Synology lance des versions économiques de ses NAS

23 novembre 2009 à 18h12
0
00F0000002620656-photo-synology-ds410j.jpg
Synology annonce aujourd'hui deux nouveaux NAS, les DS210j et DS410j à deux et quatre baies. Ce sont les déclinaisons grand public et économiques de modèles équivalents déjà existants. Fournis avec le micrologiciel Synology Disk Station Manager 2.2 qu'on retrouve sur tous les autres produits du fabricant, ils offrent les mêmes fonctionnalités, de téléchargement BitTorrent, de partage de contenus multimédia à l'aide de la norme DLNA (prise en charge par la PlayStation 3 et la Xbox 360 notamment) et de sauvegarde (compatible Time Machine) par exemple.

Mais là où d'autres modèles sont cadencés à 1,2 GHz et abritent jusqu'à 512 Mo de mémoire, ceux-ci se contentent en revanche d'un processeur à 800 MHz et de 128 Mo de mémoire vive,
000000B402620654-photo-synology-ds210j.jpg
certaines de leurs fonctions, en particulier multimédia, seront donc moins véloces. Les débits en écriture sont en outre revus à la baisse et plafonnent à respectivement 27 et 25 Mo/s sur les DS210j et DS410j (contre 36 Mo/s pour un DS209+).

En contrepartie, ils s'affichent aux prix publics respectifs de 170 et 290 euros, auxquels s'ajoutent le prix des disques durs, bien loin des prix des DS209 et DS409.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Bill Gates considère que
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top