Le W3C booste les technologies voix sur le web

06 décembre 2005 à 00h00
0
Le World Wide Web Consortium travaille à l'élaboration de nouvelles extensions pour le langage de synthèse de la parole SSML et le futur VoiceXML 3.0.

A la suite d'un atelier dédié à l'internationalisation du langage de synthèse de la parole, le W3C engage de nouveaux travaux dans le domaine des technologies voix.

Entité internationale chargée du développement et de l'adoption par l'industrie des standards web, le World Wide Web Consortium (w3.org) cherche, d'une part, à inclure des fonctions de vérification de l'utilisateur dans le futur VoiceXML 3.0, d'autre part, à appliquer à SSML de nouvelles langues, en particulier asiatiques.

Recommandation du W3C depuis l'an dernier, SSML (Speech Synthesis Markup Language) langage de synthèse de la parole fondé sur le standard XML, est dédié à la création de la voix synthétisée sur le web et dans d'autres applications.

SSML permet de contrôler la prononciation, le volume, le ton, le rythme de la parole sur des structures capables de synthétiser des données sur le web.

Cependant, d'autres attributs sont nécessaires pour certaines langues, le chinois mandarin par exemple, le même caractère écrit pouvant avoir différentes prononciations et significations. Des extensions doivent également être ajoutées pour le japonais, le coréen, etc.

Concernant VoiceXML : Le langage de programmation ouvert et dynamique, dérivé de XML (eXtensible Markup Language) a été conçu pour le web vocal. Le standard dans sa prochaine version 3.0 comportera une extension permettant la vérification du locuteur (module de vérification de la parole standardisé). Cette fonction est très attendue par les opérateurs et les fournisseurs de services de téléphonie sur le web.

"Le vol d'identité, le 'phishing', le terrorisme, ont renforcé l'intérêt pour la sécurité biométrique dans tous les canaux de communication", a indiqué Ken Rehor, responsable du Forum VoiceXML et membre du groupe 'navigateur vocal' du W3C.

Avant d'ajouter : "La vérification et l'identification de l'utilisateur sont pour sécuriser les communications, les transactions par téléphone, elles sont aussi les pour fonctionner en harmonie avec la reconnaissance de la voix et la synthèse de la parole."

Entité internationale chargée du développement et de l'adoption par l'industrie des standards web, le W3C est dirigé par le britannique Tim Berners-Lee, piloté conjointement par le MIT (USA), l'ERCIM (France) et l'université Keio (Japon).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

[Vidéo] Gilles SIMON - Navigon France -
Le hw6715, successeur du PDAPhone A-GPS HP iPAQ hw6515, change de nom tout en intégrant la mise à jo
L’attrait des Français pour les technologies de l’information se confirme
Microsoft lance à l’international Dynamics CRM 3.0
PhotoPlug Homescreen Slideshow, pour utiliser des photos dans l'écran
[Vidéo] Gilles SIMON - Navigon France -
Le hw6715, successeur du PDAPhone A-GPS HP iPAQ hw6515, change de nom tout en intégrant la mise à jo
L’attrait des Français pour les technologies de l’information se confirme
Microsoft lance à l’international Dynamics CRM 3.0
Intel et ST dévoilent une technologie pour réduire le coût des mobiles
Haut de page