« Personne ne se fait pirater » selon Donald Trump, expert en cybersécurité (non)

20 octobre 2020 à 16h26
40
Donald Trump © Shutterstock.com

Une nouvelle vidéo de Donald Trump est devenue virale sur Twitter. Le président des États-Unis a affirmé à l'occasion d'un meeting de campagne qu'il était quasiment impossible de se faire pirater. Oubliant au passage qu'il a lui-même été victime de piratage informatique par le passé.

L'envolée lyrique évidemment erronée de Donald Trump était une référence à Steve Scully qui devait animer le deuxième débat présidentiel
avant son annulation et qui a menti sur le piratage de son compte Twitter.

Il faut être un homme avec un QI de 197 pour être pirate informatique

Donald Trump était, ce lundi 19 octobre, en meeting de campagne dans la
ville de Tucson, en Arizona. Au micro, il a lancé : « Personne ne se fait pirater. Pour être piraté, vous avez besoin de quelqu'un qui a un QI de 197 et il doit connaître au moins 15 % de votre mot de passe. » Plusieurs tweets reprenant le passage en vidéo sont devenus viraux quelques heures après.

Des allégations bien évidemment erronées et sorties de nulle part. Elles faisaient référence à Steve Cully, éditorialiste politique américain qui devait animer le deuxième débat de l'élection présidentielle avant son annulation. Celui-ci a faussement affirmé s'être fait hacker son compte Twitter avant de faire marche arrière la semaine dernière.

Les hôtels Trump, deux fois piratés

Techcrunch nous rappelle que Trump lui-même a été piraté à deux reprises, par le biais de sa chaîne d'hôtels. Ceux-ci ont été l'objet
d'attaques informatiques entre 2014 et 2015, puis entre 2016 et 2017.

Dans les deux cas, les données bancaires des clients des hôtels Trump
avaient été volées, bien que le nombre exact de personne n'ait pas été révélé.

En parallèle, Donald Trump avait tweeté en 2013 que son « compte Twitter avait été piraté », à la suite d'une brèche dans les données du site LinkedIn.

Enfin, le mois dernier, plusieurs hackers éthiques néerlandais ont affirmé avoir découvert le mot de passe du compte Twitter de Trump en 2016. Un journaliste du média anglophone Dutch News a affirmé avoir consulté des captures d'écran confirmant leurs dires. Le mot de passe qu'ils avaient découvert en quelques secondes : « yourefired », la célèbre phrase de Trump quand il faisait de la téléréalité.

Source : Techcrunch

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
40
28
Kriz4liD
Est ce qu’on accorde encore du crédit aux tweets de Trump ? mieux , est ce qu’on accorde encore du crédit à ce que dit Trump ?<br /> Pour moi , c’est une catastrophe ambulante , a tel point qu’il se fait censurer par Tweeter et Facebook , le Président des USA se fait censurer par un réseau sociale … c’est une honte .
cirdan
Image01800×660 295 KB
wedgantilles
Sans surprise. Et non il faut pas forcément un QI de 195 pour pirater quelqu’un.<br /> Avec des personnes facile à avoir, et/ou méconnaissant le fonctionnement d’internet, un simple mail de phishing avec une fausse page pour récupérer les ids suffit. Et c’est à la portée de presque n’importe qui.
Aristote76
La génération Trump est dépassée par l’informatique, peu importe le pays, les dirigeants ne devraient pas dépasser un certain âge vu leurs manque de réalisme face aux nouvelles technologies. Et dire que son adversaire est encore plus vieux ça promet
nicgrover
Ah il est trop fort Donald… Je serais curieux de connaître son QI… Moule ou Bernard L’Hermite ?<br /> Huitre ça devrait correspondre…
suRy
C’est impossible que Donald Trump dise une connerie, pas lui
cyrano66
Aristote76:<br /> les dirigeants ne devraient pas dépasser un certain âge vu leurs manque de réalisme face aux nouvelles technologies.<br /> Je ne savais pas qu’on était passé sous le régime politique de l’algorithme !<br /> Faut être geek confirmé maintenant pour être chef d’état ?<br /> Mike-de-Klubaik:<br /> Cela fait depuis son premier mandat qu’il y a du « Trump bashing »<br /> C’est pas son premier mandat ?!?!<br /> M3rde on est en quelle année ?<br /> J’ai dû roupiller trop longtemps hier.
c_planet
on comprend qu’il parle de l’authentification sur twitter, donc extrapoler sur le piratage en général c’est se faire plus bête qu’on est.<br /> Le mot de passe qu’ils avaient découvert en quelques secondes<br /> 100% du mot de passe, c’est au moins 15% non ?
genesya
sans vouloir contrarier ceux qui aiment généraliser, y’a quand meme un peu plus de difficulté à pirater des comptes twitter, facebook, mails, drives, accès web, les IA bossent assez bien en 2020, elles détectent plus facilement les comportements inhabituels et envoient un MFA temporaire, un code ou un sms pour bien verifier que meme celui qui a les users / passwords est bien owner du compte, ca devient meme compliquer d’accéder a ses propres info depuis un vpn en corée, chez google ca passe encore mais on est averti, chez yahoo tant que tu n’as pas montré patte blanche depuis ton telephone t’es marron. On ne va pas se plaindre hein. ( on se souvient du soit disant contournement du MFA amazon relaté ici meme, piratage dont on a jamais l’épilogue, ni confirmation. Amazon n’avait rien remarqué non plus d’après leur communiqués ) Après forcement si c’est Hillary qui installe sa debian et son serveur mail toute seule dans son coin #2016
Pernel
On appel ça une stratégie commerciale. Il balance sa m*rde a longueur de temps, on parle de lui, il vend sa réputation au prix d’une plus value aux élections .
Mike-de-Klubaik
Exact !! Et en plus je dirai… : on pourrait dire que se faire pirater son compte ainsi aussi facilement par des «&nbsp;script kiddies&nbsp;» qui s’y connaissent autant que de dire qu’une secrétaire s’y connaît en programmes bureautiques par rapport à un informaticien (bises à toutes les secrétaires soit-dit en passant )… c’est franchement ne pas s’y connaître en piratage, voire en informatique… Je mets au défi quiconque de pirater un compte protégé par un simple mot de passe. Essayer les combinaisons statistiquement établies comme «&nbsp;1234&nbsp;» ou «&nbsp;abcd&nbsp;» n’est pas du piratage informatique mais du vol tout court…<br /> Après forcement si c’est Hillary qui installe sa debian et son serveur mail toute seule dans son coin #2016<br /> Fais gaffe, j’y ai fait allusion dans une autre news et on m’a sabré
cyrano66
Il me semble que le rôle d’un chef d’État c’est de prendre un peu de hauteur et de recul, fixer des objectifs, représenter son pays.<br /> Ce personnage est quand même le seul dans la politique mondiale a prendre parole sur n’importe quel sujet à La noix.<br /> Alors soit il est dans une stratégie extrêmement intelligente connue de lui seul soit il n’est vraiment pas à la hauteur.<br /> Et si il s’3mmerde tellement qu’il a le temps de faire des commentaires sur des sujets aussi stratégiques que les mot de passe, je veux bien le poste.<br /> Personnellement en tant que français je me dis heureusement que notre président ne tweets pas sa recette du poulet au citron ou son point de vue sur Halloween parce que je crois que j’aurais honte
jeyce
Trump qui nous ressort encore une connerie, je cite l’abruti : «&nbsp;nobody gets hacked&nbsp;», et ça crie au Trump bashing dans les commentaires ? Depuis quand relayer un fait véridique dans les news c’est du bashing ?<br /> Trump supporters, si votre guru (ou «&nbsp;invincible hero&nbsp;» comme il s’appelle lui-même avec toute la modestie qu’on lui connait) avait un minimum de cervelle peut-être ça n’arriverait pas ?
zen3349
Ouf … !!! Je suis rassuré !<br /> .<br /> .<br /> .<br /> .<br /> .<br /> Nan j’déconne ! Il fout les chocottes ce mec !
carinae
Ça n’a strictement rien a voir avec la génération. Trump, comme tout dirigeant ou homme de pouvoir n’en a rien à faire des geeks. Ils font ce qu’il demande. Point. C’est lui le boss même s’il raconte des anneries . Ce qui est plus ennuyeux ce sont les hacks et attaques en tout genre. Quant à l’usurpation d’identité c’est autre chose. Un mot de passe ça se trouve mais quand il s’agit de celui d’un président… faut réellement faire gaffe. …
pecore
Trump Bashing, oui, peut être un peu mais bon sang, comment peut on soutenir un type aussi… je crois que le mot «&nbsp;beauf&nbsp;» est celui qui s’applique le mieux. Et de plus, lorsqu’un homme publique de premier plan dit une connerie, les gens en parlent, qu’il s’appelle Trump, Macron ou Biden. Sarcozy en a largement fait les frais en son temps et cela lui a couté sa réélection. Si Trump ne peut pas s’empêcher de sortir connerie après connerie, en public en plus ou sur les réseaux sociaux, on ne peut pas reprocher aux gens d’en parler, vu que c’est le but recherché.<br /> Quand à savoir si cet article a sa place sur Clubic, c’est litigieux mais après tout il est y est question du numérique et de la (mé)connaissance que les grands dirigeants en ont. Alors, pourquoi pas.
djill
4 ans que les médias nous font «&nbsp;chier&nbsp;» avec tout ses faits et gestes. Au final, il est président donc un des hommes les plus puissant de la planète et est plein aux as (et je vois déja les commentaires du style «&nbsp;oué mais il pas eu le nombre de voix, il a fait faillite…&nbsp;»).<br /> A un moment donné il faut arreter je pense. Ok ce qu’il raconte est drole et un peu bête, mais au fond, on s’en fout non?<br /> Je suis même persuadé qu’il va se faire réélire, car c’est le seul qui fait quelque chose pour les américains.<br /> Venez en Californie, c’est une catastrophe et c’est geré par des démocrates. Alors QI ou pas, dire des conneries ou pas, au final ce que les gens voient, c’est leur environement et rien d’autre.
Mike-de-Klubaik
Tu sais, «&nbsp;beauf&nbsp;» maintenant c’est suranné, c’est un peu comme l’autre mot que je ne citerai pas, «&nbsp;on est toujours le beauf de quelqu’un&nbsp;».<br /> Sarkozy… Parlons-en. Je suis d’accord que le bashing permanent a sans aucun doute joué en sa défaveur… pour être remplacé par qui au final ? Par un Hollande qui s’est presque autant fait lynché qui lui-même s’est fait remplacé… n’y vois-tu pas un problème ? Comme par hasard, devant des révoltes populaires inouïes que même Sarkozy et Hollande n’ont pas connu, les organes de presses officielles ont arrêté de relayer des news type «&nbsp;bashing&nbsp;» devant le petit nouveau, car ils ont senti leurs fesses chauffer devant la gronde… le petit peuple en a marre qu’on le prenne pour un «&nbsp;beauf&nbsp;» et qu’en permanence on lui dise quoi faire, et qui voter.<br /> En attendant, moi je suis capable de reconnaître de manière objective quelques points positifs dans la politique de Trump mais qui me concerne malgré tout indirectement, en temps que simple européen non-américain (je veux dire par là que je n’ai jamais vécu ni n’ai aucun lien avec les Etats-Unis) : c’est une politique externe beaucoup moins guerrière que par le passé, pas mal pour un «&nbsp;beauf&nbsp;». Il a aussi mené une accélération de la politique de relocalisation, et c’est pour cela que toutes ces histoires de sanctions contre Huwaei me semble être qu’une continuité logique et cohérente de l’application d’une politique, même si ça a des conséquences.<br /> OK après je suis d’accord, cette communication via les tweets est pénible, mais c’est sa stratégie. Parfois c’est lourd, parfois c’est nécessaire, exemple : la fameuse histoire des tweets face au dictateur nord-coréen, preuve encore une fois que certains veulent nous faire réagir dans l’émotionnel. «&nbsp;Mon Dieu il est fou&nbsp;» etc. alors que cela intervient à une période où il était reproché à Trump sa distanciation face à ce qui était toujours, et plus particulièrement en régime «&nbsp;démocrate&nbsp;», un «&nbsp;passage nécessaire&nbsp;», notamment au Moyen-Orient. Avec ces tweets, il a rappelé surtout à ceux qui l’ont critiqué que ce n’est pas parce que les E-U se retirent qu’ils ne se défendront pas. Je rappelle à certains que «&nbsp;la dissuasion nucléaire&nbsp;» est devenu un paramètre essentiel dans l’analyse des relations géopolitiques, c’est peut-être même la base.
Thoach
Ce serait intéressant d’avoir le passage complet. Le troncage est une méthode connue pour faire dire à quelqu’un n’importe quoi. Il faut donc être très prudent.<br /> Sur le fond, revanche, rien de très intéressant, c’est un article racoleur pour attiser la haine anti-Trump déjà bien chauffée.
telefonefix
Trump serait même pas capable de rentrer dans un Windows 98 sans mot de passe LOL<br /> Je suis sûr qu’il a mis 123456 sur le code nucléaire.<br /> Dire qu’il y a des gens assez fous pour lui confier cette arsenal.
pecore
Je ne suis pas assez intéressé pour me donner la peine moi-même mais je suis sur et certain que tu dois pouvoir trouver ce discours sur le web. Regarde le et dit nous si effectivement les mots ont été sortis de leur contexte. Personnellement j’en doute mais je ne demande qu’à être détrompé.
pecore
Je vais donc commenter, bien entendu, parce que c’est bien connu, le coq chante même avec les pieds dans la bouse.
pecore
Donc, pour poursuivre et pour réponde @Mike-de-Klubaik : Pardon de devoir corriger un petit point de détail mais il me semble qu’il a son importance. Si j’avais voulu dire «&nbsp;con&nbsp;», «&nbsp;taré&nbsp;» ou «&nbsp;Débile&nbsp;» pour parler de Trump j’aurais dit «&nbsp;con&nbsp;», «&nbsp;taré&nbsp;» ou «&nbsp;débile&nbsp;». Si je dis beauf c’est bien parce que il me semble que tous les qualificatifs c’est celui qui s’applique le plus à lui et je pense que c’est celui avec lequel il entrera dans l’histoire.<br /> Mais je suis bien d’accord qu’une partie de cette attitude viens de lui et qu’une partie est savamment orchestrée pour entretenir une certaine image qui plaît à une grande partie de l’électorat (ils se reconnaitrons). Trump a échangé la dignité de la fonction présidentielle contre un populisme de bas étage à visées purement électoralistes et c’est d’ailleurs peut-être ça le plus triste.<br /> Quant au fait qu’il y a eu de bonnes mesures, je suis tout à fait prêt à le croire. Mais on ne peut pas raisonner comme ça à ce niveau de politique. Parce que si on va par là, tous les dirigeants, tous, même les plus décriés, ont accomplis à un moment ou un autre de bonnes choses. Mais pour un mandat présidentiel, à fortiori celui d’un grand pays, tout est à prendre en compte. L’ensemble des mesures bien évidement mais aussi l’attitude, la posture, les propos tenus, la franchise et oui, oui, même la manière dont on à été élu. C’est un tout et c’est comme cela que cela doit être. Sinon c’est comme de prendre une phrase d’un discours et de la commenter sans le reste du discours ;).
nordic16
Il s’est sûrement fait remplacé par quelqu’un a son examen de QI s’il en a un jour passé réellement un comme il l’a fait avec ses diplômes scolaires!!!
genesya
Merci du conseil restons donc sur le sujet piratage trump. Trump et ses tweets de genie ou finalement il occupe la bande passante des médias pendant 5 jours, en même temps cela aide les démocrates, vu le dossier sur biden et son soudain «&nbsp;mis en retrait&nbsp;» fallait vite détourner l’attention et quoi de mieux qu’une bourde présidentielle sur un sujet nerd-ique ? Blague a part, sauf pour le coup du convoit iranien il n’a déclenché aucun conflit armé. A ramené plein de GIs à la maison tu m’étonnes que les lobbys de l’armement et les militaires veulent le foutre dehors ! Les USA qui utilisent les impôts pour autre chose que des missiles c’est plus comme sous Obama ou bush. T’imagines meme le Venezuela on en entend plus parler pour les dém c’est inadmissible Bolton leur manque tant depuis que Trump l’a remercié. ce bashing me rappel le sondage en 2016… 91% pour Hillary, l’a pas rit longtemps.
Axel-Swailli
et encore une moule c’est intelligent ça filtre l’eau
jeyce
@djill<br /> «&nbsp;car c’est le seul qui fait quelque chose pour les américains&nbsp;», genre quoi ?<br /> «&nbsp;Venez en Californie, c’est une catastrophe et c’est geré par des démocrates&nbsp;», qu’est-ce qui est catastrophique exactement? Par contre c’est marant de voir que les Etats où ya le plus de cerveaux (gens plus éduqués, métiers qui requièrent un certain niveau d’études ou d’expertise) sont presque tous démocrates et anti-Trump, just saying…<br /> «&nbsp;et est plein aux as&nbsp;» https://www.cnn.com/2020/09/27/politics/trump-income-taxes-new-york-times-report/index.html
raymond_raymond
Parce que tu crois qu’il suffit de rentrer un code pour balancer une bombe nucléaire, c’est bien plus complexe que ça, un moment faut arrêter de le prendre pour un neuneu, je ne le défends pas il a des points négatifs mais il a fait des bonnes choses aussi pour les USA et s’en tient à son programme chose rare pour un président d’une grande puissance, on en a un en France qui est bien plus neuneu que lui et qui tourne sa veste et se contredit sans arrêt.
jeyce
« il a fait des bonnes choses aussi pour les USA et s’en tient à son programme » des exemples ?
Mike-de-Klubaik
Sauf qu’on a l’impression que le mot «&nbsp;beauf&nbsp;» devient une facilité pour ranger une ou un groupement de classes sociales, à 95% basses, pour catégoriser des gens comme étant de peu d’intelligence, bas du front, uniquement guidé par l’instinct et incapable de réflexion prononcée. Bref. On ne va pas tourner autour du pot. Une insulte. Tu sais, c’est comme son pendant opposé, le fameux «&nbsp;bobo&nbsp;». Tout le monde l’emploie, sans qu’aucune définition précise n’a jamais été donné, du coup chacun à son interprétation.<br /> Sinon en parlant de «&nbsp;guidé par l’instinct&nbsp;», je le vois surtout chez les anti-trumpisme (primaire, euphémisme ?) à sur-réagir sur tout, n’importe quoi et n’importe comment (cf. l’histoire du tweet face au dictateur nord-coréen).<br /> pecore:<br /> Quant au fait qu’il y a eu de bonnes mesures, je suis tout à fait prêt à le croire. Mais on ne peut pas raisonner comme ça à ce niveau de politique. Parce que si on va par là, tous les dirigeants, tous, même les plus décriés, ont accomplis à un moment ou un autre de bonnes choses.<br /> […]<br /> Oupla, bin voyons. Désolé mais j’ai du mal à y voir autre chose que de la malhonnêteté intellectuelle dans ce type de raisonnement. Taisons toutes les bonnes mesures prises pour n’en dire que du mal !! Bon, je ne vais pas dire que tu es malhonnête, on va plutôt dire que tu trolles…
pecore
Je dis, tout au contraire, de prendre l’ensemble des mesures, des actes et des paroles, bon et mauvais et d’en faire un bilan global plutôt que de parler de telle ou telle mesure, là encore bonne ou mauvaise, indépendamment du reste. Je ne vois pas ce que cela a de difficile à comprendre.<br /> De plus ce raisonnement s’applique à tous les dirigeants, pas juste à Donald Trump.
D0t_C0m
La politique et les mots du président des États Unis ne nous concerne pas… ?!<br /> Encore un spécialiste de la politique internationale, c’est vrai que la france en compte plus de 70 millions
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Le microphone HyperX est à moins de 40€ aujourd'hui chez Amazon
L'incroyable tablette Samsung Galaxy Tab S8 Ultra est à moins 20% !
Vous cherchez un smartphone à petit prix ? Vous êtes au bon endroit
Au Nebraska, Facebook transmet à la police les messages privés d'une jeune fille suspectée d’avortement illégal
Avec ce code promo ce PC portable devient encore moins cher
Voilà un prix plus qu'intéressant pour ce SSD Crucial de 1To
Le clavier sans fil Logitech POP Keys profite d'une belle promotion en ce moment
L'offre de RED sur son forfait mobile 80Go est toujours disponible !
Xiaomi présente lui aussi son robot humanoïde, mais dans quel but ?
Cet antivirus constitue une belle opportunité de protéger votre Mac !
Haut de page