises : voici FamousSparrow, la nouvelle terreur du cyberespionnage
Voir l'écran du smartphone de son conjoint en temps réel sur une page web, c'est le business de cette entreprise de stalking
Bon Plan antivirus : Avast Ultimate à -60% pour les French Days
Bitdefender Total Security : un excellent antivirus à -60%
Le programme de bug bounty créé pour sécuriser Internet désormais hébergé chez HackerOne
CyberGhost VPN : profitez de l'offre à 1,90€/mois + 2 mois gratuits
AMD : une faille permet d'accéder à certaines pages mémoire de Windows et d'y trouver vos mots de passes
CyberGhost lance son VPN Gaming sur consoles (Playstation, Xbox et Nintendo)
Haut de page