Pour stopper les fuites d'informations, l'armée US interdit les supports de stockage externes

Par
Le 10 décembre 2010
 0
00fa000002871730-photo-us-air-force.jpg
Face à l'affaire Wikileaks et aux informations diffusées par le site, l'armée américaine a décidé de réagir pour stopper la fuite de documents classés secrets. Les CD, DVD, clés USB et autres disques durs externes sont désormais bannis de toutes les machines connectées au Secret Internet Protocol Router Network (SIPRNET), le système reliant les réseaux du Département de la défense et du Département d'Etat des USA sur lesquels circulent des données très sensibles.

« Des transferts de données non-autorisés sont régulièrement réalisés sur les réseaux classifiés, en utilisant des supports amovibles. C'est une méthode utilisée pour exploiter des informations classifiées à l'extérieur. Pour atténuer cette pratique, toutes les organisations des Forces aériennes doivent suspendre immédiatement toutes les activités de transfert de données de SIPRNET vers des supports mobiles » déclare l'arrêté diffusé le 3 décembre dernier par le major-général Richard Webber. Des ordres semblables auraient été donnés dans les autres branches de l'armée.

Désormais, l'utilisation d'une clé USB ou d'un disque à graver dans l'un des contextes où leur usage est prohibé est passible de la cour martiale. Les ordres seront cependant difficiles à tenir dans certains cas, notamment pour les ordinateurs déconnectés du réseau en raison, justement, des informations sensibles qu'ils contiennent, et où le transfert de données s'effectue justement pas supports amovibles comme l'a expliqué un militaire spécialiste des réseaux au site Wired.

Ce n'est pas la première fois que l'armée des Etats-Unis prend de telles mesures : il y a deux ans, le Pentagone avait déjà interdit l'usage des supports de stockage externes pour éviter la propagation d'un ver sur le réseau. Une interdiction levée en février dernier, peu de temps, selon Wired, avant que Wikileaks ne reçoive des données concernant les conflits en Afghanistan.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top