🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Spam par SMS : trois mois plus tard, bilan du 33700

01 juin 2018 à 15h36
0
00C8000001859182-photo-sms-logo.jpg
Le 21 octobre dernier, Luc Chatel, le secrétaire d'État à la Consommation, a lancé le 33700, un numéro spécial sur lequel les mobinautes peuvent transférer les SMS indésirables. En effet, le gouvernement souhaite enrayer la propagation de ces messages invitant les utilisateurs à composer un numéro surtaxé voir les rediriger vers des sites WAP frauduleux.

Depuis son lancement, le 33700 a reçu 190 000 signalements dont 60% d'entre eux étaient véritablement complets, c'est-à-dire avec l'envoi de deux SMS à la plateforme. Près de 80% de ces messages indésirables (150 000) ont été analysés comme étant potentiellement dangereux et pouvant faire l'objet d'action judiciaires à l'encontre de leurs expéditeurs.

Les opérateurs aussi semblent commencer à jouer le jeu puisque 150 lignes téléphoniques ont été coupées ces trois derniers mois ; cela représenterait plus de la moitié des expéditeurs de ces SMS indésirables.

La Fédération Française des Telecoms déclare que plusieurs dizaines de mises en demeure ont été lancées à l'encontre des éditeurs et qu'en moyenne, plus d'un SMS sur deux à été reporté a fait l'objet d'un signalement.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Rafale de compacts et bridges chez Nikon
Ex-employé de Microsoft poursuivi pour espionnage
Une vidéo « hollywoodienne » de  Red Faction Guerilla
CRM : Squid Solutions lève 3 millions d’euros
Du changement à la direction de Yahoo
Caramail aurait finalement trouvé un repreneur..
Gérer les tâches de Google depuis son téléphone
Le capital-risqueur se détourne des start-ups
Nouvelle levée de fonds pour TVtrip
CPA : Les plates-formes d’affiliation créent leur syndicat
Haut de page