🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Le Gouvernement américain veut favoriser le contournement des Firewall

15 février 2011 à 18h13
0
Hillary Clinton, secrétaire d'Etat notamment chargée des relations internationales vient de lancer un programme de financement « ambitieux ». Il vise à accorder l'aide des Etats-Unis aux internautes soumis à la pression de leur Etat.

00A0000002347362-photo-hillary-clinton.jpg
En prenant l'exemple des révolutions tunisiennes et égyptiennes, la secrétaire d'Etat a expliqué dans les colonnes du New-York Times que le département prévoit de financer des services qui permettront de mettre en échec les mesures de sécurité apposées par les autorités centrales. De même, Clinton encourage à contourner les firewalls mis en place.

D'un autre côté, elle souhaite également que les défenseurs des libertés fondamentales puissent suivre des entrainements sur la manière de sécuriser leurs conversations électroniques.

L'opposition politique a déjà critiqué la mesure en avançant qu'une telle décision avait déjà été prise voilà plus d'un an. 30 millions de dollars avaient alors été mis sur la table sous la forme d'aides pour que les internautes puissent router le trafic grâce à l'utilisation de proxys.

D'autres ont également mis en lumière le double discours des autorités américaines sur la liberté d'expression des peuples opprimés et de l'autre la politique menée à l'encontre de Wikileaks...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

AMD publie les pilotes graphiques Catalyst 11.2
Une offre d'emploi suggère qu'Apple utilise Hadoop pour iAds
Zynga en discussions pour lever 250 millions de dollars
Livre numérique : l'Assemblée nationale adopte le prix unique
MWC : récap' de la deuxième journée
<b>Joyeux Noël</b>
Kaspersky Mobile Security 9 s'ouvre aux terminaux Android et Blackberry
Nouveaux serveurs Dell sur puces AMD Opteron
Codes-barres et NFC : Mobile Tag lève 6,6 millions d'euros
Blocage de sites : les Etats-Unis font dans la visibilité
Haut de page