Microsoft identifie une nouvelle faille dans Windows

Par
Le 10 septembre 2003
 0

A peine remis de la vague estivale des virus Blaster et Sobig, le numéro un du logiciel a annoncé mercredi avoir identifié une nouvelle faille dans son OS.

Microsoft a annoncé mercredi avoir identifié une nouvelle faille "critique" dans Windows, le système d'exploitation pour PC le plus utilisé au monde, et par conséquent le plus attaqué par les virus informatiques.

Cette nouvelle faille pourrait permettre à des pirates informatiques de prendre le contrôle à distance d'un ordinateur sous Windows, de supprimer des données et d'y installer des programmes à l'insu du propriétaire du PC.

La vulnérabilité de l'OS de Microsoft est similaire à celle annoncée par l'éditeur américain en juillet 2003. Cette dernière a notamment permis au virus de type ver de prendre avantage de la situation.

Quoi qu'il en soit, mercredi des hackers n'auraient pas encore ciblé la nouvelle faille, selon Jeff JONES, responsable de la division sécurité des systèmes pour entreprises chez Microsoft. "Nous craignons néanmoins que des individus malintentionnés puissent profiter de la situation pour attaquer", a-t-il ajouté, méfiant.

Pour mémoire, les systèmes les plus menacés restent : Windows 2000, XP, NT 4.0 et Windows Server 2003. Les versions plus anciennes n'étaient jusqu'ici pas concernées par ces attaques (Windows Millennium, 98 et 95).

La faille "exploite un outil qui permet à un ordinateur de faire fonctionner des programmes sur un autre ordinateur en utilisant Internet ou des réseaux d'entreprises", a rappelé Microsoft.

La semaine dernière, Microsoft a également signalé une faille dans sa suite bureautique MS Office...

Des sociétés telles que eEye Digital Security, NSFOcus Security Team et Tenable Network Security, ont largement aidé l'éditeur a identifié ces failles.

Jeff JONES invite les utilisateurs de Windows à obtenir informations et patches de sécurité sur le portail de l'éditeur : www.microsoft.com/security. La direction de Microsoft conseille également à ses clients d'installer un Firewall (www.microsoft.com/protect).
Modifié le 18/09/2018 à 14h13

Les dernières actualités

scroll top