Un duo d’ingénieurs lyonnais propose un étonnant antivol de smartphone connecté

Alexandre Boero Contributeur
19 mars 2019 à 06h59
0
photo_rakwin.jpg
Rakwin

Avec l'aide de son père, Mehdi Hannaizi a conçu Rakwin, un antivol connecté qui pourrait bien éviter de se faire dérober son smartphone.

Rakwin, c'est le nom de code de l'antivol connecté créé par Mehdi et Brahim Hannaizi, ingénieurs spécialistes en informatique et en électronique issus de l'INSA de Lyon. Ensemble, père et fils ont travaillé pendant plusieurs mois pour mettre au point un système qui pourrait dissuader tout voleur de s'emparer illégalement d'un smartphone. Et comme ils nous le confirment en exclusivité, leurs ambitions sont réelles.

Un porte-clés relié par Bluetooth qui fait « hurler » le smartphone en cas de vol


« En France, un téléphone est volé toutes les 45 secondes », annoncent les deux ingénieurs. Dans une société où chacun expose son mobile en pleine rue sans se soucier de potentiels larcins, les vols se multiplient logiquement. Voilà pourquoi Rakwin peut se révéler très utile. Mais comment fonctionne l'antivol ?

L'outil Rakwin est en réalité un porte-clés, que vous conservez sur vous. Celui-ci se déclenche automatiquement et en quelques secondes au moment où le voleur s'éloigne avec votre smartphone, avec pour conséquence le verrouillage de l'appareil et le déclenchement d'une alarme au son assez terrifiant, qu'il est impossible d'arrêter. Le porte-clés est relié au mobile par Bluetooth via une application. Pour être définitivement efficace, Rakwin bloque l'ajustement du volume sonore du téléphone, ainsi que son arrêt. De quoi dissuader le vilain qui s'en prendrait à vous.

Dans le cas (et c'est le but) où le voleur se débarrasse rapidement de votre mobile, vous n'avez qu'à le déverrouiller pour de nouveau l'utiliser.

Rakwin nous confirme son ambition


L'antivol Rakwin est proposé au prix de 14,99 euros. Une fois acheté, il ne vous coûtera aucun frais supplémentaire puisqu'il ne nécessite aucun abonnement ni redevance. La pile du porte-clés, elle, représente un moindre frais.

Rakwin confirme à Clubic travailler sur « la possibilité de géolocaliser vote téléphone volé via un simple SMS », ainsi que sur des sujets touchant à l'intelligence artificielle et à la data science. La start-up fonctionne sur des fonds propres, même si des discussions sont en cours avec la Société Générale, « qui y voit un excellent atout à ses offres d'assurance smartphone », nous confirme Mehdi et Brahim Hannaizi. Ces derniers veulent s'adresser à « d'autres banques et assureurs, mais aussi à des entreprises soucieuses de protéger leur flotte de smartphones ».

La start-up lyonnaise a déjà vendu une centaine de Rakwin en l'espace d'une semaine et espère atteindre le millier d'unités à l'issue de son premier mois d'exploitation. Une fois la machine en route, elle compte s'appuyer sur un réseau de revendeurs, qui fera naturellement décupler ses ventes.


19 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Apple annonce les iPhone 11 et iPhone 11 Pro : de nouveaux modèles en panne d’inspiration
En fait, le bouton X de la manette PlayStation... se prononce
Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Thierry Bolloré prédit une Renault électrique à moins de 10 000€ dans 5 ans
Apple Watch Series 5 : la montre connectée se dote d’un écran always-on
Les ventes d’appareils photo atteignent un niveau historiquement bas
Un ordinateur vendu sur cinq est un PC gamer
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Uber s'enfonce (un peu plus) dans l'incertitude et licencie plus de 400 employés
iPhone 11 : tout savoir sur le processeur A13 Bionic qui l'anime

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top