Un duo d’ingénieurs lyonnais propose un étonnant antivol de smartphone connecté

19 mars 2019 à 06h59
0
photo_rakwin.jpg
Rakwin

Avec l'aide de son père, Mehdi Hannaizi a conçu Rakwin, un antivol connecté qui pourrait bien éviter de se faire dérober son smartphone.

Rakwin, c'est le nom de code de l'antivol connecté créé par Mehdi et Brahim Hannaizi, ingénieurs spécialistes en informatique et en électronique issus de l'INSA de Lyon. Ensemble, père et fils ont travaillé pendant plusieurs mois pour mettre au point un système qui pourrait dissuader tout voleur de s'emparer illégalement d'un smartphone. Et comme ils nous le confirment en exclusivité, leurs ambitions sont réelles.

Un porte-clés relié par Bluetooth qui fait « hurler » le smartphone en cas de vol

« En France, un téléphone est volé toutes les 45 secondes », annoncent les deux ingénieurs. Dans une société où chacun expose son mobile en pleine rue sans se soucier de potentiels larcins, les vols se multiplient logiquement. Voilà pourquoi Rakwin peut se révéler très utile. Mais comment fonctionne l'antivol ?

L'outil Rakwin est en réalité un porte-clés, que vous conservez sur vous. Celui-ci se déclenche automatiquement et en quelques secondes au moment où le voleur s'éloigne avec votre smartphone, avec pour conséquence le verrouillage de l'appareil et le déclenchement d'une alarme au son assez terrifiant, qu'il est impossible d'arrêter. Le porte-clés est relié au mobile par Bluetooth via une application. Pour être définitivement efficace, Rakwin bloque l'ajustement du volume sonore du téléphone, ainsi que son arrêt. De quoi dissuader le vilain qui s'en prendrait à vous.

Dans le cas (et c'est le but) où le voleur se débarrasse rapidement de votre mobile, vous n'avez qu'à le déverrouiller pour de nouveau l'utiliser.

Rakwin nous confirme son ambition

L'antivol Rakwin est proposé au prix de 14,99 euros. Une fois acheté, il ne vous coûtera aucun frais supplémentaire puisqu'il ne nécessite aucun abonnement ni redevance. La pile du porte-clés, elle, représente un moindre frais.

Rakwin confirme à Clubic travailler sur « la possibilité de géolocaliser vote téléphone volé via un simple SMS », ainsi que sur des sujets touchant à l'intelligence artificielle et à la data science. La start-up fonctionne sur des fonds propres, même si des discussions sont en cours avec la Société Générale, « qui y voit un excellent atout à ses offres d'assurance smartphone », nous confirme Mehdi et Brahim Hannaizi. Ces derniers veulent s'adresser à « d'autres banques et assureurs, mais aussi à des entreprises soucieuses de protéger leur flotte de smartphones ».

La start-up lyonnaise a déjà vendu une centaine de Rakwin en l'espace d'une semaine et espère atteindre le millier d'unités à l'issue de son premier mois d'exploitation. Une fois la machine en route, elle compte s'appuyer sur un réseau de revendeurs, qui fera naturellement décupler ses ventes.


20
13
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Coronavirus : le traçage numérique
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
scroll top