Avec le N-Gage, Nokia s'attaque à la GameBoy !

Par
Le 04 novembre 2002
 0

A l'occasion d'une conférence à Munich, Nokia a dévoilé 9 nouveaux produits dont le N-Gage, un sérieux concurrent pour la GameBoy

A l'occasion d'une conférence à Munich, Nokia a dévoilé 9 nouveaux produits dont le N-Gage, un sérieux concurrent pour la GameBoy

Face à l'offensive des constructeurs japonais ou de Microsoft, Nokia a décidé de répliquer. A l'occasion d'une conférence à Munich, le constructeur finlandais a dévoilé 9 nouveaux produits dont le N-Gage, un sérieux concurrent pour la GameBoy de Nintendo.
Tous ces nouveaux téléphones, qu'il s'agisse de l'entrée de gamme ou des plus sophistiqués, disposent d'un écran couleurs, de la messagerie multimédia (MMS) et du java, dont la principale utilisation sera le jeux téléchargeable.

Face à l'offensive des constructeurs japonais ou de Microsoft, Nokia a décidé de répliquer. A l'occasion d'une conférence à Munich, le constructeur finlandais a dévoilé 9 nouveaux produits dont le N-Gage, un sérieux concurrent pour la GameBoy de Nintendo.
Tous ces nouveaux téléphones, qu'il s'agisse de l'entrée de gamme ou des plus sophistiqués, disposent d'un écran couleurs, de la messagerie multimédia (MMS) et du java, dont la principale utilisation sera le jeux téléchargeable.

Nokia dévoile ainsi le "N-Gage", fruit de l'hybridation entre un téléphone et une console de jeux. Commercialisé en février 2003, ce terminal s'appuie sur Symbian et Series 60, la suite logicielle de Nokia, déjà présente sur le 7650 et qui devrait équiper certains modèles Siemens ou Samsung.

Nokia a ainsi dévoilé un accord avec Sega pour que l'éditeur japonais développe des jeux pour cette plate-forme dont le N-Gage, équipé d'un GamePad multidirectionnel et d'un port d'extension capable de recevoir des Cartes Mémoire, sera certainement le vaisseau amiral.

Outre le N-Gage, Nokia dévoile le 6800, un étonnant concept de téléphone dont le flip dévoile un immense clavier mécanique, le 7250, un téléphone compact avec caméra et tuner radio ou encore le 6100, un téléphone GPRS d'entrée de gamme.

Numéro un mondial avec plus de 35% de parts de marché, Nokia multiplie donc les nouveautés afin de pouvoir toucher toutes les cibles, qu'elles soit professionnelles, technophiles ou grand public. Reste à savoir si le constructeur finlandais pourra conserver son impressionnante domination dans un contexte marqué par la montée en puissance des constructeurs asiatiques et par l'arrivée de téléphones sous la marque des opérateurs (SPV Orange)
Modifié le 20/09/2018 à 15h48

Les dernières actualités

scroll top