57 000 sites frauduleux seraient créés chaque semaine

10 septembre 2010 à 08h30
0
Au travers d'une étude menée par les spécialistes de la sécurité informatique chez Panda Labs, chaque semaine, 57 000 sites Internet frauduleux feraient leur apparition sur Internet. D'une manière générale, ces hackers malintentionnés cibleraient 375 sites légitimes de grandes marques. La fraude par phishing consiste, le plus souvent, à rediriger l'internaute vers un faux site Internet afin de récupérer ses informations bancaires.

En consultant les statistiques de leurs bases de données, les experts ont ainsi pu déterminer quelles marques étaient les plus affectées. La palme revient - sans grande surprise - à eBay qui aurait inspiré 23,21% de ces sites Internet frauduleux. En seconde position nous retrouvons la société spécialisée dans le transfert d'argent Western Union avec une part de 21,15%. Visa, l'association américaine des services automobiles et la banque HSBC recueillent respectivement 9,51%, 6,85% et 5,98% des parts. Amazon (2,42%) arrive en sixième position devant Bank of America (2,29%) et Paypal (1,77%).

Au total les banques représenteraient 65% de ces fraudes contre 27% pour les plateformes e-commerce. Luis Corrons, directeur technique chez Panda Labs, explique : « bien que les moteurs de recherche aient fait des efforts pour améliorer la situation en changeant l'algorithme d'indexation, ils n'ont cependant pas été capables d'endiguer cette avalanche de sites créés par les hackers chaque jour ».

0258000003534098-photo-pandalab-graph.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Pre-patch Tuesday : 13 vulnérabilités au menu de Microsoft
App Store : SDK tiers autorisés, nouvelles lignes de conduite
Zotac dote son mini PC Zbox HD-ID34 d'un lecteur de Blu-ray
Axel Springer lance une OPA à 566 millions sur SeLoger.com
Nokia recrute son nouveau PDG chez Microsoft
Dell vise le cloud et le calcul haute-performance avec le PowerEdge C6105
Microsoft et HP lancent le premier cloud privé
Amazon aurait racheté le service Amie Street
Oracle et NetApp règlent un cas de propriété intellectuelle à l'amiable
Apple,
Haut de page