SMS surtaxés : Google retire 22 applications de l'Android Market

13 décembre 2011 à 16h51
0
0091000003880596-photo-android-malware.jpg
De nouvelles applications mobiles procédant à l'envoi de SMS surtaxés ont été découvertes au sein de l'Android Market.

L'une de ces applications en question, RuFraud, cible particulièrement les mobinautes européens et se présente sous la forme d'un service d'horoscope. Au sein des conditions d'utilisation l'auteur y a dissimulé une ligne afin de préciser que chaque consultation entraine systématiquement un micro-paiement. Le cabinet Lookout, spécialisé dans la sécurité, ajoute que lors du lancement de l'assistant d'installation de RuFraud, l'utilisateur n'a d'autres choix que de poursuivre le processus et donc d'accepter ces conditions. L'application fut disponible dans 18 pays dont la France.

Neuf autres applications similaires ont été découvertes, ces dernières proposant le téléchargement de papier peints ou se positionnant comme portail pour récupérer des jeux populaires tels qu'Angry Birds. Enfin 13 nouveaux titres ont fait leur apparition dimanche dernier, celles-ci se faisant passer pour des versions gratuites de jeux payants. « Il semblerait que ces applications aient touché une plus large audience lors que leur publication sur Internet », explique les experts de Lookout. Elles auraient généré 14 000 téléchargements.

En juin dernier, ce même cabinet avait repéré des variantes du ver Droid Dream Light capable de récupérer plusieurs informations personnelles à l'insu de la victime.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
scroll top