Greenpeace investit 1 million de dollars dans une campagne pour changer le Bitcoin

Vincent Touveneau
Par Vincent Touveneau, Cryptomonnaies.
Publié le 30 septembre 2022 à 17h45
Bitcoin écologie

Jolie levée de fonds pour « Change The Code, Not The Climate », une campagne de communication organisée par Greenpeace. Le but affiché est de changer le protocole de minage de « l’Or des cryptos ».

La mise à jour The Merge d’Ethereum fait des émules, et le bitcoin pourrait être le prochain sur la liste. La campagne de Greenpeace souhaite que le réseau bascule de la Proof Of Work à la Proof of Stake, en soulignant l’impact dévastateur des crypto-monnaies sur certaines communautés.

Dépenses énergétiques du bitcoin, les grandes inconnues

Ne comptez pas sur Greenpeace et sur d’autres ONG pour faire les louanges du bitcoin. Avec cette levée de fonds destinée à la com’, on risque bien de voir des pubs en ligne qui nous indiquent ce que l’on sait déjà : le bitcoin est une industrie très demandeuse en énergie, même si son impact sur la planète est difficilement quantifiable.

Greenpeace sait que le bitcoin ne va pas disparaître de sitôt et pointe du doigt la façon de le produire. Le recours aux énergies fossiles aurait des conséquences néfastes sur des communautés de mineurs d'énergie fossiles au Kentucky. En Pennsylvanie, le bitcoin serait exclusivement miné avec le recours au charbon.

Le passage de la preuve de travail à la preuve d’enjeu changerait le protocole utilisé pour miner du bitcoin, et réduirait drastiquement son empreinte carbone. Si le processus a fonctionné avec le réseau Ethereum, qui a réduit ses dépenses énergétiques de 99,5 %, il serait logique que le bitcoin en fasse autant.

Changer le protocole BTC, “un contresens”

La question divise la communauté mais il est clair que les mineurs de bitcoin voient cette idée d’un mauvais œil. Pierre Noizat, fondateur de Paymium, explique que changer le protocole de minage du bitcoin serait un « contresens ». Il estime que les énergies utilisées pour miner le bitcoin – en particulier les énergies fossiles – seraient gaspillées si elles n’étaient pas exploitées par les mineurs de bitcoin.

Au final, bien malin serait celui qui possède une vue d’ensemble de l’énergie dépensée par le bitcoin, car les études sur le sujet dépendent entièrement de ceux qui les produisent. Dans le camp des détracteurs, on nous assène que le minage global du bitcoin emploie autant d'électricité que l'ensemble de la Suède. La partie adverse souligne les efforts des mineurs pour en faire une industrie « verte ». Reste à savoir si l’idée d’un changement de protocole va faire son chemin dans les prochains mois ou prochaines années.

Sources : BFMTV, Greenpeace

Vincent Touveneau
Par Vincent Touveneau
Cryptomonnaies

Globe-trotter qui ne quitte pas son bloc-notes. La musique dans la peau, avec un penchant pour l'actu crypto.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Bombing_Basta

« Il estime que les énergies utilisées pour miner le bitcoin – en particulier les énergies fossiles – seraient gaspillées si elles n’étaient pas exploitées par les mineurs de bitcoin. »

Omagad ce bullshit…

Keepah

En passant c’est une initative soutenue par Chris Larsen (de Ripple), pas pour cracher sur Ripple ou Bitcoin, j’aime les deux mais juste pour dire, que c’est plus politique qu’autre chose.

jvachez

Chacun son métier. Greenpeace ne s’y connait rien là dedans.

captainoftheship

dans ce nouveau système seuls les plus riches peuvent miner ou ceux qui donnent les plus grosses récompenses
que l’on puisse dépenser cette énergie ailleurs est une bonne chose et c’est même le but final

wedgantilles

Ils ont pas mieux à faire d’1 million de dollars qu’une campagne de pub sur un tel sujet…

Nmut

Leur business, c’est de pointer là ou il y a un problème. Ils font surtout de la com, attendu que les choses ne peuvent bouger que si les populations se réveillent. Pour moi ils sont parfaitement dans leur rôle ici…

MattS32

Ce n’est pas fondamentalement différent entre PoW et PoS.

En PoS, seuls les plus riches peuvent miner seuls, parce qu’ils ont la capacité d’avoir seuls une part significative de l’ensemble des sommes stackés. Les autres doivent rejoindre un pool.

En PoW, seuls les plus riches peuvent miner seuls, parce qu’ils ont la capacité d’avoir seuls une part significative de l’ensemble de la puissance de calcul. Les autres doivent rejoindre un pool.

toug19

« Il estime que les énergies utilisées pour miner le bitcoin – en particulier les énergies fossiles – seraient gaspillées si elles n’étaient pas exploitées par les mineurs de bitcoin. »
!!! Non mais n’importe quoi!!! Qu’est-ce qu’il faut pas attendre!!!

wackyseb

Et moi je veux bien 3 cacahouètes de plus pour supprimer toutes les cryptomonnaies et les NFT.
Qui dit mieux

Roster1

Ca changera rien il aurait mieux fait de les garder ou de s’en acheter plutot