Le site du Parlement européen victime d'une attaque DDoS pro-russe

24 novembre 2022 à 16h55
15
Présidente Parlement européenne © © European Union 2022 - Source : EP
Roberta Metsola, la présidente du Parlement européen © European Union 2022 - Source : EP

Le Parlement européen a vu son site web tomber provisoirement en raison d'une attaque DDoS menée quelques heures seulement après avoir déclaré que la Russie soutient le terrorisme.

Le mercredi 23 novembre fut particulièrement mouvementé pour le Parlement européen. Quelques heures après une communication cinglante à l'encontre de la Russie, le site internet de l'institution a été victime d'une attaque par déni de service (DDoS), qui a poussé le service informatique du Parlement à le mettre provisoirement hors ligne. Le groupe pro-russe Killnet a revendiqué la cyberattaque.

Une attaque DDoS revendiquée par un groupe de hackers pro-russes

Le responsable de la communication et porte-parole du Parlement européen, James Dauch, a rapidement confirmé que la panne du site internet de l'organe parlementaire situé à Strasbourg avait une origine malveillante, précisant avoir identifié « des niveaux élevés de trafic sur le réseau externe ».

Cet intense trafic n'était ni plus ni moins lié à une attaque de type DDoS. Ces attaques consistent à lancer, grâce à un très grand nombre de points (ordinateurs, objets connectés…), des requêtes sur le site de l'infrastructure, de l'entreprise ou de l'organisation visée, noyant ainsi les requêtes légitimes qui, elles, n'arrivent plus à aboutir. En d'autres termes, une attaque DDoS consiste à ralentir (voire à faire tomber) un site internet, grâce à un nombre de requêtes trop difficile à supporter.

Les pirates pro-russes des Anonymous Russia (un groupe affilié au collectif Killnet, nous le disions) ont réussi leur coup, poussant les équipes du Parlement européen à « résoudre ce problème le plus rapidement possible ». Il aura tout de même fallu environ 5 heures pour rétablir un accès correct au site du Parlement. « L'attaque DDoS est contenue », a écrit Jaume Duch sur Twitter mercredi peu avant 21h.

Des pirates qui se vengent de la dernière résolution du Parlement ?

« Un groupe pro-russe a revendiqué la responsabilité (…) ceci après que nous avons proclamé la Russie comme État parrain du terrorisme », a confirmé la présidente du Parlement, Roberta Metsola, avant d'ajouter : « ma réponse : "Slava Ukraini" », ou « gloire à l'Ukraine ».

L'attaque est effectivement survenue peu après l'adoption, par le Parlement, d'une résolution sur les derniers développements de la guerre de la Russie contre l'Ukraine. Au travers de ce texte, Strasbourg déclare que le Kremlin commet des crimes de guerre et que le pays dirigé par Vladimir Poutine a recours aux « moyens du terrorisme ».

Avec cette résolution, le Parlement appelle l'Union européenne et la communauté internationale à déclencher de nouvelles mesures restrictives contre la Russie, invitant à l'isoler du reste du monde et à réduire encore les liens diplomatiques avec Moscou.

Sources : Clubic, Parlement européen, Bleeping Computer

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
13
tomcat75
« Le site du Parlement européen victime d’une attaque DDoS pro-russe »…<br /> Comme dirait macron (plagiaire de Chirac) : Ça m’en touche une sans faire bouger l’autre !<br /> Mais quand même… Ainsi les méchants pirates pro russes ont attaqué le parlement européen ?, c’est donc bien que la Russie soutient le terrorisme non ? Bref pas forcement une attaque pro russe…
gemini7
Putin de pirates russes, DDoS à DDoS pour attaquer, mais de là, à les traiter de terroristes… il y a un pas que je ne franchirai pas, sinon on peut mettre tous les pirates derrière les barreaux pour terrorisme, un peu exagéré. <br /> Qu’on les arrête pour vol de compte e-mails, usurpation d’identité, vol d’infos personnelles, piratage de PC, brickage de smartphone, etc.
Biggs
Putin de pirates russes<br /> Involontaire sans doute mais joli.
GRITI
C’est la Russie qui est accusée d’être terroriste (je fais cours) pas les pirates. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils sont intervenus.
madforger
J’aime bien le « pro-russe », car c’est bien connu les hackers russes sont les seuls au monde à ne pas utiliser de proxy, ou de pc zombies ou tous autres procédés pour ne pas être tracés « facilement » (et vu le niveau occidentale dans se domaine…). Cette propagande devient vraiment ridicule.
MattS32
J’aime bien le complotiste qui réagit au quart de tour sans même avoir lu l’article…<br /> Les auteurs de l’attaque n’ont pas été tracés (c’est par essence compliqué de toute façon pour une attaque DDoS, qui consiste par définition à balancer plein de requêtes depuis plein de machines) : comme indiqué dans l’article, l’attaque a été revendiquée. Tu peux passer par autant de proxy que tu veux, si tu revendiques, ben tu es identifié comme auteur de l’attaque hein… <br /> Puis bon, de toute façon une attaque faisant suite à la reconnaissance de la Russie comme état terroriste, ça avait quand même peu de chances de pas venir de pro-russes hein… Sauf dans les délires complotistes qui doivent s’imaginer que c’est perpétré par des anti-russes pour mettre ça sur le dos des pro-russes…
cirdan
« Les pirates pro-russes des Anonymous Russia (un groupe affilié au collectif Killnet, nous le disions) ont réussi leur coup »<br /> On pourrait préciser de quelle réussite il s’agit ? Si c’est juste une réussite technique c’est dérisoire. Par contre ça sert bien à prouver que la Russie est un parasite au niveau numérique mondial. Donc ça ne sert qu’à valider la méfiance de l’UE envers ce pays.<br /> Et pour ceux qui feraient une différence entre des hackers russes et leur gouvernement, pensez-vous sérieusement qu’il pourraient agir de la sorte sans une complicité du pouvoir ?
gemini7
Biggs:<br /> Involontaire sans doute mais joli.<br /> Non, c’était calculé, en anglais « Poutine » se dit « Putin », d’où mon petit jeu de mot.
BernardB
Comme le dit l’article, c’est une attaque de type DDoS.<br /> Ces attaques consistent à lancer, grâce à un très grand nombre de points (ordinateurs, objets connectés…)<br /> Donc c’est une histoire de jeton entrant et sortant qui créent un bouchon, et sature le système.<br /> C’est un mal pour un bien, car ‘’les pirates pro-russes’’ ont scouâtés les matos avec leurs adresses IP pour saturer le serveur.<br /> Alors il serait judicieux après avoir enregistrés* les adresses IP, de prévenir leurs propriétaires qu’ils ont été piratés et d’y remédier par X Anti-virus du style interdire la prise à distance de l’Ordi ou autres matos.<br /> (* Avec un super calculateur en parallèle du serveur).<br /> Une idée comme sa ?
Popoulo
Parce que pour faire une attaque DDOS, un groupe quelqu’il soit a besoin de l’aval de son gouvernement ?
_DARKWOLF_1_1
Pour l’avoir vécu de l’intérieur, c’était plutôt chiant cette attaque. Ca a bien évidemment fait déborder notre call center, mis à mal mes collègues sur place pour la session, et me concernant, éjecté d’une formation.<br /> C’était d’ailleurs assez « marrant » de voir qu’au fil de la formation, ça commençait à saccader légèrement, qu’on a commencé à tous avoir des voix de robots, pour disparaitre de la formation les uns après les autres.<br /> Félicitations à mes collègues en tout cas qui ont remis toute l’infrastructure assez rapidement.
MattS32
BernardB:<br /> Alors il serait judicieux après avoir enregistrés* les adresses IP, de prévenir leurs propriétaires qu’ils ont été piratés et d’y remédier par X Anti-virus du style interdire la prise à distance de l’Ordi ou autres matos.<br /> Ce serait effectivement une bonne chose de prévenir les propriétaires des adresses (sans doute pour la plupart des FAI grand public) pour qu’ils notifient les utilisateurs. Certains le font, ça m’est arrivé il y a une dizaine d’années sur un serveur que j’avais un peu oublié de maintenir. L’hébergeur m’a carrément « déconnecté » le serveur d’Internet en bloquant tout le trafic sauf le SSH entrant, jusqu’à ce que je lui envoie un rapport des mesures prises pour éviter que ça se reproduise.
cirdan
Pas forcément de l’aval, mais en tout cas de sa mansuétude.<br /> Il faudrait être sacrément naïf pour croire que tous ces groupes qui n’ont pas peur de revendiquer publiquement leurs attaques sont pourchassés par le Kremlin. Non seulement ils ne le sont pas, mais en plus ils sont utilisés pour appuyer leur politique de pourrissement de nos démocraties.
ZiwiPeak
Question au parlement européen: comment qualifie-t-on des pays qui soutiennent Al-Qaïda parce qu’ils ont un intérêt commun ?
Neophus975
Oui parce qu’en Europe tout le monde est tout mignon et ne fait rien dans le dos par rapport au soi-disant terrorisme… l’hypocrisie n’a pas de limite ! personne n’est innocent.
tfpsly
La Russie emploie des méthodes terroristes pour prouver qu’elle n’est pas un état terroriste…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

L'offre Disney+ plus abordable, mais avec de la pub, arrive... la hausse de prix aussi
Amazon brade son Fire TV Cube à quelques jours de Noël
C'est déjà Noël chez les VPN, découvrez le TOP 3 des promos du moment !
Fêtez Noël en musique avec l'enceinte Bluetooth JBL GO 3 à -25% chez Amazon
Ce pack Oppo Find X5 + écouteurs sans fil fera forcément plaisir sous le sapin !
Vente flash sur l'Apple Watch Series 8 chez Fnac avec en plus 40 € sur votre compte adhérent
Twitter va
Cdiscount vous propose un SSD 2,5
Grosse réduction sur le pack Amazon Echo Dot 5 avec une prise connectée Meross Smart Plug
Quand Amazon s'Inspire de TikTok : fausse bonne idée ou pas ?
Haut de page