Démantèlement d'un réseau pédophile sur Internet

Ariane Beky
12 octobre 2007 à 11h41
0
00619942-photo.jpg
Une vaste opération anti-cybercrime menée en France du 9 au 12 octobre 2007 aurait permis « l'interpellation des 310 personnes, dont 132 possédaient des images ou des vidéos pédo-pornographiques », souligne le Sirpa (Service d'informations et de relations publique de l'armée de l'air) dans un communiqué.

Baptisée « Arc en ciel », cette opération fait suite aux investigations menées huit mois durant par les cybergendarmes du STRJD (Service technique de recherches judiciaires et de documentation), après qu'une association de protection de l'enfance italienne ait dénoncé l'existence d'un site proposant le téléchargement de photos aux contenus pédophiles.

Dans le cadre de cette enquête, le logiciel de détection d'images pédo-pornographiques Marina, développé par l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN), a été utilisé. Les images localisées sur un serveur français auraient été téléchargées « plus de 21.000 fois par près de 10.000 utilisateurs ». Pour une centaine d'internautes français possesseurs et diffuseurs des contenus incriminés, les auditions continuent. Leur matériel informatique, des PC aux Clés USB, a été perquisitionné pour analyse par les gendarmes spécialisés en technologie numérique (N'Tech).

A ce jour, 1,4 million de photos et 27.000 vidéos auraient été saisies, dix informations judiciaires ouvertes et une personne écrouée. La détention d'images pédo-pornographiques est passible de 2 ans de prison et de 30.000 euros d'amende, leur diffusion de 5 ans de prison et de 75.000 euros d'amende.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top