Un virus qui se prend pour MSN Messenger 8...

Par Vincent
le 28 décembre 2005 à 10h35
0
00FA000000211310-photo-windows-live-messenger-8-4.jpg
Le spécialiste des antivirus F-Secure nous apprend aujourd'hui qu'un nouveau virus est actuellement en train de se propager sur la toile en se faisant passer pour la version beta du dernier logiciel de messagerie instantannée de Microsoft, Windows Live Messenger ou MSN Messenger 8.

Le virus en question se nomme Virkel.F et se présente sous la forme d'un fichier intitulé BETA8WEBINSTALL.EXE. Le « pseudo-programme » est généralement proposé en téléchargement. Son installation envoie automatiquement le lien de téléchargement à l'ensemble des contacts MSN Messenger de l'utilisateur infecté. Le message envoyé propose une « version fonctionnelle de MSN Messenger 8 Beta ».

Les machines infectées par le virus se connectent aussi à des serveurs robots qui permettent aux hackers de prendre le contrôle des PC touchés à distance. Encore une fois, la prudence sera de mise si vous recevez un mystérieux lien pour télécharger MSN Messenger 8 beta sur votre messagerie instantanée, même si cela vient de la part d'un ami...
Modifié le 18/09/2018 à 15h01
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

RGPD : Google (enfin) ciblé par une enquête européenne
Comparatif 2019 : Quel est le meilleur tapis de souris gamer ?
⚡ Bon plan : AUKEY Hub USB 3.0 4 Ports à 8,99€ au lieu de 14,99€
18 nouvelles exoplanètes découvertes, dont une qui pourrait héberger de l'eau liquide
Un ordinateur infesté de virus aux enchères pour plus d’un million de dollars
BMW va lancer sa trottinette électrique E-Scooter à l'automne 2019
Huawei en discussion avec Aptoide pour remplacer le Google Play Store
Fujifilm dévoile le GFX 100, un appareil photo embarquant un capteur de 102 Mpx
Apple développe un système de tracking publicitaire respectueux de la vie privée
DJI va équiper ses drones de capteurs d'avions et d'hélicoptères dès l'an prochain
scroll top