L'e-mail certifié CertiMail aura-t-il valeur de preuve ?

Ariane Beky
26 août 2003 à 00h00
0

CertiMail, spin-off de France Télécom, proposera un service de certification du courrier électronique à partir de 2004. Un concurrent sérieux pour Certinomis ?

Projet mis en œuvre par France Télécom R&D, Certimail va se présenter sous la forme d'un service de messagerie électronique certifiée pour professionnels et entreprises.

Offre concurrente de prestations proposées par Certinomis, filiale de La Poste et "premier tiers de certification français", Certimail est censée assurer la sécurité des échanges électroniques : transmission, contenu, auteur.

Comment cela va fonctionner ? Après présentation d'une pièce d'identité officielle, le point de vente agréé Certimail remettra à l'utilisateur une "clé d'identité", soit un jeton équipé d'une puce qui se branche sur le port USB d'un ordinateur.

Un code confidentiel sera adressé aux titulaires de cette "clé d'identité", ce qui leur permettra de signer et de "sceller leurs e-mails respectifs en un simple clic". Le message électronique concerné ne peut plus être modifié, il sera envoyé en l'état à son destinataire via CertiMail.

Tiers de confiance agréé PSCE (prestataire de services de certification électronique), CertiMail, a pour mission "d'attester des caractéristiques de l'échange." CertiMail vérifie la validité de la signature de l'expéditeur, effectue l'horodatage du message, réalise une contre-signature d'attestation, archive l'empreinte électronique des preuves, et enfin, réexpédie le message au destinataire.

L'ensemble de ce processus est supposé s'effectuer "dans les mêmes délais qu'un e-mail non certifié." Quant au destinataire du e-mail, il n'a besoin d'aucun équipement particulier pour recevoir un message électronique certifié, bien entendu.

Le département recherche et développement du groupe France Télécom précise que CertiMail allie une technique de cryptage de type Public Key Infrastructure (PKI), un outil de signature individuel "à caractère légal" et la garantie apportée par une entité spécifique de certification.

"Ces preuves seront recevables juridiquement, aussi bien pour l'expéditeur que pour le destinataire", conclut la direction de la R&D de France Télécom.

Brunswick & Associés, Certplus, Gemplus, Gras-Savoye, Jipo, Finmatica-MSI, Rainbow, Saatchi, Saqqarah International (Groupe Imprimerie Nationale), Schlumberger, Setib et Veridis font partie des principaux partenaires du projet.

Après avoir finalisé une levée de fonds, Certimail pourrait lancer son offre commerciale au cours du premier trimestre 2004.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Le jeu de rôle anti-Brexit
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Netflix dévoile des résultats en baisse, notamment dans les pays où les tarifs ont augmenté

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top