OpenCL accélère les ordinateurs avec l'aide des GPU

09 décembre 2008 à 17h35
0
00F0000001811092-photo-logo-de-khronos-group.jpg
Les spécifications de l'environnement de programmation (API) OpenCL (Open Computing Language) ont été publiées aujourd'hui. Il s'agit d'un standard ouvert utilisable gratuitement qui permet d'utiliser toute sorte de puces pour toute sorte de calculs.

Réservée jusqu'à présent au traitement des graphismes, l'architecture massivement parallèle d'une carte graphique est pourtant bien plus adaptée à certains calculs que celle d'un processeur central (CPU). L'encodage d'une vidéo ou la simulation d'un phénomène météorologique sont par exemple calculés avec beaucoup plus d'efficacité en parallèle avec les dizaines de processeurs de flux d'une carte graphique qu'en série avec les quelques cœurs d'un processeur central.

Des technologies de GPGPU, qui consistent à déléguer à la carte graphique certains des calculs habituellement pris en charge par le processeur central, ont ainsi vu le jour chez Nvidia et chez AMD qui ont respectivement lancé CUDA et ATI Stream. OpenCL est quant à lui capable de tirer parti de toute sorte de puces, comme des puces de traitement du signal (DSP), et non pas seulement de cartes graphiques. Il présente l'avantage d'être un standard multi-plateforme ouvert auquel tous les développeurs peuvent accéder sans versement de royalties, tandis que les technologies concurrentes CUDA et ATI Stream requièrent un développement spécifique des applications.

Fruit de la collaboration d'une trentaine d'acteurs de l'informatique, dont AMD, Intel et Nvidia, le développement d'OpenCL a été initié par Apple avant d'être confié à Khronos Group, le consortium qui maintient déjà depuis des années OpenGL, cousin dédié aux graphismes d'OpenCL. Il fera d'ailleurs parti intégrante de Snow Leopard, la prochaine version majeure de Mac OS X, ce qui a accéléré son développement, qui n'a pris que 6 mois.
00C0000002747538-photo-logo-opencl.jpg
Nvidia a emboité le pas à l'annonce et a d'ores et déjà annoncé que ses cartes graphiques compatibles CUDA prennent comme prévu nativement en charge OpenCL. AMD n'a quant à lui fait aucune annonce, mais la technologie ATI Stream étant basée sur OpenCL, les cartes ATI Radeon seront probablement compatibles.

Microsoft enfin, qui avait déjà évincé OpenGL au profit de sa propre technologie Direct3D, fait toujours cavalier seul avec DirectX qu'il devrait néanmoins enrichir dans sa prochaine version du support des compute shaders, qui remplissent le même objectif que le GPGPU.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
L'iPhone 9 s'appellerait finalement iPhone SE, et serait disponible ... demain
scroll top