Operation Shady RAT : la Chine nie indirectement être impliquée

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000003051660-photo-espion-chine.jpg
Suite aux soupçons d'experts en sécurité concernant la responsabilité de la Chine dans l'opération Shady RAT révélée cette semaine par McAfee, un journal officiel chinois dément l'implication de Pékin dans lesdites cyber-attaques.

Etant données les accusations faites par certains experts en sécurité qui soupçonnent fortement la Chine d'être à l'origine de la série de cyber-attaques dévoilée le 3 août par McAfee, on aurait pu croire que le pays se serait rapidement fendu d'une déclaration officielle. Mais pour l'instant, seul le People's Daily, un quotidien national considéré comme le porte-parole officiel du Parti communiste chinois, s'est exprimé à ce sujet.

Dans l'article, repris par l'agence Reuters, le journal est formel : « Relier la Chine à des cyber-attaques sur Internet est irresponsable ». « Le rapport de McAfee affirme qu'un « acteur étatique » est engagé dans une opération de piratage de grande envergure ayant trait à l'espionnage sur Internet, mais son analyse ne résiste pas à une étude approfondie » explique le quotidien.

Pour People's Daily, l'étude de McAfee n'a qu'un but, à savoir effrayer les internautes et les pousser à utiliser ses logiciels de protection. « En fait, comme le nombre de cyber-attaques sur de grandes entreprises et organisations internationales a augmenté cette année, certains médias occidentaux ont à plusieurs reprises présenté la Chine comme le méchant œuvrant dans l'ombre », à tort, toujours selon le journal.

Si les déclarations du People's Daily viennent d'un journaliste qui ne cite jamais directement de membres du gouvernement, ce n'est pas la première fois que ce quotidien évoque les soupçons qui pèsent sur le pays concernant des cyber-attaques. Ce fut le cas en juin dernier, quand Google accusait l'Empire du milieu d'être à l'origine d'attaques visant Gmail. Rappelons également que McAfee ne cite à aucun moment la Chine dans son étude, préférer laisser le soin à des experts externes de spéculer sur les origines des attaques.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC rachète un éditeur de services mobiles en ligne
Chrome OS va prendre en charge les fichiers ZIP
Accord entre SFR et Archos pour des tablettes 3G sans engagement
L'Etat revient discrètement au capital de Bull via le FSI
Mozilla adopte WebRTC pour des communications audio/vidéo natives dans Firefox
Il y a 20 ans le World Wide Web s'ouvrait au public
Flickr passe le cap des 6 milliards de photos
Logitech Tablet Mouse : une souris dédiée aux tablettes Android Honeycomb
Google planche sur une API globale pour les applications web
Les britanniques
Haut de page