Attaque DoS sur les serveurs racine de l'Internet

0
00FA000000045067-photo-locaux-serveur.jpg
Les treize serveurs racine de l'Internet, qui gèrent au niveau mondial le trafic du réseau des réseaux, ont été victimes d'une attaque informatique de grande envergure dans la journée du 6 février. Bien que la plupart des internautes n'aient constaté aucune anomalie dans leur usage de l'Internet, trois de ces treize machines centrales ont manqué d'être submergées par un afflux soudain d'informations destiné à les saturer (attaque de type Denial of Service, ou DoS).

L'origine de l'attaque n'a pas encore pu être déterminée avec précision, mais d'importants flux de données en provenance de Corée du Sud ont été détectés. En revanche, aucune information n'a filtré quant aux motivations qui ont conduit à cette attaque : tentative d'extorsion de fonds ou simple volonté de nuire ?

Ces treize serveurs racine (root) sont chargés de rediriger les requêtes vers les serveurs en charge de la gestion des noms domaine (DNS) .com, .fr ou .org. En pratique, ils ne sont presque jamais sollicités par l'internaute lambda, mais soutiennent l'ensemble de l'architecture du réseau au niveau mondial. La gestion de ces serveurs, centralisée par l'Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), est confiée à différents organismes et sociétés, majoritairement basés aux Etats-Unis.

« Si vous faites tomber les serveurs racine, vous faites tomber Internet », indique Ben Petro, vice président de Neustar, une des sociétés qui assurent la gestion de de ces serveurs. La dernière attaque de grande envergure visant les serveurs racine date d'octobre 2002. D'importants progrès ont été effectués depuis, tant en matière de puissance de calcul que de protections contre les attaques. Ainsi, une bonne partie du trafic visant les serveurs racine dans le cadre de l'attaque du 6 février a rapidement pu être filtré pour éviter que les machines ne saturent.

L'attaque a été lancée vers 5h30 mardi matin, et a très rapidement connu son point culminant vers 7 heures du matin, avant de prendre fin douze heures plus tard, vers 19 heures. Une opération de moindre envergure, vraisemblablement destinée à tester la résistance des serveurs et le niveau des protections mises en place, avait été menée la veille, dans la soirée.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top