Avec le TabletPC, Microsoft cherche à réinventer le PC portable

Par Jérôme Bouteiller
le 12 novembre 2002 à 00h00
0

Près de 15 ans après l'apparition du PC portable, Microsoft et ses partenaires dévoilent les premiers "TabletPC" basés sur Windows XP.

Le stylet peut-il faire oublier la souris ? Fruit de l'hybridation entre un PocketPC et un ordinateur portable, Microsoft et ses partenaires ont présenté cette semaine le "TabletPC", un nouveau concept de tablette, dont l'objectif est de relancer la demande pour les PC portables.

Basés sur Windows XP Tablet Edition, Compaq, Fugitsu, Siemens, Toshiba, ViewSonic ou encore Acer ont dévoilé une assez large gamme de tablettes, avec ou sans clavier mécanique. Contrairement à un PocketPC ou un Palm, l'écran n'est pas tactile et toute interaction nécessite un stylet spécifique, équipé d'un petit bouton.

Plutôt cher (de 1500 à 2500 €uros), le TabletPC relance donc le crayon optique, disparu depuis plus d'une décennie, et permet à l'utilisateur d'interagir avec l'écran voire de saisir des données en écriture manuscrite. Microsoft introduit "le journal windows" pour saisir ce type de notes à la volée et permet également d'éditer des documents type, d'annoter Word, Excel ou encore de s'envoyer des mémos par Outlook...

Parallèlement au développement des X.Box (consoles), PocketPC (ordinateurs de poche), SmartPhone (téléphones), PC MediaCenter (magnétoscope numérique et télévision) et en attendant Mira (tablette simplifiée), ces TabletPC complètent le dispositif de Microsoft pour accompagner les différentes mutations du PC. Reste à savoir si les professionnels adopteront ce nouveau produit ou si, comme le pensent certains analystes, le TabletPC restera une niche.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Revolut travaille sur des coffres collaboratifs, à défaut de proposer des comptes communs
COMPUTEX 2019 - NVIDIA : comment suivre la conférence en direct ?
Groupy arrive sur Steam, pour grouper vos logiciels par onglets
En France, un quart des internautes regarderaient la TV en direct via un service illégal
Amazon a le soutien de ses actionnaires pour vendre sa reconnaissance faciale à l’État
Énergies du futur : la Chine commence à parier sur l'hydrogène
COMPUTEX 2019 - AMD : comment suivre la conférence en direct ?
Amazon : la gamification pour rendre le travail en entrepôt
Sophie Viger (école 42) :
La Chine dévoile un prototype de train à sustentation magnétique circulant à 600 km/h
scroll top