Le Patch Tuesday fait son "Office"

10 novembre 2010 à 14h34
0
Comme prévu, dans le cadre de son Patch Tuesday, Microsoft publie 3 mises à jour dont une critique pour la suite Office en version 2007 et 2010. Comme nous l'expliquions, 11 vulnérabilités sont comblées par cette fournée de novembre.

00A0000003576866-photo-close-all-windows-logo-mikeklo.jpg
En détail, le bulletin critique MS10-087 vient corriger pas moins de 5 failles sur les versions Windows XP de 2003, 2007 et 2010 mais également les versions 2004, 2008 et 2011 pour Mac.

Selon Microsoft, « la vulnérabilité la plus grave pourrait permettre l'exécution de code à distance si un utilisateur ouvrait ou prévisualisait un message électronique RTF spécialement conçu ». Tout attaquant parvenant ainsi à exploiter l'une de ces vulnérabilités pourrait obtenir les mêmes droits que l'utilisateur.

Le bulletin classé « important » MS10-088 s'acquitte de deux vulnérabilités de PowerPoint présente sur Office XP, 2003 et 2004. Enfin la mise à jour MS10-089 s'attache à corriger « quatre vulnérabilités signalées confidentiellement dans Forefront Unified Access Gateway (UAG). La plus grave de ces vulnérabilités pourrait permettre une élévation de privilèges si un utilisateur visitait un site Web affecté via une URL spécialement conçue », commente Microsoft.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Une
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
scroll top