Le "bon virus" Welchia veut détruire Blaster !

Par Ariane Beky
le 21 août 2003 à 00h00
0

Le virus Welchia a été conçu pour détruire Blaster, un ver qui profite d'une faille de Windows pour se répandre depuis début août sur les réseaux. Bonne idée ?

Virus de type ver identifié par Microsoft le 11 août 2003, Blaster n'a pas fini de se répandre par le biais des e-mails. Ce programme "à fonctionnement et réplication autonomes, peut provoquer une surconsommation de mémoire et la cessation de réponse d'un ordinateur", a signalé l'éditeur.

Depuis, le numéro un mondial du logiciel recommande vivement aux utilisateurs de Windows 2000 / XP / NT / Server 2003 de télécharger des patches censés protéger leur PC (www.microsoft.com/security/).

Cette démarche ne semble pas avoir convaincu tous les internautes. Un Zorro du clavier a créé le virus Welchia, de type ver lui aussi, pour venir à bout de Blaster.

Welchia utilise la même faille de sécurité de Windows que le ver Blaster dans le but de vacciner les ordinateurs dans lesquels il s'introduit. Selon les commentaires de fabricants d'anti-virus, Welchia utilise le propre programme de correction lancé par Microsoft pour installer patches et nettoyer les systèmes contaminés.

Dans les faits, Welchia, également appelé Nachi, semble causer d'énormes difficultés aux entreprises. Mardi, la compagnie Air-Canada a signalé que son système de billetterie en ligne avait été "sérieusement perturbé" par Welchia...

Pour le fabricant d'antivirus Network Associates "propager un bon virus est en fait une très mauvaise idée." Le ver "génère du trafic supplémentaire dans le but de trouver d'autres ordinateurs vulnérables, et ordonne à plusieurs PC de télécharger le patch simultanément." Welchia ralentit, voire sature, le trafic Internet et les réseaux d'entreprises.

D'après , autre éditeur d'anti-virus, Welchia aurait été programmé pour s'auto-supprimer en 2004 !

Il est préférable dans ce contexte de passer par le site Internet de Microsoft pour protéger un système sous Windows. L'éditeur y propose différentes actions pour supprimer Blaster (www.microsoft.com/france/securite/alertes/blaster.asp).

Enfin, Microsoft rappelle à tous les utilisateurs de ses produits, qu'il ne distribue jamais de logiciels à télécharger par e-mail... Or, ces derniers jours, un message électronique proposant "un soi-disant correctif contre Blaster" installe un virus caché dans un autre programme... Méfiance !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

L'UE accuse la Russie de désinformation lors des élections
Incredibox : le jeu de beatbox musical français qui cartonne
Google Assistant : la mémorisation automatique du stationnement réactivée
Iliad, maison mère de Free, partenaire du projet de cryptomonnaire de Facebook
Salon du Bourget - L’avion électrique d’easyJet et de Wright Electric dans les airs dans 10 ans
L'application de bureau Twitter de nouveau disponible pour les utilisateurs de macOS
Une base de données laisse filer les informations professionnelles d'1,6 million de personnes
L'application Google teste l'affichage des signets pour ses résultats vidéo
Huawei s'attend à une
Le Motorola One Action fuite : triple module photo, écran 21/9 et SoC Exynos à prévoir
scroll top