Rapport d’incidents de virus

Panda Anti-Virus
05 juin 2000 à 21h52
0
00044534-photo-logo-panda-software.jpg
Un ver de Visual Basic Script, un virus résident chiffré et deux virus de macro, tel est le menu de notre rapport d’incidents de virus cette semaine.

Le ver de Visual Basic Script que nous examinons aujourd’hui s’appelle VBS/CoolNotepad.Worm et se transmet de deux manières : soit par le protocole IRC, soit par la messagerie électronique, en s’envoyant tout seul et automatiquement à toutes les entrées du carnet d’adresses de sa victime. Une fois dans la place, VBS/CoolNotepad.Worm modifie le Registre Windows afin d’être sûr de bien être exécuté à chaque fois que le système infecté est ré-initialisé. Dans la même veine, la première fois que l’ordinateur est démarré après l’infection, le virus va se cacher dans le bureau de Windows.


Le second code malveillant sous notre loupe se nomme W32/Orochi.5632. Il s’agit d’un virus résident crypté (codé) qui infecte les fichiers exécutables dotés des extensions .EXE et .SCR, et qui se répand par le biais du protocole IRC (Internet Relay Chat). Parfaitement autonome, il se diffuse de manière automatique sur les différentes chaînes de discussion définies dans le fichier Mirc.INI ; néanmoins, le virus ne peut agir que lorsqu’il est exécuté sous Windows NT ou Windows 2000. La charge destructive de W32/Orochi.5632 est une menace à ne pas négliger, surtout le 3 juillet, parce que si la date du système coïncide avec la sienne, il va substituer le MBR-Master Boot Record (enregistrement d’amorçage maître) avec son propre Master Boot. Résultat : même si le nouveau MBR créé par le virus élimine ce dernier dans la foulée, il délestera néanmoins l’ordinateur de ses mémoires CMOS et FLASH BIOS (si cette dernière existe) en les effaçant.


Nous terminerons le rapport de cette semaine avec la paire W97M/Thus.O1 et W97M/Lacosa, deux virus de macro qui outre semer la pagaille dans les documents de Microsoft Word 97, infectent également le modèle de document global NORMAL.DOT utilisé par défaut par cette application. W97M/Thus.O1 a la particularité d’agir au moment où lesdits documents s’ouvrent, se ferment ou sont créés. Son but : désactiver la protection antivirus des macros de Word afin de se diffuser sans entraves. De son côté, W97M/Lacosa est formé de deux macros qui varient selon le lieu où se déroule l’infection - dans le document ouvert ou dans le modèle de document global NORMAL.DOT. Il tient également un registre de toutes les infections qu’il effectue. Sa charge, activée le 30 décembre, affiche une boîte de dialogue à l’écran.
Modifié le 18/09/2018 à 11h57
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top