Mise en garde contre la propagation d'un botnet par SMS

01 juin 2018 à 15h36
0
006E000001842624-photo-sms-virus-phone.jpg
Des chercheurs mettent en garde contre la propagation d'un botnet spécialement conçu pour infecter les téléphones mobiles. Découvert au mois d'avril dernier, ce ver, baptisé « Sexy View », toucherait les terminaux tournant sous le système Symbian et renverrait vers son expéditeur plusieurs informations confidentielles hébergées dans la mémoire du téléphone. Notons qu'une faille au sein du très populaire iPhone rend le terminal également vulnérable.

Le ver est transmis via un SMS promettant de découvrir quelques photos « sexy ». Chez Symantec, des experts affirment que ce malware peut également être utilisé pour envoyer en masse des SMS vers d'autres téléphones ou vers des numéros surtaxés enregistrés par les hackers. « Pour l'heure nous ne nous attardons pas vraiment sur ce que fait cette menace, à savoir rassembler des informations du téléphone et les retourner vers une adresse pré-configurée tout en se propageant et en spammant d'autres téléphones », explique Irfan Asrar, un expert chez Symantec. Il ajoute : « il serait plus intéressant de se poser la question suivante : que feront les versions futures de cette menace ? Serait-ce la naissance du premier botnet par SMS ? ». Retrouvez de plus amples informations sur le blog officiel de Symantec.

0226000002301232-photo-sexy-botnet-sms.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Infineon augmente son capital avec Apollo
Mobile 2010 : Microsoft dévoile sa nouvelle suite Office pour mobiles et smartphones
Jeux : Levée de fonds pour Jango Games
Les Vilains de  Batman : Arkham Asylum  en vidéo
LG Chocolate BL40 : des détails sur ce nouveau mobile tactile multipoint ?
Arcep : haut débit rural et réaction au boycott d'Orange
Enchères en ligne : partenariat entre Ebay et Yahoo! Japan
Quatre minutes de vidéo pour détailler  Mass Effect 2
Olivier Mas :
Près d'un possesseur de mobile sur deux est très fidèle à son opérateur mobile
Haut de page