Bouygues Telecom se transforme à son tour en incubateur de start-up

Par
Le 17 décembre 2008
 0
00c8000000896892-photo-a-la-une-mobinaute-bouygues-telecom.jpg
Après SFR qui via son entité « SFR Développement » a organisé récemment la cinquième édition de son concours, baptisé « Speed Starting Up », de start-up innovantes, c'est Bouygues Telecom qui lui emboite le pas avec un projet similaire. Mais cette fois, le troisième opérateur mobile français est nettement plus ambitieux.

Si la société Gostai a remporté la somme de 5000 euros dans le cadre du concours de SFR, Bouygues Telecom veut jouer un rôle d'incubateur tout en se dotant en parallèle d'un fonds pouvant investir dans 5 à 10 sociétés par an un montant allant de 100 000 à 1 000 000 d'euros. Les premières startup qui pourront en bénéficier seront sélectionnées au premier trimestre 2009 et seront accompagnées pendant une période de 12 à 24 mois.

« Les start-up sélectionnées bénéficieront de moyens humains et financiers pour développer et
améliorer leurs produits et/ou services. Hébergées au sein de Bouygues Telecom, elles profiteront des conseils des spécialistes de l'entreprise (en marketing, ressources humaines, juridique...) tout au long de l'évolution de leur projet », précise l'opérateur dans un communiqué de presse.

Concernant les dossiers de candidature les plus attendus par Bouygues Telecom Initiatives, ce sont ceux qui concernent des projets autour des objets communicants, de la convergence fixe/mobile et de l'accès Internet fixe qui seront examinés en priorité. De quoi externaliser son pôle de recherche et développement à moindre coût ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top