🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

Universal : pas de renouvellement pour iTunes ?

02 juillet 2007 à 10h26
0
00C8000000092005-photo-musique-apple-itunes-music-store-france.jpg
Alors que tout le monde parle de l'iPhone actuellement, doit visiblement faire face à un dilemme sur un marché qu'il domine pourtant depuis quelque temps : celui de la musique numérique en vente sur Internet.

Il y a un peu plus d'un an, Apple avait déjà réussi à « désamorcer la bombe », fort de sa position de leader sur le marché. A l'époque, les labels faisaient pression pour que la firme à la pomme augmente ses prix afin de reverser davantage de royalties aux maisons de disques. Malgré tout, la société de Steve Jobs avait réussi à renouveler ses contrats avec les majors, tout en conservant la même politique tarifaire (voir Apple restera sur sa grille tarifaire de 0,99 euro).

Aujourd'hui, le problème semble faire surface à nouveau. Ainsi, un article du New-York Times nous apprend qu'Apple serait dans une situation délicate avec Universal Music (groupe Vivendi), le label le plus important du moment. Des responsables de la maison de disques auraient ainsi précisé que Universal Music ne renouvellera pas son contrat avec iTunes.

Universal souhaiterait à présent proposer ses morceaux à la vente au cas par cas, sans s'engager avec Apple sur un contrat d'un an. La maison de disques pourrait ainsi, en cas de différend sur les prix ou sur d'autres critères, suspendre les ventes de ses morceaux sur iTunes à tout moment. Dans ce cas, le catalogue pourrait être privé d'une source précieuse de musiques : un titre vendu sur trois provient de chez Universal aux Etats-Unis. Universal y perdrait également : les revenus générés par les ventes sur Internet représentent plus de 15% du chiffre d'affaires de la maison de disques, soit environ 200 millions de dollars par trimestre. Une grande partie de ce chiffre d'affaires provient d'iTunes.

Dernièrement, Sony BMG Music (deuxième plus grosse maison de disques) a signé un renouvellement de contrat avec iTunes pour une durée d'un an. Toutefois, le retrait de Universal Music pourrait provoquer « une nouvelle insurrection contre le service n°1 de vente de musique sur Internet », précise un spécialiste du marché. La politique tarifaire de 0,99 euro imposée par Steve Jobs aurait visiblement provoqué de nombreuses réticences dans le milieu. On reproche à la firme d'user et d'abuser de sa position de leader sur le marché des baladeurs avec les ventes d'iPod qui lui procure déjà des profits colossaux pour imposer sa vision du marché de la musique numérique.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nokia se lance dans l'impression de photos pour ses smartphones N Series
E-commerce : Ckado.fr lève 1,2 millions d'euros
Une nouvelle version du logiciel gratuit Windows Live Search pour smartphones
La licence GPL passe en version 3
HTC veut construire sa communauté autour de l'e-Club
<b>Joyeux Noël</b>
Wayma veut démocratiser les sites mobiles
  PT Boats  : deux images pour illustrer DirectX 10
Douze nouvelles captures pour  JAZZ : Hired Guns
1 Million de processeurs Quad-Core livrés par Intel
Haut de page