Des hackers chinois attaquent des sites Internet japonais

Ariane Beky
14 août 2001 à 00h00
0
Voisins au modèle économique opposé, aux relations conflictuelles, le Japon et la Chine se retrouvent dans un rapport de force sur Internet.

Selon l'AFP, des pirates informatiques chinois auraient attaqué des sites Internet japonais pour protester contre la visite du sanctuaire Yasuniki de Tokyo par le Premier ministre japonais.

Junichiro KOIZUMI s'est en effet rendu lundi au temple shintoïste, temple dédié aux 2,5 millions de victimes japonaises des conflits qui ont assombri l'histoire du pays depuis la fin du 19è siècle, et dégradé les relations entre les deux voisins.

Le geste hautement symbolique de M.KOIZUMI a été fraîchement accueillie par une partie de la population chinoise.

Le sanctuaire a été élevé à la mémoire des disparus, parmi lesquels 14 criminels de guerre japonais...

« Quand la nouvelle est tombée, plusieurs membres de l'Alliance des hackers rouges ont été convoqués pour discuter. Nous avons finalement décidé d'exprimer en ligne le très vif mécontentement de la jeunesse chinoise », signale un message électronique publié sur .com, portail d'informations et de services à destination de la communauté sinophone.

L'Alliance aurait pris pour cibles de grandes sociétés japonaises et plusieurs instituts de recherche. Lundi après-midi, certains d'entre eux étaient inaccessibles, alors qu'une inscription nationaliste en chinois apparaissait sur la page d'accueil.

Après avoir montré de quoi ils étaient capables lors de la crise diplomatique sino-américaine d'avril dernier (affaire de l'avion espion américain) en s'attaquant au site de la Maison Blanche, les pirates informatiques chinois ont repris du service contre leur ennemi de toujours, « l'impérialiste » Japon.

A la même période, d'autres hackers prenaient pour cible des sites gouvernementaux taïwanais pour protester contre le séjour de Lee TENG-HUI, ex-Président taïwanais, au Japon...

Ces pirates sont-ils les futurs cadres du Net, main d'œuvre hautement qualifiée, courtisée par les multinationales ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
scroll top