Effectuer une démarche administrative en ligne, bientôt un réflexe ?

Ariane Beky
24 septembre 2002 à 00h00
0

48% des Français ont déjà effectué ou seraient prêts à effectuer une démarche administrative en ligne, d’après une étude Taylor Nelson Sofres.

Le quatrième groupe mondial d'études marketing et d'opinion, Taylor Nelson Sofres, a publié mardi sur son site web les résultats d'une enquête sur "les Français et les démarches administratives sur Internet".

D'après cette étude réalisée les 30 et 31 août 2001 auprès d'un échantillon de 1000 personnes selon la méthode des quotas, 48% des Français auraient déjà effectué ou seraient prêts à effectuer une démarche administrative en ligne.

Dans le détail : 12% des répondants déclarent avoir déjà effectué une démarche administrative sur Internet ; 36% se disent prêts à le faire ; tandis que les non-usagers, soit tout de même 51% des Français, "ne se sentent pas prêts à utiliser Internet pour leurs démarches administratives".

Pour les usagers actuels et potentiels, outre la consultation de sites publics, trois types de services (téléprocédures) sont mis en avant par les internautes : les services fiscaux (53%), sociaux (46%) et administratifs (46%).

Une écrasante majorité de Français (79%) est favorable à la mise en place d'un service en ligne "qui permettrait d'effectuer l'ensemble des démarches administratives sur Internet et de suivre leur état d'avancement."

Effectuer de telles démarches sur Internet c'est : éviter de se déplacer ou de faire la queue (cette option récolte 76% d'avis favorables), suivre son dossier au jour le jour (33%) et enfin permettre la plus grande rapidité du traitement des dossiers (29%).

59% des non-usagers privilégient le contact "en face-à-face", tandis que certains craignent des failles de sécurité dans le système (11%).

Il ne faut pas oublier que l'absence d'accès à Internet, à domicile ou au bureau (40%) ou la méconnaissance du fonctionnement d'Internet (28%) "expliquent largement le non recours à l'administration en ligne."

Enfin, à l'heure actuelle, 55% des usagers de l'e-administration en France sont des hommes. Les jeunes ont adopté le principe : 74% chez les 18-24 ans, 69% chez les 25-34 ans et 58% chez les 35-49-ans, et les cadres (80% d'usagers actuels et potentiels) bien plus que les ouvriers (45%).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies
Ecosia : le moteur de recherche plante désormais un arbre toutes les 0,8 s

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top