🔴 French Days : ventes flash jusqu'à - 50% 🔴 French Days 2022 : ventes flash jusqu'à - 50%

Canal+ et TPS piratés pour un montant de 500 millions de francs

14 décembre 2001 à 00h00
0
Les gendarmes du Vaucluse ont interpellé six informaticiens soupçonnés d'être à l'origine d'une escroquerie de 500 MF au préjudice de Canal+ et de TPS.

Les gendarmes du Vaucluse (84) ont annoncé jeudi avoir interpellé six informaticiens soupçonnés d'être à l'origine d'une escroquerie d'au moins 500 millions de francs au détriment de Canal+, filiale de Vivendi, et de TPS (filiale de , M6, Suez, et de France Télévision Entreprises).

La chaîne qui alterne programmes cryptés et émissions en clair, et le spécialiste de la télévision numérique par satellite avaient déposé plainte.

"Ils travaillaient sur les deux systèmes Canal+ et TPS, et fabriquaient des fausses cartes pour les deux bouquets. Quand il y a du piratage sur un marché, tous les opérateurs souffrent, et c'est pour nous une cause commune", a déclaré François CARAYOL, Directeur général adjoint du groupe Canal+ et Président de Canal+ Technologies.

Deux des informaticiens concernés ont été mis en examen et écroués dès jeudi à la maison d'arrêt d'Avignon. Les quatre autres suspects devraient à leur tour être incarcérés.

"Les cerveaux, qui passaient leur temps à chercher des contre-mesures à nos contre-mesures anti-piratage, ont été arrêtés mais il est très difficile de dire combien de fausses cartes ont été fabriquées", précisait François CARAYOL.

Les "cerveaux", techniciens ou simples "bidouilleurs", ont été interpellés en début de semaine à Paris, Toulouse, Avignon, Marseille, Châteauroux et Lyon.

Ils sont soupçonnés d'avoir créé une cinquantaine de sites web offrant une méthode de fabrication pirate de cartes à puces pour le décryptage des programmes codés de Canal+ et de TPS.

Les malfaiteurs auraient également vendu directement aux internautes des cartes permanentes d'abonnement à Canal+ pour 3000 à 5000 francs l'unité.

Par ailleurs, les pirates vendaient des bannières publicitaires sur leurs sites hébergés aux Etats-Unis, à 50 centimes le clic, soit environ 2000 francs par semaine et par site...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Yahoo! lance une OPA de  436 millions de dollars sur HotJobs
Des ministres de l’UE concluent un accord sur la TVA des
Le réseau des Démineurs s’étoffe avec l’arrivée de Lexsi
Nomade.fr : se référencer toujours plus vite !
Ad’Oc lance son baromètre mensuel
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Napster payant : les tarifs
<b>Taxe sur les CD Vierges fixée à 4 Francs</b>
CPU Stability Test
Nokia installe un centre R&D dédié à la 3G en Chine
Haut de page