🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Données WiFi : Microsoft joue la transparence

01 juin 2018 à 15h36
0
00C8000004410966-photo-world-search-logo-sq-gb.jpg
Face aux révélations qui ont précédemment été établies sur la gestion des données de géolocalisation par Google et Apple, Microsoft a décidé d'afficher d'emblée davantage de transparence.

Souvenez-vous, il y a un peu plus d'un an, nous découvrions que les fameuses Google Cars, répertoriant chacune des rues du globe pour l'élaboration de la fonctionnalité Street View de Google Maps, avaient accidentellement recueilli quelque 600 Go de données jugées sensibles. Plus précisément, en cartographiant les accès WiFi (SSID, le nom du réseau et l'adresse MAC du routeur), une enquête interne révèlait que Google avait également collecté des fragments de données envoyées au travers des réseaux WiFi non protégés par mot de passe. Souvenez-vous, au mois d'avril, une autre affaire révélait que les smartphones d'Apple et de Google conservaient une archive non chiffrée des positions successives de l'utilisateur permettant alors de retracer les moindres déplacements de celui-ci.

Microsoft profite de la situation et, via son site MSDN, annonce la publication partielle du code source de son logiciel collectant les données récupérées depuis les antennes téléphoniques, les points d'accès WiFi ainsi que le GPS. Microsoft précise que ce logiciel, embarqué au sein de ses Windows Phone, ne répertorie que les données disponibles publiquement comme « la latitude, la longitude, la direction, la vitesse, le code pays du mobile, le code régional, l'identifiant du téléphone ainsi que des informations spécifiques aux réseaux WiFi comme l'identifiant SSID ».

Les développeurs intéressés retrouveront davantage d'information sur cette page.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Baccalauréat 2011 : comment accéder aux résultats en ligne ?
E-commerce : Amazon rachète un libraire britannique
Justice US : Google peut être poursuivi pour sa collecte de données
Free Mobile : et si le WiMAX n'était pas enterré ?
3D relief : Samsung dominerait 61% du marché américain
Samsung : second trimestre difficile à prévoir pour les composants
Facebook : près de 20% des moins de 13 ans auraient un compte
MiniStation Plus : disque externe USB 3.0 et chiffré chez Buffalo
Apple : un serveur aurait été piraté par AntiSec
Dropbox : les internautes questionnent les nouvelles conditions d'utilisation
Haut de page