Le satellite Landsat 9 a transmis ses premiers clichés de la Terre

15 novembre 2021 à 19h05
1

49 ans après le lancement du premier satellite d’observation terrestre Landsat 1 en 1972, la NASA vient d’effectuer la mise en orbite du satellite Landsat 9 le 27 septembre 2021.

Le petit nouveau a fait parvenir ses toutes premières images de la Terre le 31 octobre dernier. Ces dernières ont été rendues publiques le 5 novembre.

La neuvième génération du satellite Landsat est opérationnelle

À la suite de l’acquisition de ces nouveaux clichés, le directeur de la NASA, Bill Nelson a annoncé que :

« Les premières images de Landsat 9 reflètent le changement critique qui
s’opère à la surface de notre planète et font progresser cette mission de la NASA en partenariat avec l'U.S Geological Survey
(Institut d'études géologiques des États-Unis, ndlr), qui permet de recueillir des informations précieuses sur les terres et les côtes depuis l’espace. Ce programme n’a pas seulement le pouvoir d’améliorer les conditions de vie sur Terre, il a également celui de sauver des vies ».

À mesure que le changement climatique s’intensifie, donnant
lieu des conditions météo de plus en plus extrêmes, cette déclaration confirme les observations qui sont faites depuis presque 50 ans. La NASA affirme que ces données permettront d’aider l’humanité à gérer les ressources naturelles et à acquérir une meilleure compréhension du changement climatique.

Le satellite Landsat 9 remplace le Landsat 7, le 8 étant toujours
opérationnel. L’innovation de ce dernier modèle repose sur sa capacité à
différencier jusqu’à 16 000 nuances d’une plage de couleurs donnée, ce qui rend davantage visibles les changements à la surface de la planète. La phase test durera environ 100 jours afin de calibrer le système et les instruments. L’USGS succèdera ensuite à la NASA dans la direction du programme, qui recueillera quotidiennement 1 500 images sous une fréquence de révolution de huit jours.

Landsat 9 : une technologie de pointe pour observer le changement climatique

À bord du Landsat 9, deux instruments clés : la caméra terrestre (OLI-2) qui détecte les proches et courtes ondes infrarouges, et le capteur thermique infrarouge (TIRS-2), qui détecte les radiations thermiques afin de mesurer la température à la surface de la Terre ainsi que ses variations.

Ces deux instruments permettront aux scientifiques de
discerner les causes humaines et/ou naturelles du changement climatique. Karen St Germain, Directrice du département scientifique au siège social de la NASA à Washington, a ainsi déclaré : « Les images recueillies par Landsat 9 élargissent notre capacité à observer le changement au fil des décennies. L’accès libre et continu aux données Landsat ainsi qu’aux autres sources d’observation de la NASA aide à préparer notre avenir ».

Le directeur de l’USGS le Docteur David Applegate a quant à
lui déclaré : « Les premières images fantastiques de Landstat 9 sont un aperçu des données qui permettront de prendre des décisions importantes concernant l’usage de l’eau, l’impact des feux de forêt, la dégradation des récifs coralliens, la fonte des glaciers et la déforestation en se basant sur des données scientifiques. Ceci est le point culminant de notre long partenariat avec la NASA sur le projet Landstat ».

Source : EarthSky

Voir les commentaires sur le site

Articles récents