Démantèlement d'un réseau pédophile sur Internet

Ariane Beky
12 octobre 2007 à 11h41
0
00619942-photo.jpg
Une vaste opération anti-cybercrime menée en France du 9 au 12 octobre 2007 aurait permis « l'interpellation des 310 personnes, dont 132 possédaient des images ou des vidéos pédo-pornographiques », souligne le Sirpa (Service d'informations et de relations publique de l'armée de l'air) dans un communiqué.

Baptisée « Arc en ciel », cette opération fait suite aux investigations menées huit mois durant par les cybergendarmes du STRJD (Service technique de recherches judiciaires et de documentation), après qu'une association de protection de l'enfance italienne ait dénoncé l'existence d'un site proposant le téléchargement de photos aux contenus pédophiles.

Dans le cadre de cette enquête, le logiciel de détection d'images pédo-pornographiques Marina, développé par l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN), a été utilisé. Les images localisées sur un serveur français auraient été téléchargées « plus de 21.000 fois par près de 10.000 utilisateurs ». Pour une centaine d'internautes français possesseurs et diffuseurs des contenus incriminés, les auditions continuent. Leur matériel informatique, des PC aux Clés USB, a été perquisitionné pour analyse par les gendarmes spécialisés en technologie numérique (N'Tech).

A ce jour, 1,4 million de photos et 27.000 vidéos auraient été saisies, dix informations judiciaires ouvertes et une personne écrouée. La détention d'images pédo-pornographiques est passible de 2 ans de prison et de 30.000 euros d'amende, leur diffusion de 5 ans de prison et de 75.000 euros d'amende.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
scroll top