La Banque d'Angleterre planche sur une Monnaie Numérique de Banque Centrale

11 novembre 2020 à 10h35
0
bank of england

D’abord opposée à l’émission d’une Monnaie Numérique de Banque Centrale, aujourd’hui la Banque d’Angleterre réfléchit à produire une Livre numérique.

Dans les décisions étatiques pour sortir sa propre monnaie numérique, le Royaume-Uni avait toujours affiché une certaine méfiance vis-à-vis des crypto-monnaies. Une annonce récente évoque la possibilité d’utiliser un stablecoin plutôt qu’une MNBC.

Le Royaume-Uni et les monnaies numériques

Depuis le début de l’année, la Banque d’Angleterre a annoncé travailler sur le cas des Monnaies Numérique de Banque Centrale en lien avec cinq autres acteurs majeurs du secteur.

En octobre, une session de Questions & Réponses publique a été organisée pour que la population puisse demander ce qu’elle voulait au gouverneur de la Banque d’Angleterre. 

Ce qui est ressorti de cette conférence a été d’une part que le Bitcoin n’avait pas de valeur intrinsèque et que, d’autre part, les stablecoins intéressaient beaucoup le trésor royal.

Un « stablecoin » royal

La différence entre une MNBC et un stablecoin est fine : le premier est émis, contrôlé et repose sur une blockchain entièrement contrôlée par une banque tandis que l’autre est créé et contrôlé par un organisme central, mais repose sur une blockchain publique.

Ce qui dérange le trésor anglais est la volatilité du prix du Bitcoin, ne permettant pas à ses yeux d’être utilisé comme une monnaie d’échange. Ce qui n’est pas le cas des stablecoins comme le Tether ou le Gemini dont la valeur unitaire sera toujours égale à 1 dollar. 

Contrairement aux autres banques centrales qui ont déjà fait le choix de passer par une blockchain à caractère privé, avoir une monnaie nationale sur une blockchain comme Ethereum représenterait une première en soi !

Mais pour le moment, ce n’est encore au stade que de l’hypothèse. Face aux difficultés que représente la gestion d’un stablecoin à une échelle nationale, la banque d’Angleterre a lancé une consultation afin de « répondre aux normes [...] des autres méthodes de paiement ».

Source : Decrypt

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
1
Brigantios
Cela pourrait être lié à la situation actuelle de l’économie britannique.
Charlotte_dAlsace
Fondamentalement, il y a d’autres raisons à cela. Le fait est que l’intérêt des consommateurs pour les innovations technologiques dans les services bancaires est croissant. Le monde de la fintech et les néobanques font leur boulot, même si certains n’aiment pas ça.

Derniers actualités

Game Awards 2022 : et le titre de jeu de l'année est décerné à...
Final Fantasy XVI : un trailer spectaculaire qui donne envie avec une date de sortie
Diablo IV : retour en Enfer confirmé pour cet été
Street Fighter 6 et Tekken 8 font parler les poings et frappent très fort !
De nouvelles exclusivités PlayStation arrivent sur PC
Hideo Kojima passe une tête aux Game Awards pour présenter son nouveau projet
Star Wars Jedi Survivor : la suite de Fallen Order se dévoile enfin
CCleaner se met à jour et s'attaque un peu plus à Windows 11
Forfait mobile : voici sans doute la meilleure offre du moment (100 Go + 1 mois gratuit)
Droit à l'oubli : l'UE vous donne le droit de faire supprimer de fausses informations sur Google
Haut de page