Synology DS212j, DS212 et DS212+ : deux baies de l'entrée au milieu de gamme

Après avoir récemment renouvelé son NAS haut de gamme à deux baies, Synology se concentre maintenant sur l'entrée et le milieu de gamme. Le fabricant taiwanais prépare trois nouveaux modèles, les « DS212j », « DS212 » et « DS212+ » qu'il n'a pas encore annoncés mais qui sont déjà référencés.

000000F004712164-photo-synology-diskstation-ds212j.jpg

Synology DS212j

Synology occupe le terrain avec le « DS212j » dont on pourrait presque dire que l'esthétique revisitée et modernisée est la principale nouveauté. Ou plutôt devrait-on dire épurée, puisque le port USB dont son prédécesseur disposait en façade a purement et simplement disparu.

On passe donc de trois à deux ports USB 2.0, en plus du port Ethernet Gigabit qui complète en tout et pour tout la connectique, mais la quantité de mémoire vive est en contrepartie doublée, passant de 128 à 256 Mo. Un moindre mal, pour profiter pleinement du micrologiciel unifié DSM 3.2, dont la liste de fonctionnalités s'enrichit version après version ?

On retrouve donc par ailleurs le processeur cadencé à 1,2 GHz, les deux emplacements pour disques durs au format 3,5 pouces, adaptables au format 2,5 pouces, pour une consommation en fonctionnement abaissée de 25 à 17,6 watts.

Le « Synology DiskStation DS212j » est quoi qu'il en soit déjà en précommande en France au prix public de 200 euros.

Synology DS212 et DS212+

000000F004712166-photo-synology-diskstation-ds212.jpg

Les nouveaux « DS212 » et « DS212+ » héritent tous deux du châssis du plus moderne de leurs prédécesseurs, le DS211+, et ne se démarquent l'un par rapport à l'autre que par ce qu'on trouve sous le capot.

Leur principale nouveauté est par conséquent l'adoption de l'USB 3.0, ou SuperSpeed USB, offert par le port en façade et par l'un des deux ports arrières, permettant d'accélérer considérablement la sauvegarde vers ou depuis un support de stockage externe.

Et c'est bien la seule chose qui distingue le « DS212 » du modèle d'entrée de gamme susmentionné, puisqu'on retrouve le processeur cadencé à 1,6 GHz et les 256 Mo de mémoire vive, à priori tout comme sur son prédécesseur, faute de plus amples détails. La consommation diminue malgré tout légèrement, de 22 à 18,2 watts en fonctionnement.

Le « DS212+ » passe quant à lui de 1,6 à 2,0 GHz tout en conservant 512 Mo de mémoire vive. Il hérite du port eSATA de son aîné et consomme lui aussi un peu moins : 18,7 contre 24 watts.

000000F004712168-photo-synology-diskstation-ds212.jpg

Les maigres apports des « Synology DiskStation DS212 » et « Synology DiskStation DS212+ » sont donc loin de justifier un renouvellement pour les possesseurs de leurs prédécesseurs, mais ils ont malgré tout la bonne idée d'être lancés à des prix inférieurs : respectivement 250 et 290 euros, auxquels s'ajoutent comme à l'accoutumée le cout des disques durs, particulièrement élevés ces temps-ci.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Punch-Out sur NES : le jeu de boxe de votre enfance... Avec ou sans Mike Tyson ?
Forfait mobile : la Série Free Mobile 70 Go à moins de 10€
Photophone : notre comparatif des meilleurs smartphones taillés pour la photo
Comparatif des meilleurs smartphones photo (2021)
Facebook confond Bitche et
Une loi à New York force des FAI à proposer un abonnement à moins de 15$ aux familles à faibles revenus
Amazon annule son MMO sur Le Seigneur des Anneaux
Comparatif des meilleures chaises de bureau ergonomiques (2021)
Test Sony Bravia XR-55A90J : le téléviseur OLED qui en met plein la vue
Quel est le meilleur service de SVoD pour regarder votre film ou série du samedi soir ?
Haut de page