E3 : Nos impressions sur CoH : Opposing Fronts

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
12 juillet 2007 à 08h48
0
Si le monde de la console a souvent été privilégié par THQ, deux titres majeurs de la stratégie temps réel sur PC se partagent tout de même les faveurs de l'éditeur américain. Cela tombe d'ailleurs plutôt bien puisque les deux titres en question devraient faire l'objet d'extensions à venir dans le courant du mois de novembre. Nous avons déjà parlé de Supreme Commander : Forged Alliance, voyons donc maintenant le cas de Company Of Heroes : Opposing Fronts.

00D2000000546436-photo-company-of-heroes-opposing-fronts.jpg
Destinée à prolonger le plaisir éprouvé en jouant à Company Of Heroes, cette extension ne nécessitera cependant pas de posséder le jeu originel pour fonctionner. Il s'agira donc d'un standalone comme disent les Américains, mais le studio Relic s'est toutefois arrangé pour que les deux puissent parfaitement cohabiter en multijoueur. Ainsi, le possesseur de Company Of Heroes pourra très bien affronter des joueurs de Company Of Heroes : Opposing Fronts sans que cela ne pose le moindre problème : il sera toutefois bien évidemment limité aux factions du jeu de base ! Company Of Heroes : Opposing Fronts promet effectivement d'ajouter deux nouvelles factions que sont la 2nde Armée britannique et la Panzer Elite, fierté de la Wehrmacht. Chacune de ces armées est placée sous le contrôle du joueur au travers des parties réseau / escarmouches, mais également via deux campagnes solos.

00D2000000546437-photo-company-of-heroes-opposing-fronts.jpg
La première nous fera participer, en tant que Britannique, à la Bataille de Caen alors que la seconde nous proposera de revivre l'Opération Market Garden. La présentation du jeu qui a été faite à l'E3 se focalisait sur les spécificités de ces deux factions. Ainsi la Wehrmacht se distingue surtout par la puissance de ces unités blindés parmi lesquelles on retrouvera bien sûr le fameux Jagdpanther, un char conçu pour réduire les coûts de production du Panther et spécialiste de la destruction d'autres chars. Du côté des Britanniques, c'est la défense et l'organisation qui priment. C'est ainsi que notre hôte de chez Relic nous a détaillé le fonctionnement du lieutenant, cette unité capable d'améliorer les performances de ses petits copains de l'infanterie lorsqu'il est proche d'eux. Il a également été question de blindés tels que le Churchill, mais surtout du soutien que les Batteries d'artillerie Priest sont capables d'apporter au cours d'un assaut.

Enfin, nous avons évoqué le cas des troupes « commandos » qui se déploient via l'atterrissage de planeurs sur le champ de bataille. Ces troupes d'élite sont tout simplement les plus puissantes du jeu. Côté multijoueur, Relic n'est pas entré dans les détails et il semble d'ailleurs que pas mal de choses ne soient pas encore tout à fait sures, notamment le nombre de cartes finalement prévues. Toutes les cartes de Company Of Heroes ne se retrouveront pas dans l'extension, mais les meilleurs seront au programme et seront complétées par huit à dix cartes inédites. Sur le plan technique, Relic a également parlé de renforcer l'aspect DirectX du jeu et nous avons eu un échantillon de ces améliorations graphiques au travers des conditions météorologiques : cela n'a aucune influence sur le gameplay, mais le résultat est très sympa. Sympas également les nouvelles possibilités offertes aux joueurs comme celle de faire agir les unités embarquées dans un half-track notamment.

Ainsi un tel engin peuplé de mitrailleur et de panzershreck devient une véritable terreur anti-char à grande vitesse ! Notre hôte s'est alors arrêté quelques instants sur les progrès de l'intelligence artificielle. Il a notamment été question d'une meilleure gestion des chars d'assaut qui n'hésitent pas à se mettre en opposition pour couvrir des unités d'infanterie alliées et réagissent bien mieux lors des contre-attaques. Enfin et même si de nombreuses autres précisions sont encore attendues, notre ami développeur a cité, pêle-mêle, la meilleure gestion du pathfinding, les progrès en termes de formations, des éclairages dynamiques qui changent en fonction des cycles jour/nuit... Nous n'avons pu découvrir qu'une seule mission, mais le rythme de l'action et le gameplay, toujours aussi efficace, de Company Of Heroes devrait nous garantir de bons moments en novembre prochain !

00D2000000546440-photo-company-of-heroes-opposing-fronts.jpg
00D2000000546439-photo-company-of-heroes-opposing-fronts.jpg
00D2000000546438-photo-company-of-heroes-opposing-fronts.jpg
00D2000000546435-photo-company-of-heroes-opposing-fronts.jpg
00D2000000480947-photo-company-of-heroes-opposing-fronts.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 15h52
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Un clavier coulissant pour la prochaine tablette WiFi de Nokia ?
StudiQG adopte le microblogging étudiant
Vague de logiciels Microsoft pour serveurs en 2008
Google Maps enrichit son service de cartes personnalisables
E3 : une nouvelle console PSP sur les rails (màj)
Sécurité : Arkoon entre sur AlterNext
E3 : Premier contact avec  SupCom Forged Alliance
Le bêta test de  World In Conflict  débute
Mémoire : nouveau kit 4 Go chez OCZ
Facebook se transforme en plate-forme applicative
Haut de page