Des hackers menacent Trump et réclament 42 millions de dollars

18 mai 2020 à 17h57
15
piratage-hacking-hacker.jpg © Pixabay

Piratage du cabinet d'avocats Grubman Shire Meiselas & Sacks : la suite. Après des tentatives d'intimidation contre des stars de la chanson ou du cinéma, les hackers à l'origine de la cyberattaque ont choisi de viser plus haut. Ils menacent désormais le président américain de révéler des informations compromettantes et demandent une somme record contre leur silence.

La semaine dernière, le prestigieux cabinet d'avocats américain Grubman Shire Meiselas & Sacks était victime d'une attaque informatique majeure. Les auteurs, appartenant au groupe REvil, affirmaient alors être en possession de 756 Go de données confidentielles qu'ils menaçaient de publier ou de revendre.

Une rançon doublée en quelques jours

Si on ignorait, à l'origine, le montant de la rançon exigée, celui-ci a finalement été fixé à 21 millions de dollars (environ 19,35 millions d'euros), dans un premier temps. Afin de prouver le sérieux de la requête, les pirates ont publié des extraits des documents dérobés, concernant deux artistes célèbres : d'abord Madonna, puis Lady Gaga.

Le cabinet d'avocats a alors demandé l'aide du FBI, qui a conseillé à l'entreprise de ne pas payer la somme réclamée. Les services de police considéraient en effet que le versement de l'argent ne garantissait pas la suppression des données volées. Par ailleurs, ils auraient qualifié la cyberattaque d'acte de terrorisme. Des termes qui n'auraient pas plu au groupe REvil, qui a décidé de doubler le montant demandé, atteignant alors un nouveau record dans ce type d'affaires : 42 millions de dollars (environ 38,7 millions d'euros).

Le « linge sale » de Donald Trump

Et les pirates en ont également profité pour faire monter la pression. Ils ont ainsi affirmé avoir recueilli « une tonne de linge sale » au sujet de Donald Trump et menacé le président américain de procéder à des révélations embarrassantes. Cependant, d'après le cabinet d'avocats, le chef d'État ne figure pas parmi ses clients…

Estimant ne pas être pris au sérieux, les hackers ont alors commencé à mettre leur menace à exécution, en publiant 169 mails mentionnant le nom du président des États-Unis. Des communications qui ne contiennent toutefois rien de compromettant ou de véritablement confidentiel… Mais les auteurs de la révélation avaient prévenu : il ne s'agissait là que des « informations les plus inoffensives ».

Sont-ils vraiment en possession d'informations pouvant mettre en péril la réélection de Donald Trump ? Impossible d'en être certain. La réponse pourrait néanmoins intervenir rapidement, les cybercriminels indiquant vouloir mettre progressivement aux enchères les données subtilisées, dans les prochaines semaines.

Source : Forbes

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
16
Vanilla
Ils ne verront jamais 1 centime.<br /> Que ce soit vrai ou pas, au sujet des informations sur TRUMP, ils finiront sûrement avec une balle dans la tête, sans aucun proces.<br /> Des fois on se demande ce que ces soit disant hackers ont dans la tête… à demander autant de fric à des personnes qui n’ont absolument AUCUNE chance de leur donner… lol
Adrift
Vous portez bien votre nom; malheureusement nombreux sont les services, companies et etats qui payent…<br /> Voici un example:<br /> BBC News<br /> Two US towns pay $1.1m ransom to hackers<br /> Lake City becomes the second Florida town in two weeks to pay up after a ransomware attack.<br /> Quant aux represailles, ces equipes de hacker sont souvent hors de portees en Russie ou Coree du Nord (le doublement soudain de la ranson en represaille serait typique du caractere Russe :D)
Blackalf
@SoleilVert tu n’es clairement ici que pour jouer les gros trolls aigris, encore une récidive et ce sera la mise sous silence…tes messages n’offrant pas le moindre intérêt, nous nous passerons aisément de tes «&nbsp;contributions&nbsp;»
fg03
Trump ne paiera pas<br /> Et quand ils réveleront leur trucs… Trump dira comme d’hab «&nbsp;Fake news&nbsp;»<br /> Donc ca revient à pisser dans un violon leurs menaces
megadub
1- Tu serais surpris du nombre de hacké qui paye… ces groupes sont malheureusement TRES forts <br /> 2- Oui comme Snowden lol
toug19
ouai, mais on peut faire confiance aux médias (que Trump se met à dos) pour faire plus d’investigations et ainsi décrédibiliser Trump. Encore faut-il que ce ne soit pas que du bleuf.
negus56
Pourquoi seulement 42M de $ ? Petits joueurs…
Krypton_80
&lt;&lt; Sont-ils vraiment en possession d’informations pouvant mettre en péril la réélection de Donald Trump ? &gt;&gt;, c’est ce qu’ils ont dans la tête, pas de se faire de l’argent. Le but c’est de créer le doute dans la population, peu importe que Trump paye ou non.
toug19
peut etre, mais ça me va. Ce mec est une catastrophe. Capable de lancer une guerre contre la chine.
jardinero
Tu payes tu payes pas ils publient quand même,si ils peuvent,pour le fun , ça fait pas de difference vis à vis des represailles,sauf pour les copains hackers puisque ca diminue leur crédibilité de silence payé.<br /> Or une guerre entre hackers ca peut faire mal .<br /> Mais dans les fonds du black net.<br /> Juste pour trump ,plus on montre sa connerie plus il gagne de voix ,les gens sont toujours content d’d’être copains avec aussi ou plus stupide qu’eux .<br /> Genre «&nbsp;ouai ,trump c’est mon pote,&nbsp;» beurp !
megadub
jardinero:<br /> Tu payes tu payes pas ils publient quand même<br /> Non, en principe, ils respectent le marché, sinon ça tuerait le business de la piraterie sur le net. Mais en effet, certains groupes peu scrupuleux peuvent faire un seul coup et se foutent donc totalement d’atteindre le business.
Krypton_80
Adrift:<br /> (le doublement soudain de la ranson en represaille serait typique du caractere Russe :D)<br /> Je ne pense pas que les hackers viennent de Russie :<br /> CNN<br /> Russia is looking to help Trump win in 2020, election security official told...<br /> The intelligence community's top election security official delivered a briefing to lawmakers last week warning them that the intelligence community believes Russia is already taking steps to interfere in the 2020 election with the goal of helping...<br />
Blackalf
Pour information, Raynox a demandé la suppression de son compte, affaire classée et retour au sujet
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Derrière ces gentilles émoticônes peut se cacher un méchant malware
Apple : pourquoi la canicule risque de retarder l'arrivée des nouveaux iPad
Le Facebook Portal + est à moins de 300€ en ce moment chez Cdiscount
Vous ne trouverez pas ce PC portable Lenovo moins cher qu'ici
Fouille des sacs des employés : Apple met fin à 10 ans de procès (et va lâcher 30 millions au passage)
Pourquoi vous devriez voir bientôt plus de pub sur les apps iPhone et iPad
Profitez d'un prix attractif sur ce Chromebook parfait pour les étudiants !
Ce SSD de 1 To chute de prix et passe sous la barre des 80€
Enfin ! Le chargeur 5W d'Apple disparaît des rayons
Pour une protection parmi les plus complètes face aux virus, cette solution signée Bitdefender est idéale
Haut de page