Une vulnérabilité découverte dans le réseau GSM

29 décembre 2011 à 07h53
0
0078000001173142-photo-antenne-gsm.jpg
Un expert en sécurité annonce avoir découvert une vulnérabilité au sein du réseau GSM permettant à un hacker de prendre le contrôle à distance des téléphones.

Karsten Nohl, responsable du cabinet Security Research Labs en Allemagne, explique que le réseau GSM est utilisé par 80% du marché de la téléphonie mobile et que cette faille permettrait à un individu de contrôler un téléphone en procédant à un appel ou en envoyant un SMS vers un numéro surtaxé. Dans l'une de ses dernières dépêches Reuters rapporte les propos de l'expert qui explique : « nous pouvons faire cela pour des centaines de milliers de téléphones en très peu de temps ».

M. Nohl ne publiera pas le code source de cette attaque mais estime que les hackers seront en mesure de le répliquer d'ici quelques semaines. Il devrait notamment décrire cette faille lors d'une conférence dédiée à la sécurité qui aura lieu à Berlin mardi prochain. Le chercheur a également mis au point une carte présentant le dispositif de sécurité mis en place par une trentaine d'opérateurs dans une douzaine de pays. « Le réseau mobile est de loin le maillon le plus faible dans l'écosystème mobile même en comparaison au nombre de terminaux Android ou iOS ayant subi des attaques », affirme-t-il.

Au travers du site gsmmap.org, il semblerait d'ailleurs que les opérateurs T-Mobile en Allemagne et SFR en France proposent le meilleur niveau de sécurité à leurs clients face à une personne malveillante souhaitant intercepter leurs appels ou suivre la position de leur téléphone.

0226000004846288-photo-s-curit-gsm.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
scroll top