« Personne ne se fait pirater » selon Donald Trump, expert en cybersécurité (non)

20 octobre 2020 à 16h26
40

Une nouvelle vidéo de Donald Trump est devenue virale sur Twitter. Le président des États-Unis a affirmé à l'occasion d'un meeting de campagne qu'il était quasiment impossible de se faire pirater. Oubliant au passage qu'il a lui-même été victime de piratage informatique par le passé.

L'envolée lyrique évidemment erronée de Donald Trump était une référence à Steve Scully qui devait animer le deuxième débat présidentiel
avant son annulation et qui a menti sur le piratage de son compte Twitter.

Il faut être un homme avec un QI de 197 pour être pirate informatique

Donald Trump était, ce lundi 19 octobre, en meeting de campagne dans la
ville de Tucson, en Arizona. Au micro, il a lancé : « Personne ne se fait pirater. Pour être piraté, vous avez besoin de quelqu'un qui a un QI de 197 et il doit connaître au moins 15 % de votre mot de passe. » Plusieurs tweets reprenant le passage en vidéo sont devenus viraux quelques heures après.

Des allégations bien évidemment erronées et sorties de nulle part. Elles faisaient référence à Steve Cully, éditorialiste politique américain qui devait animer le deuxième débat de l'élection présidentielle avant son annulation. Celui-ci a faussement affirmé s'être fait hacker son compte Twitter avant de faire marche arrière la semaine dernière.

Les hôtels Trump, deux fois piratés

Techcrunch nous rappelle que Trump lui-même a été piraté à deux reprises, par le biais de sa chaîne d'hôtels. Ceux-ci ont été l'objet
d'attaques informatiques entre 2014 et 2015, puis entre 2016 et 2017.

Dans les deux cas, les données bancaires des clients des hôtels Trump
avaient été volées, bien que le nombre exact de personne n'ait pas été révélé.

En parallèle, Donald Trump avait tweeté en 2013 que son « compte Twitter avait été piraté », à la suite d'une brèche dans les données du site LinkedIn.

Enfin, le mois dernier, plusieurs hackers éthiques néerlandais ont affirmé avoir découvert le mot de passe du compte Twitter de Trump en 2016. Un journaliste du média anglophone Dutch News a affirmé avoir consulté des captures d'écran confirmant leurs dires. Le mot de passe qu'ils avaient découvert en quelques secondes : « yourefired », la célèbre phrase de Trump quand il faisait de la téléréalité.

Source : Techcrunch

40
28
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Idée cadeau de Noël : ce pack découverte Philips Hue à -40% chez Darty
Economisez plus de 200€ sur l'aspirateur robot Xiaomi Roborock S5 Max sur Rakuten
Boursorama Banque offre jusqu'à 130€ de prime pour le week-end du Black Friday !
YouTube fait la guerre aux antivax avec son algorithme
L'enceinte Ultimate Ears Megablast à un prix jamais vu avant le Black Friday
Forfaits mobiles : les offres Black Friday sont déjà disponibles sur les forfaits sans engagement
Les écouteurs sans fil Sony WF-XB700 sont à un très bon prix chez Boulanger
Test Samsung Galaxy A21s : que vaut ce
Besoin d'un nouveau smartphone ? Voici notre sélection des meilleurs prix sur Rakuten
Economisez près de 50 % du prix de cette enceinte JBL Xtrem 2 chez Cdiscount
Haut de page