Cellcom prêt à se lancer dans la 3G en Israël ?

Par
Le 16 octobre 2002
 0

Selon Maariv, le principal opérateur de téléphonie cellulaire israélien s’apprêterait à lancer un appel d’offres pour la construction d'un réseau 3G.

Selon Maariv, le principal opérateur de téléphonie cellulaire israélien s'apprêterait à lancer un appel d'offres pour la construction d'un réseau 3G.

Cellcom, opérateur de téléphonie cellulaire israélien, serait sur le point de lancer un appel d'offres pour la construction d'un réseau de troisième génération (3G), d'après le quotidien Maariv (www.maariv.co.il).

L'appel d'offres ne devrait pas concerner plus de quatre sociétés, rapporte Maariv dans son édition de mercredi.

Les grands équipementiers télécoms tels le canadien Nortel Networks, le suédois Ericsson et le finlandais Nokia, qui a déjà construit le réseau GSM de Cellcom, seraient prêts à participer à cet appel d'offres.

Le journal est plus hésitant quant à l'éventuelle participation de l'américain 140, de l'allemand Siemens, et du spécialiste français des réseaux : Alcatel.

D'après le groupe israélien Foresight : "Même si la pénétration des services de téléphonie mobile est déjà l'une des plus élevées au monde en Israël, il y a encore de la marge pour une certaine croissance à moyen terme."

Selon une étude du cabinet Yankee Group rendue publique en juillet dernier, presque tous les habitants d'Israël devraient être équipés d'un téléphone portable en 2006.

"En prenant en compte les abonnés non-Israéliens comme les travailleurs étrangers et les Palestiniens, le chiffre de 6,8 millions représente un taux de pénétration de 97% de la population d'Israël dans son ensemble, 88% pour les seuls Israéliens", précisait le Yankee Group.

Ces estimations vont-elles obliger Cellcom et ses concurrents, PelePhone, Partner et Mirs, à trouver de nouveaux débouchés dans l'Internet mobile de prochaine génération ?
Modifié le 20/09/2018 à 15h48

Les dernières actualités

scroll top