Cyber-attaques : la Corée du Nord et les USA suspectés

01 juin 2018 à 15h36
0
00E6000002295848-photo-hacker-logo.jpg
Aux Etats-Unis et en Corée du Sud, plusieurs agences gouvernementales ont essuyé une série de cyber-attaques. Cette offensive aurait touché le Département du Trésor des États-Unis, les services secrets américains, la Federal Trade Commission, le département du Transport mais aussi le bureau du président de Corée du Sud, le ministère de la défense ou encore l'assemblée nationale sud coréenne.

La firme de sécurité AhnLab, basée en Corée du Sud, explique que ces attaques ont été strictement régulées et qu'une prochaine vague devrait à nouveau être lancée. Une agence d'espionnage de Corée du Sud estime de son côté que les coupables pourraient être basés en Corée du Nord.

La Commission des Communications de Corée du Sud a déclaré avoir mis en place des mesures préventives en demandant aux fournisseurs d'accès à Internet locaux de filtrer les accès des ordinateurs infectés du programme malveillant. En tout, l'on estime que 29 000 ordinateurs personnels auraient été utilisés pour véhiculer ce virus. Bruce Klingner, un spécialiste de la Corée du Nord explique qu'il y a dix ans le pays a formé une équipe d'un millier de hackers. « Pyongyang a des capacités de cyber terrorisme assez fortes pour mener une attaque asymétrique », explique l'expert.

De son côté le Korea Herald rapporte que l'éditeur de solutions de sécurité Shiftworks a souligné la possibilité que cette attaque par déni de service ait été commanditée directement depuis les Etats-Unis.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Après Lyon 1, Paris Descartes signe avec Microsoft
Le CSI critique le système de patch de Microsoft
Team 17 annonce  Alien Breed Evolution  en images
Android : Sony Ericsson se dote d'une nouvelle interface tactile
Quel compact super zoom pour vos vacances ?
Quoi de neuf en jeux vidéo ce jeudi ?
Universal va commercialiser des DVD avec carte SIM
Images / vidéo : le retour de  MechWarrior  confirmé
Chrome OS : l'industrie prête à suivre Google
Samsung : disque dur 250 Go et 1,8 pouce en USB
Haut de page