Phishing : 3,2 milliards de dollars escroqués

Alexandre Laurent
19 décembre 2007 à 10h05
0
00132766-photo-logo-phishing.jpg
3,3% des internautes américains ayant reçu un courrier électronique relevant du phishing entre septembre 2006 et août 2007 se seraient laissé abuser, indique cette semaine une analyse réalisée par l'institut Gartner. Au total, cette technique aurait permis d'escroquer quelque 3,2 milliards de dollars en un an pour les seuls Etats-Unis. Le montant moyen d'une escroquerie se situerait pour 2007 à 886 dollars, contre 1.144 dollars en 2006.

Après avoir étudié les habitudes de surf de 5.000 internautes, Gartner constate que 11% d'entre eux n'utilisent aucun logiciel de sécurité, alors que 45% se tournent vers les différentes solutions gratuites qu'ils peuvent trouver en ligne, à commencer par les versions de démonstration proposées par les éditeurs spécialisés.

Pour mémoire, le phishing consiste à faire parvenir à l'internaute un courrier électronique censé émaner de sa banque ou d'un prestataire de service. Le libellé varie, mais l'objectif est toujours le même : vous inciter à saisir vos identifiants ou coordonnées personnelles sur un site ressemblant trait pour trait à celui de l'établissement dont l'identité est usurpée.

Rappelons à nos lecteurs qu'une banque ou un établissement financier ne vous demandera jamais de modifier ou de confirmer vos coordonnées par email. Par ailleurs, il est fortement recommandé de ne jamais utiliser les liens contenus dans un courrier électronique pour se rendre sur le site de sa banque, mais de toujours saisir manuellement l'adresse de ce dernier dans son navigateur afin d'éviter de se retrouver sur un site de phishing. Précisons pour finir que les internautes français et francophones ne sont pas épargnés par le phénomène et que de nombreuses campagnes de phishing avaient pour objet des établissements bancaires de l'Hexagone.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
L'adoption de Firefox en chute de 85%
scroll top