Matériel informatique et chaleur

Par Panda Software
le 10 juillet 2000 à 15h02
0
00045003-photo-soleil.jpg
En été, les écarts de températures considérables que peuvent subir les systèmes informatiques induisent, dans de nombreux cas, au développement de défectuosités dans le matériel, entraînant la perte des données.

Le degré de température est étroitement lié à l’excellence du fonctionnement et à la puissance optimale des éléments électroniques qui composent un ordinateur. Tout d’abord, le flux d’électricité qui circule dans les semi-conducteurs est toujours accompagné par une perte d’énergie, laquelle se transforme ensuite en chaleur. Lorsque les conditions climatiques sont défavorables, cette variation de température dans les composants, de par la nature même de ces derniers, peut augmenter de manière significative.

Soumise à des températures excessivement élevées, la capacité de traitement des données des composants électroniques diminue fortement et engendre une perte de productivité et des erreurs de système continuelles. Dans la même veine, la chaleur peut aussi entraîner une usure des composants physiques, voire même leur désintégration complète.
Afin de palier à ces élévations de température ou encore permettre de les réduire, tout équipement informatique est normalement doté de dissipateurs thermiques et de ventilateurs. Un simple coup d’œil à l’intérieur d’un ordinateur révélera la présence d’un petit ventilateur couplé à un dissipateur qui cache le processeur (un élément vital du système, particulièrement sensible aux grandes chaleurs). Les ventilateurs des sources d’alimentation, les dissipateurs thermiques incorporés dans la carte-mère, ainsi que les ventilateurs supplémentaires des Disques durs ou ceux qui se trouvent entre les différentes cartes connectées à l’équipement, sont quelques-uns des autres dispositifs de refroidissement.

Outre s’assurer que les ventilateurs sont en parfait état de fonctionnement et maintenir la température de la pièce à un niveau relativement bas, il est également essentiel de garder le matériel informatique loin de toutes sources de chaleur et à l’abri d’un ensoleillement direct. Les grilles d’aération qui permettent à l’équipement de " respirer " sont d’autres facteurs auxquels il faut être vigilant, car lesdites grilles ne doivent jamais être bouchées ou bloquées d’une quelconque manière afin que l’air puisse circuler librement.
Modifié le 18/09/2018 à 11h56
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Audi se connecte aux feux de circulation en Europe, deux ans après les US
Le salaire médian d'un stagiaire chez Facebook est de... 8000 dollars par mois
Microsoft brevette un système automatisé de génération de carnet de voyage
Un nouveau kilo, Huawei, SFR, Parcoursup : les actualités tech' de la semaine
LG veut être neutre en émissions carbone d'ici à 2030 et explique comment
Star Wars : après l'échec de Solo, Lucasfilm abandonne les spin-off
Comparatif 2019 : quels processeurs pour jouer et travailler ?
Où en est la législation française sur les travailleurs d'Uber, Deliveroo et consorts ?
Des capteurs inspirés des araignées pour permettre aux drones de réagir plus vite
Chine : une sonnerie de téléphone pour stigmatiser les citoyens endettés
scroll top