Pollution numérique : le Spam image prolifère

Vincent
20 novembre 2006 à 11h24
0
Pollution numérique par excellence, le spam (ou envoi massif de publicités non-sollicitées par email) se « modernise » pour tenter de contrer les logiciels et autres filtres « Anti-Spam » dédiés aux messageries électroniques.

Dernière invention en date des spammeurs, le « spam en images ». Le principe de ces nouveaux spams est simple, plutôt que d'envoyer un email composé de texte (qu'un filtre / logiciel pourra reconnaître en décortiquant et en analysant chaque mot et chaque caractère), les spammeurs envoient leurs publicités sous la forme d'un fichier image. Le but étant bien sûr de contourner les filtres anti-spam qui ne sont pas ou peu capable d'analyser « visuellement » le contenu et le message que peut faire passer un fichier image.

Pour résumer, le spam image contourne les analyses traditionnelles de contenu et de signature, et contient peu ou pas de texte, mais à la place un fichier .gif ou .jpeg avec une image. L'image contient le message indésirable sous forme de texte ou graphique. Proposé au format HTML, le courrier électronique contenant une image et non du texte, rend l'analyse de l'email par le filtre/logiciel anti-spam bien plus difficile.

Selon le Centre Opérationnel d'Identification des Menaces (TOC) d'IronPort (spécialiste de la sécurité informatique), le « spam image » a fait un bond de 421% en l'espace d'un an. Le volume mondial de spam est passé de 31 milliards de messages par jour en octobre 2005 à 61 milliards en octobre 2006, soit une augmentation de près de 100%. Le spam image a atteint un nouveau pic en octobre 2006, représentant désormais 25% du spam global, contre 4,8% en octobre 2005 (+421%).

00403045-photo-spam-image-exemple.jpg
Un exemple de « spam image »


En raison de la multiplication du spam image, la taille moyenne des spams est passée de 8,9 Ko à 13 Ko (+46%). La bande passante consommée par le spam est passée de 275 téraoctets (To) par jour en octobre 2005 à 819 To en octobre 2006, soit un quasi-triplement. A l'heure actuelle, plusieurs spécialistes liés à la lutte anti-spam peaufine leurs solutions pour lutter contre la nouvelle mouture de ce véritable fléau numérique qui touche aussi bien les professionnels que le grand public.
Modifié le 18/09/2018 à 15h07
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top