Le "bon virus" Welchia veut détruire Blaster !

Ariane Beky
21 août 2003 à 00h00
0
Virus de type ver identifié par Microsoft le 11 août 2003, Blaster n'a pas fini de se répandre par le biais des e-mails. Ce programme "à fonctionnement et réplication autonomes, peut provoquer une surconsommation de mémoire et la cessation de réponse d'un ordinateur", a signalé l'éditeur.

Depuis, le numéro un mondial du logiciel recommande vivement aux utilisateurs de Windows 2000 / XP / NT / Server 2003 de télécharger des patches censés protéger leur PC (www.microsoft.com/security/).

Cette démarche ne semble pas avoir convaincu tous les internautes. Un Zorro du clavier a créé le virus Welchia, de type ver lui aussi, pour venir à bout de Blaster.

Welchia utilise la même faille de sécurité de Windows que le ver Blaster dans le but de vacciner les ordinateurs dans lesquels il s'introduit. Selon les commentaires de fabricants d'anti-virus, Welchia utilise le propre programme de correction lancé par Microsoft pour installer patches et nettoyer les systèmes contaminés.

Dans les faits, Welchia, également appelé Nachi, semble causer d'énormes difficultés aux entreprises. Mardi, la compagnie Air-Canada a signalé que son système de billetterie en ligne avait été "sérieusement perturbé" par Welchia...

Pour le fabricant d'antivirus Network Associates "propager un bon virus est en fait une très mauvaise idée." Le ver "génère du trafic supplémentaire dans le but de trouver d'autres ordinateurs vulnérables, et ordonne à plusieurs PC de télécharger le patch simultanément." Welchia ralentit, voire sature, le trafic Internet et les réseaux d'entreprises.

D'après , autre éditeur d'anti-virus, Welchia aurait été programmé pour s'auto-supprimer en 2004 !

Il est préférable dans ce contexte de passer par le site Internet de Microsoft pour protéger un système sous Windows. L'éditeur y propose différentes actions pour supprimer Blaster (www.microsoft.com/france/securite/alertes/blaster.asp).

Enfin, Microsoft rappelle à tous les utilisateurs de ses produits, qu'il ne distribue jamais de logiciels à télécharger par e-mail... Or, ces derniers jours, un message électronique proposant "un soi-disant correctif contre Blaster" installe un virus caché dans un autre programme... Méfiance !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Comment contrôler vos données personnelles sur smartphone ?
Black Friday Week : les meilleures offres à saisir jusqu'à ce soir minuit
Hors-série du Veilleur d’écran[s] : 20 séries feel good pour garder le sourire le dimanche soir
Test Klipsch Cinema 600 : une barre de son très portée sur les basses
A quelques heures de la Black Week, la tablette Samsung Galaxy Tab A à prix cassé
Un pack PlayStation avec une manette Dualshock 4.0 + Uncharted: The Lost Legacy en promo
A la découverte de la planète naine Ceres et son énigmatique tache blanche
Le casque sans fil JBL T460 BT à moitié prix avant le Black Friday
Prêt à changer de PC portable ? Découvrez les meilleurs modèles de l'année
Bon plan : le boîtier Philips Hue Play + 2 lampes connectées à prix choc ce dimanche
Haut de page