Mobiles : Les consommateurs vont plébisciter le multimédia

Par
Le 13 décembre 2004
 0

<a class="petitlien" href="http://www.tns-sofres.com" target=_blank>TNS Sofres</a> a mené deux études fin novembre 2004 en France et en Finlande, pour connaître les intentions d’achat de téléphones portables d’ici fin 2004

TNS Sofres a mené deux études fin novembre 2004 en France et en Finlande, pour connaître les intentions d'achat de téléphones portables d'ici fin 2004

Le multimédia gagne du terrain. TNS Sofres a mené deux études fin novembre 2004 en France et en Finlande, pour connaître les intentions d'achat de téléphones portables d'ici fin 2004, les services de téléphonie mobile les plus importants pour les acheteurs potentiels, ainsi que le profil des acheteurs potentiels. L'étude bilatérale permet de comparer notre hexagone avec un pays nordique berceau du leader Nokia, à fort taux d'équipement en téléphonie mobile et où les comportements des utilisateurs sont régulièrement décrits comme à la pointe en matière de NTIC.

9% des Français et 12% des Finlandais envisagent d'acheter un nouveau téléphone portable pour Noël

Les personnes les plus susceptibles d'acheter un téléphone mobile pour Noël sont quasi essentiellement celles qui en possèdent déjà un, à titre personnel et/ou professionnel, en Finlande comme en France (99% des acheteurs potentiels Finlandais sont déjà équipés, pour 84% des Français équipés). Ceci dit, compte tenu du volume modeste des intentions d'achat, ce ne sont plus les ventes de fin d'année qui permettront de faire progresser significativement les taux de pénétration.



En Finlande, les intentions d'achat sont plus fortes chez les hommes (14% contre 9% pour les femmes), les 25-49 ans (15%), les cadres supérieurs (26%) et les hauts revenus (17%). Les «intentionnistes» français se recrutent quant à eux plus souvent parmi les moins de 35 ans (15%), les étudiants (18%) et les habitants de l'agglomération parisienne (18%). Il n'y a en France pas d'écart à relever entre hommes et femmes.

Les Finlandais seraient prêts à consacrer un budget deux fois plus important que les Français

Les Finlandais ayant l'intention d'acheter un nouveau terminal mobile déclarent être prêts à dépenser un budget moyen de 218€*, pour 99€ en France, pays où les pratiques de subvention des terminaux sont plus fortes et ont été largement intégrées par les consommateurs. En Finlande, les dépenses des hommes seraient près de 46% supérieures à celles des femmes (respectivement, 246€ pour 170€). En France, en revanche, les femmes dépenseraient presque autant que les hommes (95€ pour 103€ chez les hommes).

Quelles sont les fonctionnalités des terminaux les plus recherchées dans chaque pays ?

Les Français semblent plus exigeants que les Finlandais à l'égard des fonctionnalités de leur prochain téléphone mobile : le total des réponses «très» et «assez important» est systématiquement supérieur en France, quelle que soit la caractéristique concernée (MMS, appareil photo, format à clapet ou coulissant, etc.). Le «top 3» des fonctionnalités les plus prisées est :

En France : L'écran couleur (74% des acheteurs potentiels le considèrent comme «très» ou «assez important»), Les MMS (56%), Un format à clapet ou coulissant (50%).

En Finlande : L'écran couleur (63%), Les sonneries polyphoniques (55%). Les MMS (43%).

En revanche, le lecteur «MP3» et la caméra vidéo s'avèrent des caractéristiques plus segmentantes en France (total «très et assez important» de 29% pour les «MP3» et 28% pour la caméra vidéo seulement) comme en Finlande (18% pour chacun).

Equipement en téléphonie mobile: des différences sont à noter entre les deux pays, les hommes et les femmes, les usages et les tranches d'âge

Dans l'ensemble, les Français conservent leur téléphone portable plus longtemps : 62% détiennent leur terminal actuel depuis 2 ans ou plus, contre 37% seulement en Finlande.

En Finlande, les hommes comme les femmes possèdent au moins un téléphone portable professionnel et/ou personnel (95%) alors qu'en France c'est le cas de 72% des hommes et seulement de 63% des femmes.

Si l'on se restreint à la possession de téléphone mobile personnel (65% en France et 85% en Finlande), on observe qu'en France, la tranche des 65 ans et plus est plus réticente : seulement 30% d'entre eux possèdent un téléphone portable. Les 50-64 ans représentent la génération intermédiaire : 62% sont équipés d'un téléphone portable. Il n'y a pas d'écarts entre les moins de 25 ans (83%) et les 25-34 ans (82%). En revanche, en Finlande, même si la quasi-totalité de la population a adopté le téléphone portable, les plus jeunes sont les plus équipés à titre personnel (95%) : il y a un léger écart entre les moins de 25 ans et les plus âgés (86% pour les 25-34 ans, 84% pour les 35-49 ans et 80% pour les 50 ans et plus).

Ces chiffres témoignent donc d'un léger changement de comportement chez les consommateurs, en faveur des services multimédia. Reste à savoir si les packs Orange World, Vodafone Live ou i-mode seront commercialisés en masse et si les "mobinautes" utiliseront réellement tous ces nouveaux services.
Modifié le 20/09/2018 à 15h50

Les dernières actualités

scroll top